Licence Mathématiques et applications

Tu te demandes comment intégrer la licence de Mathématiques et applications ? Quelles sont les matières étudiées et les débouchés ? Thotis a trouvé les réponses pour toi. Pour en savoir davantage sur la licence de Mathématiques et applications, nous avons interviewé Vincent Bruneau , Responsable de la Licence de Mathématiques à l’Université de Bordeaux. 

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 6 min 

 

Pouvez-vous présenter la Licence Mathématiques et applications ?

Les mathématiques sont présentes dans tous les secteurs : des grandes industries, comme l’aéronautique, l’automobile ou le bâtiment, jusqu’aux services, comme la météo, la banque, la sécurité numérique et les assurances ou les télécommunications, en passant par les nouvelles technologies (via l’Intelligence Artificielle, les Big data, l’Imagerie, …) ou la médecine et notamment l’épidémiologie. Alliées à l’informatique, elles débouchent sur des métiers de pointe dans le secteur public ou privé. 

 

L’objectif de la licence de mathématique est d’apporter un socle solide de connaissances et compétences en mathématiques et informatique. Au fil des trois années de la licence, suivant vos gouts et vos intérêts pour l’abstraction ou les applications, vous choisirez les enseignements adaptés à votre projet, au sein de l’un des trois parcours : Mathématiques Fondamentales, Ingénierie Mathématique et Mathématique-Informatique (ce dernier est commun avec celui de la licence d’informatique).  Que ce soit pour un master à obédience théorique, appliquée, ou tourné vers l’enseignement, le solide bagage mathématique acquis vous permettra ensuite d’appréhender, avec méthode, la complexité et la diversité des problèmes à traiter. Il vous ouvrira aussi les portes de nombreux concours d’écoles d’ingénieurs, administratif ou de l’éducation nationale.

 

Un atout important d’une formation en mathématiques est de conserver une variété de domaines d’applications et de secteurs d’activité. Dans les années à venir la formation offrira de plus en plus de possibilités d’ouverture vers d’autres domaines scientifiques (physique, sciences de l’ingénieur, sciences de la vie…). Des enseignements de sciences humaines (psycho, socio, sciences de l’éducation) sont aussi proposés aux étudiants ayant pour projet le professorat en école primaire.

 

Quel profil faut-il idéalement avoir pour intégrer cette licence universitaire ?

Un bac scientifique est très fortement conseillé, ainsi qu’un gout pour les mathématiques.

 

Découvre aussi notre page Licence !

La Licence (à l’Université, à la fac)

 

Quelle spécialité choisir au lycée pour maximiser ses chances d’intégrer la Licence Mathématiques et applications ?

Pour intégrer, et surtout réussir en licence de Mathématiques, la spécialité “Maths” en terminale est requise et l’option “Maths Expertes” est un plus.

 

Est-il possible d’intégrer cette formation après un baccalauréat technologique ou professionnel ?

Ces formations ne fournissent pas les prérequis pour suivre directement une Licence de Mathématiques. Au moins une année de remise à niveau est indispensable.

 

Quel est le rythme adopté en Licence Mathématiques et applications ?

En première année, la rentrée est vers le 10 septembre. Tout au long du premier semestre (jusqu’à mi-janvier) les étudiants ont environ 26h de cours/TD par semaine et des devoirs à rendre (tests en classe, tests en ligne, devoirs à la maison et devoirs surveillés). Le second semestre va de fin janvier à fin mai sur un rythme équivalent au premier semestre (un peu plus de cours en Amphithéâtre).  A partir de la deuxième année, les semestres sont plus courts (de début septembre à début janvier puis de début janvier à début mai) et les évaluations reposent sur moins de devoirs.

 

Découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup !

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

Quelles sont les matières étudiées en première année de Licence Mathématiques et applications ?

Le premier semestre contient 4 enseignements obligatoires (4 à 5 h par semaine par enseignement): Enseignements transverses (certification informatique, anglais, méthodologie-communication), Informatique et 2 enseignements de Mathématiques. Un cinquième enseignement de volume équivalent (4 à 5 h par semaine) est choisi dans une autre matière scientifique.

A partir du second semestre, un enseignement transverse reste et les autres enseignements sont surtout des mathématiques (Analyse, Algèbre) et plus ou moins d’informatique suivant le projet d’étude. 

 

Quelle est la dimension internationale de cette licence ?

Un parcours international est adossé à la licence de Mathématiques dans chacun des trois parcours (MathFonda, IngéMath, MathInfo). Ce parcours sélectif contient, par semestre, au moins un cours de Math en anglais, un enseignement mineur en anglais (d’une autre matière scientifique). De plus, la troisième année s’effectue à l’étranger. 

Cette année à l’étranger et les cours de Math en anglais sont aussi proposés à tous les étudiants de la licence de Mathématiques qui le souhaitent.

 

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quels sont les débouchés en termes de métier ? Et poursuites d’études ?

Même si elle donne accès à des emplois dans le domaine de l’informatique ou des concours administratifs, la licence de Mathématiques n’est pas professionnalisante. Elle prépare surtout à une poursuite d’étude en Master ou en Ecole d’Ingénieurs. Les études en mathématiques sont difficiles, mais les débouchés à Bac+5 sont très bons. A noter aussi les deux CMI (Cursus Master Ingénierie) adossé à la formation: https://uf-mi.u-bordeaux.fr/sites/optim/ et https://uf-mi.u-bordeaux.fr/sites/cmi-isi/ . Ces cursus sélectifs offrent des formations plus ciblés sur des domaines très actifs alliant mathématiques et informatique: par exemple en Big-data, Intelligence Artificielle, imagerie…

 

Vos conseils pour se démarquer dans sa lettre Parcoursup ?

Pas besoin de grande lettre disant “je suis motivé”, “votre formation est la meilleure”, “je rêve d’intégrer votre formation”. Aller à l’essentiel en montrant ce qui motive des études en Math (intérêt pour la matière, ou projet d’étude, ou réussite en math, …). Ceci est particulièrement vrai pour les candidats montrant un dossier un peu léger en math. Toute explication à un cursus antérieur peu standard peut s’avérer utile.