La Licence MIASHS

La licence MIASHS (Mathématiques et Informatiques Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales) allie les connaissances des Sciences et Technologies aux Sciences Sociales. Elle apporte une formation équilibrée autour de trois pôles disciplinaires : les sciences humaines et sociales, les mathématiques et l’informatique.

Par Morgan Verres

Pouvez-vous présenter en quelques mots la licence Mathématiques et Informatiques Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales ?

La licence MIASHS est une formation dans laquelle les étudiants apprennent à utiliser des outils issus des mathématiques, de l’informatiques et des statistiques. Tout cela dans le but de traiter des données issues des domaines SHS (Sciences Humaines et Sociales).

Il existe différentes spécialités au niveau des disciplines selon les licences MIASHS. Par exemple, à l’université Paul Valéry, les disciplines d’application sont la psychologie, l’économie et social, la géographie et les sciences du langage. Dans cette licence MIASHS, les étudiants ont à la fois des cours dans les matières fondamentales et dans les disciplines d’application.

 

À qui s’adresse la licence MIASHS ?

Pour intégrer une licence MIASHS, nous recommandons aux lycéens en terminale d’avoir pris des enseignements en mathématiques. Ou à minima, d’avoir pris l’option mathématique complémentaire. En ce qui concerne l’informatique, nous ne demandons pas spécialement de pré-requis.

 

Est-il possible d’intégrer cette formation après un bac technologique ou professionnel ?

Oui, c’est tout à fait possible d’intégrer la licence Mathématiques et Informatiques Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales, toutefois, les chances de réussite sont plus faibles. Chaque année, nous avons des étudiants issus d’un bac technologique et ils y arrivent. Mais cela sera plus difficile pour ces profils car ils n’auront pas acquis les mêmes compétences que les étudiants issus d’un bac général.

Il faut savoir qu’il y a une forte corrélation entre la réussite des étudiants et le fait de savoir pourquoi ils sont là. Par conséquent, les étudiants réussissant cette licence sont ceux qui savent pourquoi ils sont là et à quel métier ils se destinent.

 

En lien avec la licence MIASHS : la licence Psychologie !

Licence de psychologie : matières, universités et débouchés

 

Comment s’organise la licence MIASHS ?

En licence MIASHS, chaque semestre, il y a un module tourné autour de la science des données et des projets sont donc à réaliser. Tout cela dans le but que les étudiants soient plus opérationnels, en particulier, pour leur stage de troisième année.

Concernant les cours, il y a une alternance entre des cours magistraux et des travaux dirigés. À noter que, ce que nous appellons « TD » sont en réalité des séances de mise en pratique sur les machines des étudiants. En effet, ces derniers doivent avoir leur propre machine afin de pouvoir travailler dessus en autonomie, dès la deuxième année.

 

Quelles sont les matières étudiées en licence MIASHS ?

En licence Mathématiques et Informatiques Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales, les matières fondamentales sont les mathématiques, l’informatique et les statistiques. Dans les enseignements de mathématiques, nous retrouverons principalement de l’analyse et de l’algèbre. En statistique, nous avons des probabilités, des statistiques descriptives et de la modélisation. Enfin, en informatique, il y a des enseignements comme l’algorithmique, de la programmation orientée objet, de la programmation web, de la base de données, et du graphisme.

 

Notre page dédiée aux licences à la fac

La Licence (à l’Université, à la fac)

 

Est-il possible d’avoir des options ?

C’est justement tout l’objet de notre nouvelle maquette. En première année de licence MIASHS, les étudiants auront des enseignements de découverte de chacune des quatre disciplines d’application. Et en deuxième et troisième année, les étudiants devront choisir une discipline d’application.
Notre volonté était que les étudiants suivent les mêmes enseignements que les étudiants de la licence de la discipline correspondante. Par exemple, les étudiants suivront leur cours de psychologie avec les étudiants en licence de psychologie. L’idée est qu’ils aient à la fois les connaissances et les compétences dans ce domaine. Mais surtout, qu’ils soient mélangés avec des étudiants en licence de psychologie afin qu’ils puissent apprendre comment réfléchissent les psychologues, quelles sont leurs grandes problématiques, quels sont les freins qu’ils peuvent rencontrer.
Ce procédé est valable pour chacun des quatre domaines d’application.

 

Quelle est la dimension internationale de cette licence ?

Nous accueillons en licence MIASHS des étudiants internationaux et chaque année, nous avons des étudiants partant en mobilité internationale. Cela peut être, une année complète, un semestre, ou un stage.

 

En lien avec la licence Sciences pour un monde durable, notre page dédiée aux licences scientifiques :

Les Licences Scientifiques (à l’Université)

 

 

Y-a-t-il des stages obligatoires ? Si oui, à quel moment et de combien de temps ?

En licence MIASHS, il y a un stage obligatoire en troisième année. C’est un stage de six semaines minimums. Cela permet de donner aux étudiants une première expérience en entreprise.
Avec la nouvelle maquette, nous pensons que les étudiants pourront trouver des stages plus intéressants et professionnalisants.

 

Quels sont les débouchés de la licence MIASHS ?

La licence MIASHS n’est pas professionnalisante donc la majorité se dirige vers un master.
La suite logique après cette licence est le master MIASHS. Il faut savoir qu’il existe une variété assez importante au niveau de ces masters, permettant aux étudiants de se spécialiser.

 

Quelles difficultés rencontrent les étudiants pendant leur formation?

Les difficultés majeures en licence MIASHS sont les lacunes en mathématiques. Cela est souvent lié à de mauvaises méthodes de travail.
Il faut s’y mettre très tôt et que le niveau soit rattrapé dès la fin du premier semestre.
Concernant l’informatique, la difficulté réside dans l’intérêt que portent les étudiants pour cette discipline. Le meilleur conseil que j’aurais à donner aux futurs étudiants est de bien se renseigner sur cette licence. Allez aux journées porte-ouvertes, discutez avec les enseignants et les étudiants. Tout cela dans le but de bien savoir ce qu’on y fait. Les étudiants ont parfois une idée un peu erronée des mathématiques, des statistiques et de l’informatique. Il faut donc se renseigner au maximum.

 

Découvre notre page dédiée à Parcoursup

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

 

La Licence MIASHS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.