BUT GEII

Quels sont les débouchés du BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle (GEII ou GE2I)? Les matières étudiées ? Nous avons interviewé Frederic Morain-Nicolier, chef de département GEII à l’IUT de Troyes. Il nous présente le BUT GEII, les matières et les débouchés de cette formation accessible via Parcoursup.

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 8 min

Pouvez-vous présenter le BUT GEII ?

Le BUT GEII est une formation qui forme des étudiants qui travailleront dans le secteur secondaire. Le BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle prépare les étudiants à des postes de cadres intermédiaires dans les secteurs de l’informatique, de l’électronique embarquée, de l’automatique, de l’automatisme… Au-delà du côté technique et scientifique, la formation a pour but d’amener les étudiants vers une réelle autonomie pour leur permettre d’être capables de diriger une petite équipe et de mener un projet à bien seul ou en groupe.

 

Quel profil pour intégrer le BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle ?

Les profils qui intègrent le BUT GEII ont très souvent une appétence pour les matières scientifiques. Les candidats doivent être capables de montrer un réel intérêt pour le domaine de l’informatique et de l’électronique à travers des activités externes (participation à des Fab lab, projets personnels…) mais aussi avoir une vraie motivation. Les étudiants en BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle doivent donc être capables de travailler en équipe, de s’impliquer personnellement, d’être régulier dans leur travail, d’avoir un réel esprit d’équipe. Les étudiants qui réussissent sont ceux qui sont réellement actifs au sein de la formation.

 

Quelle spécialité choisir au lycée pour maximiser ses chances ?

Les étudiants issus d’un baccalauréat STI2D représentent la majorité des recrutements. Ceux issus de baccalauréat généraux auront plutôt choisi des spécialités scientifiques comme les mathématiques, la physique-chimie, la numérique science-informatique (NSI) ou encore les sciences de l’ingénieur. Les étudiants qui auront choisi un maximum des spécialités citées seront privilégiés. Les étudiants issus d’un baccalauréat professionnels n’intègrent généralement pas le BUT GEII, car il y a souvent un très grand écart entre leur formation au lycée et cette formation post-bac. Des personnes en réorientation intègrent fréquemment le BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle. Ces étudiants sont soient acceptés en première année du BUT GEII soit, s’ils ont le nombre de crédits requis, intègrent la deuxième année. Ce type de profil est étudié au cas par cas.

 

Tu souhaites intégrer un BUT GEII ? Pose des questions gratuitement à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quel est le rythme en BUT GEII ?

En BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, les étudiants vont avoir des cours magistraux, des travaux pratiques, mais aussi des travaux dirigés. Les cours magistraux représentent 15 à 20 % des heures de cours dispensés sur une semaine. Les travaux pratiques et les projets représentent quant à eux la moitié du temps de cours et 30 à 35 % du reste du temps est consacré aux travaux dirigés. Les étudiants en BUT GEII ont en général 30 heures de cours par semaine et le jeudi après-midi est libéré pour que les étudiants puissent vaquer à leurs activités extra-scolaires.

 

Est-il possible de faire des stages ?

Les stages sont obligatoires. Il existe deux périodes de stage pendant la formation du BUT GEII. La première période se déroule en L2, il est prévu que les étudiants réalisent 8 semaines de stage entre janvier et février. La deuxième période de stage arrive en fin de deuxième année et dure 14 semaines. Ces stages se déroulent dans les secteurs qui correspondent aux secteurs d’embauche : l’industrie électronique, les PME, en gestion d’énergie…

 

Quels sont les parcours proposés au sein du BUT GEII ?

Il existe trois parcours au niveau national en BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, les étudiants les intègrent dès la deuxième année de formation. Ces parcours sont :

– Automatisme et informatique industrielle qui concerne le secteur de la production industrielle où l’étudiant va apprendre à installer et à programmer des systèmes automatisés. Ils vont également pouvoir toucher à la robotique industrielle et de la vision industrielle en troisième année.

– Électricité et maîtrise de l’énergie qui cible les systèmes de production de courants forts. Les étudiants vont se rapprocher du domaine des énergies renouvelables.

– Électronique et systèmes embarqués qui couvre l’analyse, la conception et la réalisation de systèmes électroniques. Ce parcours couvre des domaines assez vastes comme la robotique, les transports, l’audiovisuel, les objets connectés…

 

En lien avec le BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle : découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup !

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

Quelles sont les matières étudiées en BUT GEII ?

En première année de BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, les étudiants vont étudier des matières comme les mathématiques, la physique-chimie, l’électronique, l’automatique, l’automatisme, l’anglais ou encore la culture-communication. Ces ressources scientifiques et de sciences humaines vont être mobilisées dans des situations de mises en pratique pendant leurs projets. L’étudiant va donc mener un projet à bien en mobilisant les différentes ressources qu’il a acquises pendant la formation.

Quelles difficultés peuvent rencontrer les étudiants au sein du GEII ? Et quels sont vos conseils pour y remédier ?

Les difficultés que rencontrent en général les étudiants arrivent en début de formation et sont liées au fait que certains étudiants vont abandonner dès les premières semaines, car la formation ne correspond pas à leurs attentes. Ils finissent donc par décrocher par manque d’intérêt. En général, ceux qui poursuivent jusqu’à la fin du premier semestre réussissant et ne connaissent pas de difficulté particulière. Je conseille donc aux étudiants de s’informer au maximum sur la formation demandée, et même de se rendre aux journées portes ouvertes.

 

En lien avec le BUT GEII : notre page dédiée au BUT !

BUT – Bachelor Universitaire de Technologie

 

Quelle est la dimension internationale du BUT GEII ?

Les étudiants sont encouragés à partir étudier un semestre à l’étranger. La cellule relation internationale de leur IUT leur permet d’être accompagnés dans leurs recherches. Ils peuvent aussi réaliser leurs semaines de stages à l’étranger.

 

Quels sont les débouchés du BUT GEII ?

Les étudiants qui poursuivent leurs études intègrent essentiellement une école d’ingénieurs ou un master à l’université. Les diplômés d’un BUT GEII qui souhaitent directement travailler intègrent des postes de cadres intermédiaires dans des secteurs de production, d’industrie électronique, de transports, dans le bâtiment, dans la santé, dans l’agroalimentaire, dans l’aérospatiale… Ils travailleront aussi essentiellement dans des bureaux d’études ou de développement par exemple.

 

Vos conseils pour se démarquer dans sa lettre Parcoursup ?

Pour se démarquer, les candidats doivent éviter les lettres trop généralistes et montrer leurs intérêts pour la discipline et en quoi leur projet futur est en lien avec la formation demandée.