Specialites bac lycee orientation

Quelles spécialités choisir pour le bac ? Quelles spécialités au lycée pour quelles études ? Quand on est en seconde, ou même en première, il n’est pas évident d’identifier les spécialités obligatoires ou conseillées pour intégrer telle ou telle formation de l’enseignement supérieur. Voici une retrospective des spécialités au bac à choisir pour ne pas se retrouver piégé sur Parcoursup !

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 5 min

La réforme du bac et les spécialités au lycée

Avant, la spécialisation au lycée était assez simple : S, ES, L pour la voie générale. Avec la réforme du bac, les lycéens doivent désormais choisir trois spécialités pour l’année de première puis en abandonner une pour la terminale (avec une option en terminale). Ces cours de spécialité s’additionnent aux enseignements communs (Français, Histoire Géographie, Enseignement moral et civique, Langues vivantes, Philosophie et des enseignements aux choix).

 

Voici la liste des spécialités :

– Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP)

– Humanités, littérature et philosophie (HLP)

– Langues, littératures et cultures étrangères (LLCE)

– Littérature, langues et cultures de l’Antiquité (LLCA)

– Mathématiques

– Numérique et sciences informatiques (NSI)

– Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

– Sciences de l’ingénieur (SI)

– Sciences Economiques et Sociales (SES)

– Physique chimie (PC)

– Arts : histoire des arts, théâtre, arts plastiques, arts du spectacle, etc.

– Biologie écologie (uniquement dans les lycées agricoles)

– Éducation physique, pratiques et cultures sportives

 

Découvrez tous nos contenus d’orientation !

Orientation : trouve ta voie après le bac !

 

Quelles spécialités au bac pour quelles études ?

À la fin de la terminale, votre dossier, vos spécialités et vos notes de première et de terminale seront étudiés sur Parcoursup par les établissements choisis. Le choix des spécialités au lycée est donc important. Dans cet article, nous revenons sur les pièges à éviter pour ne pas se retrouver hors jeu à la fin de la terminale.

 

De manière générale, à part pour les formations scientifiques et certaines classes préparatoires, la majorité des formations de l’enseignement supérieur ont un spectre de recrutement large. On vous conseille de bien réfléchir, par exemple, avant d’abandonner la spécialité mathématiques en première, car elle vous fermera certaines portes (CPGE ECG, BL, MPSI, etc.).

 

Pour chaque grande filière de l’enseignement, nous allons vous expliquer quelles sont les spécialités attendues ou conseillées pour maximiser vos chances sur Parcoursup.

 

Quelles spécialités pour des études en prépas scientifiques et les études d’ingénieurs ?

Si vous souhaitez vous orienter vers une classe préparatoire scientifique (MPSI, PCSI, MP2I, PTSI), il est fortement conseillé de choisir les mathématiques en première et recommandé d’approfondir en terminale avec l’option maths expertes.

a) Si vous souhaitez vous orienter en CPGE MPSI ou PCSI (qui sont les classes préparatoires orientées Mathématiques Physique Chimie), on vous conseille donc les spécialités :

– En première : mathématiques + physique chimie + une autre spécialité au choix (comme NSI).

– En terminale : mathématiques + physique chimie + option maths expertes.

b) Si vous souhaitez vous orienter en CPGE MP2I (qui est la nouvelle classe préparatoire orientée Informatique), on vous conseille donc les spécialités au lycée :

– En première : mathématiques + NSI (ou physique chimie) + une autre spécialité au choix.

– En terminale : mathématiques + NSI (ou physique chimie) + option maths expertes.

c) Si vous souhaitez vous orienter en CPGE PTSI (qui est la classe préparatoire orientée Sciences Industrielles), on vous conseille donc les spécialités au bac :

– En première : mathématiques + Sciences de l’Ingénieur + une autre spécialité au choix.

– En terminale : mathématiques + Sciences de l’ingénieur + option maths expertes.

 

Mickaël Prost, président de l’UPS (Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques), précise que :

– Il est tout de même envisageable d’intégrer une CPGE scientifique sans maths expertes.

– Toutes les candidatures de lycéens ayant choisi d’autres spécialités seront étudiées avec bienveillance.

 

Retrouvez tous ses conseils sur les classes préparatoires scientifiques et les spécialités au bac à choisir dans ce live : 

 

Pour intégrer la prépa BCPST (Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre), voie pour devenir vétérinaire, il est vivement conseillé de prendre les trois spécialités scientifiques en première (SVT + Physique Chimie + Mathématiques), puis en terminale, de délaisser la matière où les notes sont les plus basses. Jean-François Beaux, président de l’UPA et professeur de BCPST, précise que l’on pourra intégrer une prépa BCPST quelle que soit la matière abandonnée en terminale.

 

Retrouvez tous les conseils de Jean François Beaux sur les spécialités au bac pour la prépa BCPST via notre dernier live :

 

Concernant les écoles d’ingénieurs post bac, voici les recommandations des écoles du concours Puissance Alpha :

En première : Mathématiques + Physique Chimie (ou SVT, SI ou NSI) + au choix (scientifique ou non)

En terminale : Mathématiques + Scientifique OU 2 spécialités scientifiques + option maths complémentaires (si spécialité maths abandonné)

 

Quelles spécialités au bac pour les études dans le commerce et l’économie/la gestion ?

Si vous souhaitez vous orienter dans le domaine du commerce, de nombreuses possibilités s’offrent à vous : intégrer une école de commerce, un BUT, un BTS, une CPGE ou une licence. En fonction de la filière, les recommandations changent même si le recrutement est globalement large.

 

a) Si vous souhaitez vous orienter en école de commerce après le bac, aucune spécialité au bac n’est obligatoire. Tous les profils sont les bienvenus. Néanmoins, on peut vous conseiller la polyvalence avec par exemple : une spécialité en langue (LLCE) + une spécialité en sciences sociales (SES ou HGGSP) + la spécialité mathématiques. Puis, enlever la spécialité où l’on est le moins bon en terminale.

 

b) Si vous souhaitez vous orienter en classe préparatoire aux grandes écoles (prépa ECG), la seule spécialité obligatoire est la spé Mathématiques. Il faut impérativement avoir pris la spécialité mathématiques en première et au moins l’option maths complémentaires en terminale. Si vous avez abandonné les maths et que vous tenez à la classe préparatoire, rabattez-vous sur la prépa A/L ou prépa D1.

 

Retrouvez les conseils de Frédéric Munier à propos de la prépa ECG et des spécialités au lycée dans notre dernier live : 

c) Si vous souhaitez vous orienter en licence d’économie gestion, en licence AES, on vous recommande la spécialité mathématiques (et l’option maths complémentaires en terminale). La spécialité mathématiques est importante pour les parcours en économétrie et micro économie. Puis, on peut vous conseiller la polyvalence avec par exemple : une spécialité en langue (LLCE) + une spécialité en sciences sociales (SES ou HGGSP) + la spécialité mathématiques. Puis, enlever la spécialité où l’on est le moins bon en terminale.

 

d) Si vous souhaitez vous orienter en BUT (GEA, TC, GACO) ou BTS (CI, MCO, etc.), aucune spécialité au bac n’est obligatoire. Tous les profils sont les bienvenus.

 

Pour médecine, quelles spécialités au bac faut-il choisir ?

Si vous souhaitez vous orienter dans le domaine médical (médecine, pharmacie, dentaire, sage-femme ou kinésithérapie), officiellement, aucune spécialité au bac n’est obligatoire. Néanmoins, nous vous conseillons au moins une spécialité scientifique (SVT, Physique Chimie ou Mathématiques). Les fédérations étudiantes insistent sur l’intérêt de choisir les spécialités qui vous permettront d’avoir le meilleur dossier en terminale. Par exemple, elles recommandent de ne pas prendre Physique Chimie si vous avez des notes moyennes et de prendre à la place des langues si vous êtes meilleur. La sélection est parfois une réalité en première année de santé, ce pourquoi il faut privilégier les domaines où vous êtes le plus à l’aise.

 

Pour rappel, depuis la réforme de la PACES, deux voies d’accès permettent d’intégrer médecine :

1) Le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) : majorité de cours de santé + une option dans un autre domaine (Économie, Biologie, etc.).

2) La L.AS (Licence à Accès Santé) : majorité de cours d’une discipline (Economie, Biologie, etc.) + une option en santé.

Pour ces deux cursus, nous vous conseillons de choisir les spécialités au lycée où vous êtes le plus à l’aise. N’hésitez pas à compléter vos choix avec une spécialité d’ouverture (SES, HGGSP, LLCA, etc.) qui sera utile pour l’option en PASS ou la majeure en LAS.

 

Exemple 1 : Je suis en seconde au lycée et je rêve de faire médecine. Je suis à l’aise en SVT et j’ai une appétence pour les mathématiques et l’économie. Je peux donc choisir les spécialités SVT, Mathématiques et SES. En terminale, j’enlève la spécialité où j’ai les moins bonnes notes. Cela me permettra plus facilement de réussir en PASS option Économie Gestion.

 

Exemple 2 : Je suis en seconde au lycée et je rêve de faire médecine. Mais j’ai 7 de moyenne en mathématiques. Je ne choisis donc pas la spécialité mathématiques en première et terminale car je risquerais d’être pénalisé lors de l’étude de mon dossier sur Parcoursup si je ne m’améliore pas de manière significative en première et terminale.

 

Pour les études en soins infirmiers, quelles spécialités choisir ?

Pour les soins infirmiers, la FNESI, Fédération Nationale des Étudiants en Soins Infirmiers, rappelle que l’on peut-être accepté quelles que soient ses spécialités au lycée (et quel que soit son bac). “Tout le monde peut être accepté en IFSI ! On revoit les bases et on reprend tout à zéro, ce qui permet à tout le monde de réussir. Néanmoins, au vu du nombre de demande, il faut avoir un bon dossier pour maximiser ses chances sur Parcoursup !”. Concrètement, il faut choisir des spécialités qui favoriseront ton épanouissement. À noter aussi que les IFSI prennent réellement en compte les activités, les loisirs et ton profil dans sa globalité !

 

Pour les études d’orthophonie, quelles spécialités au bac faut-il choisir ?

Aucune spécialité au lycée n’est obligatoire pour les études d’orthophonie. Néanmoins, la FNEO, Fédération Nationale des Étudiants en Orthophonie conseille des spécialités polyvalentes car l’orthophonie nécessite des pré-requis littéraires, scientifiques et une base solide en culture générale !

 

Pour les autres formations ?

Pour les études en arts, lettres, langues ou encore sciences humaines et sociales, il est toujours conseillé d’opter pour la polyvalence et la cohérence. Il faut avoir à l’esprit que certaines formations sont sélectives et ont un taux d’accès faible sur Parcoursup. Votre dossier et vos notes en première et terminale feront la différence lors de l’étude de votre dossier. On vous recommande donc de choisir des spécialités qui vous motivent et vous donnent envie d’étudier.

 

Pour la licence de droit, aucune obligation concernant les spécialités en première et terminale. On peut néanmoins vous conseiller de prendre des spécialités qui vous permettront d’avoir des facilités en rédaction et en langues, ainsi qu’un regard vers les sciences sociales/humaines. Enfin, l’option droit & grands enjeux du monde contemporain peut être un atout en terminale.

 

Voici la liste des spécialités au bac :

– Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGSP)

– Humanités, littérature et philosophie (HLP)

– Langues, littératures et cultures étrangères (LLCE)

– Littérature, langues et cultures de l’Antiquité (LLCA)

– Mathématiques

– Numérique et sciences informatiques (NSI)

– Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

– Sciences de l’ingénieur (SI)

– Sciences Economiques et Sociales (SES)

– Physique chimie (PC)

– Arts : histoire des arts, théâtre, arts plastiques, arts du spectacle, etc.

– Biologie écologie (uniquement dans les lycées agricoles)

– Éducation physique, pratiques et cultures sportives

 

N’hésitez pas à contacter nos étudiants ambassadeurs (lien ici) pour des précisions, ou à nous contacter sur Instagram, on répond aux questions de nos abonnés !