Master CCA

Emeline a choisi d’intégrer un Master CCA. Pourquoi faire un master CCA ? Quels sont les débouchés ? Les éventuelles difficultés ? Elle nous dit tout.

Master CCA en alternance (Comptabilité, Contrôle, Audit), Nancy

Par Clément Moussy
Temps de lecture : 5 min

Pourquoi as-tu choisi le Master CCA ?

J’ai choisi le Master CCA en alternance pour acquérir de l’expérience et avoir suffisamment de recul par rapport aux difficultés que l’on peut rencontrer entre le côté théorique et pratique de la formation (sans oublier l’avantage financier de l’alternance évidemment!).

 

Avant de s’engager dans le Master CCA, il faut savoir qu’il s’agit d’une formation relativement intensive, dont le programme est semblable à celui du DSCG.

 

Peut-on revenir sur ton parcours depuis le bac ?

J’ai décidé après le baccalauréat d’entamer un DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), et de choisir l’option Finance-Comptabilité. A la suite de quoi, j’ai décidé d’intégrer la L3 Science de Gestion à l’IAE de Nancy. Cette licence peut se faire selon deux parcours : un parcours gestion, ou un parcours CCA (Comptabilité, Contrôle, Audit). J’ai donc choisi le parcours CCA, afin de poursuivre et de terminer mes études en master CCA.

 

À découvrir : Pourquoi choisir un DUT en alternance

DUT en alternance : quels sont les avantages ? Fanny répond

 

J’ai choisi cette licence car je voulais absolument intégrer le master CCA afin d’évoluer dans les carrières relatives à l’expertise-comptable. En sortant d’un DUT GEA, deux choix s’offrent à ceux qui veulent poursuivre leurs études en comptabilité : poursuivre en deuxième année de DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), ou poursuivre en L3 Science de Gestion option CCA. Le fait d’entrer en L3 permet, d’une part de ne pas perdre une année inutilement, et d’autre part d’accéder au DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) par « la voie royale ». Cette licence est en effet considérée comme le point d’entrée privilégié des études universitaires menant aux professions d’expert-comptable, de commissaire aux comptes et d’auditeur.

 

Afin d’intégrer cette licence ainsi que le master CCA, il est nécessaire d’obtenir le Score IAE Message, un test d’aptitude composé de 170 questions réparties sur 3 heures et sur 4 épreuves (culture générale, compréhension et expression écrite en français, raisonnement logique et numérique, compréhension et expression écrite en anglais).

 

À qui s’adresse le Master CCA ?

Le master CCA s’adresse aux étudiants titulaires d’une L3 ou d’un DCG, sachant qu’une spécialisation dans le domaine comptable, financier, ou juridique est requise.

 

Pourquoi j’ai choisi de faire le master CCA en alternance ? Tout simplement pour acquérir de l’expérience et avoir suffisamment de recul par rapport aux difficultés que l’on peut rencontrer entre le côté théorique et pratique de la formation

 

Ce qu’il faut savoir sur le Master CCA ?

Avant de s’engager dans le Master CCA, il faut savoir qu’il s’agit d’une formation relativement intensive, dont le programme est semblable à celui du DSCG. En effet, le master CCA permet d’obtenir la dispense de 5 des 7 unités d’enseignement du DSCG. Reste ensuite à passer les UE 1 (gestion juridique, fiscale et sociale) et 4 (comptabilité et audit).

 

Un conseil : foncez ! Si cette voie vous plait, et que vous voulez exercer un de ces métiers, le master CCA est un excellent cursus, formateur et spécialisé.

 

Le programme du master CCA est assez conséquent, il s’articule autour des disciplines comptables, financières, juridiques, fiscales, informatiques et managériales. La première année de master CCA marque une spécialisation très forte avec un volume horaire conséquent en comptabilité, contrôle, droit et fiscalité. La deuxième année privilégie la pratique professionnelle avec des enseignements centrés sur la préparation des UE 1 et 4 du DSCG. Les étudiants doivent en outre effectuer un stage de 4 mois au cours de chacune des deux années de master.

 

Vidéo : Comment réussir son année à l’Université ? 

 

Quelles sont les matières principales ?

En M1, les matières les plus importantes sont la comptabilité (représentant 30 % du volume horaire), le droit et la fiscalité (représentant 33 % du volume horaire), la finance et le système d’information. En comptabilité, les matières enseignées sont la théorie comptable, le contrôle interne, l’étude de l’actif et du passif. L’environnement juridique englobe le droit pénal, le droit du contentieux, les opérations de restructuration, le droit des sociétés, le droit des systèmes d’information, le droit fiscal, et le droit du travail. En M2, les matières les plus importantes restent les mêmes, avec un volume horaire de 37% pour les enseignements comptables (opérations de restructuration, audit et CAC, consolidation, retraitements comptables), relatifs à l’UE 4 du DSCG.

 

Une semaine type du Master CCA, ça ressemblait à quoi ?

Etant en alternance, une semaine type du Master CCA ressemble à cela :
– Lundi et mardi en cabinet ou en entreprise (pour ceux qui sont en alternance)
– Du mercredi ou samedi (inclus !) à l’université, avec un volume horaire relativement conséquent (généralement les cours débutent à 9h et se termine à 17h/18h)

 

À découvrir : l’école du CELSA, les débouchés et le concours

CELSA : les débouchés, le concours et l’école par Solene

 

As-tu eu des difficultés en Comptabilité, Contrôle, Audit ? 

La principale difficulté que j’ai rencontrée lors de mon cursus est l’adaptation au rythme de l’alternance. Une bonne organisation et un travail régulier permettent toutefois de gérer alternance et cours classiques de façon parfois plus efficace que ceux qui ne sont pas en alternance. Au cours du Master CCA, j’ai énormément appris, notamment dans les matières comptables et juridiques. Mais il existe cependant un gros décalage entre le côté pratique et théorique de la profession. Lorsque l’on arrive en cabinet, que l’on soit en DUT, en licence ou même en master, on part de zéro, on apprend tout « sur le tas ». Les cours nous servent à avoir de bons réflexes, mais le cœur du métier d’expert-comptable et de commissaire au compte s’apprend en pratiquant, notamment à travers les divers stages que contient la formation.

 

Vidéo : Présentation des IAE 

 

Quel est ton projet professionnel ?

J’aimerais devenir expert-comptable et commissaire au compte. A plus long terme, j’aimerais exercer ce métier de manière indépendante, pourquoi pas au sein de mon propre cabinet. Il faut savoir que pour être diplômé en tant que tel et pouvoir exercer cette profession, il convient d’une part d’obtenir le master CCA et le DSCG (en passant les deux UE manquantes). D’autre part d’effectuer ensuite un stage d’expertise de 3 ans afin de passer et d’obtenir le DEC (diplôme d’expertise comptable, composé de 3 épreuves : réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du CAC, révision légale et contractuelle des comptes, présentation du mémoire).

 

Quels sont les débouchés du Master CCA ?

Au sein du Master Comptabilité, Contrôle, Audit, les principaux débouchés sont l’expertise comptable, l’audit comptable et financier, la direction financière d’entreprise, le contrôle de gestion, l’enseignement et l’administration fiscale.

 

Un conseil : foncez ! Si cette voie vous plait, et que vous voulez exercer un de ces métiers, le master CCA est un excellent cursus, formateur et spécialisé. Je ne regrette absolument pas mon choix. Il vaut mieux obtenir un master CCA, garantissant un emploi dans 100% des cas à la sortie, qu’un DSCG incomplet (ce diplôme est assez difficile à obtenir, le taux de réussite moyen étant inférieur à 30%).

 

Concernant les stages, j’en ai fait un de deux mois en deuxième année de DUT GEA, un stage de quatre mois en L3 CCA, un stage de quatre mois en Master CCA, et actuellement l’alternance pour le M2 (pour ceux qui ne font pas alternance, un stage de quatre mois est prévu).

 

À découvrir : le Classement des Universités 

 

Le classement Thotis des universités françaises en 2020

 

Recommanderais-tu le Master CCA ?

A 100 % oui ! le Master CCA est une très bonne filière, bien que compliquée et relativement prenante, les débouchés sont intéressants et le taux d’insertion sur le marché de l’emploi à la sortie du master est de 100%. 

 

En quoi ce cursus t’a changée ?

Ce cursus m’a permis de gagner en maturité, et de savoir exactement ce que je veux réaliser plus tard, ainsi que ce qui est fait pour moi ! N’hésitez pas à me contacter sur mon Linkedin !

 

À découvrir aussi : l’Université Paris-Dauphine

 

Master CCA

Master CCA

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.