NUMERUS CLAUSUS 2021

Pour la dernière année de la PACES, le numerus clausus, limitant chaque année le nombre d’étudiants admis en deuxième année de santé est de 6 484. Retrouvez les conseils des Tutorats en cette période compliquée en dessous des Numerus Clausus par faculté.

 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 8 min

 

Cette année, il y a donc 6484 places en deuxième année de santé pour les étudiants en santé :

– 3.672 places en deuxième année de médecine,

– 1.645 places en deuxième année de pharmacie,

– 630 places en deuxième année de dentaire

– 537 places en deuxième année de sage-femme,

 

Vous intégrez le PASS ou une LAS en septembre ? Découvrez tous les conseils des tutorats sur notre page dédiée PASS & LAS !

PASS & LAS (ex-PACES) : Comment maximiser ses chances ?

 

À découvrir en vidéo : on vous éclaire sur le PASS et les LAS : 

 

Répartition du Numérus Clausus par faculté en 2021 en médecine

Aix-Marseille Université : 184

Université Picardie Jules Vernes (Amiens) : 59

Antilles : 69

Université Franche Comté (Besançon) : 71

Université de Bordeaux : 224

Université de Caen : 111

Université Clermont Alpes : 100

Corse : 24

Université de Bourgogne (Dijon) : 97

Université Grenoble Alpes : 125

Guyanne : 9

La Réunion : 60

Lille État : 275

Lille Catho : 89

Limoges : 61

Université Lyon 1  : 437

Université de Lorraine (Nancy) : 109

Université de Montpellier : 172

Université de Nantes : 149

Université Côte d’Azur (Nice) : 99

Paris XIII (Sorbonne Paris Nord) : 103

Paris Ouest (USQV) : 83

Poitiers : 150

Polynésie Française : 11

Université Reims Champagne Ardennes : 100

Université de Rennes : 110

Rouen : 94

Saint-Etienne : 78

Strasbourg : 109

Toulouse III : 170

Tours : 140

 

À découvrir : le classement Thotis des universités en médecine

Classement Thotis des universités en médecine (2021)

 

Répartition du Numérus Clausus par faculté en 2021 en dentaire

Aix-Marseille Université : 51

Université Picardie Jules Vernes (Amiens) : 10

Antilles : 7

Université Franche Comté (Besançon) : 10

Université de Bordeaux : 43

Université de Caen : 16

Université Clermont Auvergne : 25

Corse : 3

Université de Bourgogne (Dijon) : 16

Université Grenoble Alpes : 11

Guyanne : 1

La Réunion : 5

Lille : 55

Lille Catho : 2

Limoges : 6

Université de Lorraine (Nancy) : 25

Université Lyon 1  : 33

Université de Montpellier : 44

Université de Nantes : 31

Université Côte d’Azur (Nice) : 32

Paris XIII (Sorbonne Paris Nord) : 9

Université de Poitiers : 15

Polynésie Française : 3

Université Reims Champagne Ardennes : 18

Université de Rennes 1 : 29

Rouen : 17

Saint-Etienne : 5

Strasbourg : 27

Toulouse III : 58

Tours : 21

Paris Ouest (USQV) : 2

 

Répartition du Numérus Clausus par faculté en 2021 en pharmacie

Aix-Marseille Université : 105

Université Picardie Jules Vernes (Amiens) : 34

Antilles : 2

Université Franche Comté (Besançon) : 38

Université de Bordeaux : 104

Université de Caen : 65

Université Clermont Auvergne : 61

Corse : 6

Université de Bourgogne (Dijon) : 46

Université Grenoble Alpes : 72

Guyanne : 1

La Réunion : 3

Lille : 135

Lille Catho : 4

Limoges : 33

Université de Lorraine (Nancy) : 49

Université Lyon 1  : 104

Université de Montpellier : 158

Université de Nantes : 70

Université Côte d’Azur (Nice) : 30

Paris XIII (Sorbonne Paris Nord) : 34

Université de Poitiers : 53

Polynésie Française : 2

Université Reims Champagne Ardennes : 46

Université de Rennes 1 : 57

Rouen : 50

Saint-Etienne : 31

Strasbourg : 53

Toulouse III : 103

Tours : 67

Paris Ouest (USQV) : 29

 

Répartition du Numérus Clausus par faculté en 2021 en sage-femme

Aix-Marseille Université : 22

Université Picardie Jules Vernes (Amiens) : 14

Antilles : 13

Université Franche Comté (Besançon) : 14

Université de Bordeaux : 23

Université de Caen : 19

Université Clermont Auvergne : 20

Corse : 4

Université de Bourgogne (Dijon) : 16

Université Grenoble Alpes : 22

Guyanne : 1

La Réunion : 16

Lille : 30

Lille Catho : 17

Limoges : 6

Université de Lorraine (Nancy) : Metz 13 + Nancy 19

Université Lyon 1  : Lyon 22 + Bourg en Bresse 11

Université de Montpellier : 96

Université de Nantes : 20

Université Côte d’Azur (Nice) : 21

Paris XIII (Sorbonne Paris Nord) : 9

Université de Poitiers : 20

Polynésie Française : 2

Université Reims Champagne Ardennes : 20

Université de Rennes 1 : 19

Rouen : 13

Saint-Etienne : Lyon 4 + Bourg en Bresse 3

Strasbourg : 14

Toulouse III : 18

Tours : 21

Paris Ouest (USQV) : 11

 

Tu souhaites faire Pharmacie, Médecine, Maïeutique, Odontologie ou Kinésithérapie ? Contacte un étudiant gratuitement via Objectif Entraide

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quels conseils donnez-vous aux étudiants pour maintenir le rythme pendant cette période particulière ? Par le Tutorat Brestois et le Tutorat Pluripass Angers

Pour beaucoup d’étudiants, ce qui se passe actuellement est un grand chamboulement dans une année déjà difficile. Nous sommes conscients que la perte de repère peut être conséquente pour des étudiants qui avaient leur méthode bien rodée (travail à la bibliothèque universitaire, sortie cinéma ou restaurant 1 fois par semaine avec les amis ou la famille etc…). Le conseil le plus primordial est que les étudiants prennent bien soin d’eux. En respectant les mesures de confinement bien sûr, mais aussi faire attention à leur hygiène de vie en gardant une bonne alimentation et un bon sommeil, en travaillant à heure régulière, en faisant des pauses etc… Il est plus que jamais indispensable que les étudiants prennent soin d’eux, en s’entourant de leur famille si possible, et en prenant du temps pour eux, pour se reposer et se détendre en particulier dans cette période où le stress est intensifié.

 

Il est important d’essayer de maintenir le rythme de l’année tout en laissant une place aux loisirs. On peut par exemple remplacer une sortie au cinéma par un film à la maison. L’activité physique est toujours permise avec une dérogation de sortie, il ne faut pas hésiter à s’en servir si vous ressentez le besoin de vous aérer. Pour les étudiants étant rentrés chez leurs parents ça peut être aussi l’occasion de profiter de leur famille. Pour ceux qui sont seuls chez eux, c’est important de penser à rester en lien avec ses amis et ses proches, que ce soit par appel, skype et autre moyen de communication pour ne pas se sentir trop isolé. Ajoutons qu’il ne faut pas hésiter à solliciter la faculté ou le tutorat au moindre problème, soucis, inquiétude, nous sommes là pour vous aider et vous soutenir.

 

Tous les Tutorats ont mis en place une communication importante sur les réseaux sociaux pour vous accompagner au quotidien et assurer une continuité pédagogique.

 

Tu souhaites devenir Sage-Femme ? Découvre ici nos vidéos et notre article !

Maïeutique : débouchés et types d’exercice des sages-femmes

 

3 choses qui peuvent faire la différence durant cette période de confinement/déconfinement ? Par le TSN, l’ATM2, l’ATP et la 2ATP

Le confinement bouleverse le rythme des étudiants en PACES : ils ne peuvent pas travailler à la bibliothèque, ils ne sortent plus tous les jours pour aller en cours et leur environnement de travail change complètement. Il faut donc :

 

1 – Réussir à s’organiser :

Se créer un véritable espace de travail pour réinstaller une routine efficace en se donnant des objectifs et des deadlines réalistes. On range son espace de travail et si on en a la possibilité, on travaille dans une autre pièce que la chambre ou au moins dos à son lit pour éviter les tentations de siestes intempestives.
Il y a les team planning et team feeling, dans les deux cas il faut être un minimum routinier pour ne pas se disperser.

 

2 – Ne pas se laisser distraire par l’entourage ou déprimer par l’absence d’entourage :

Les frères et soeurs qui s’amusent, les animaux de compagnie qui demandent de l’attention, les parents en télétravail qui parlent un peu trop fort : ce sont des composantes avec lesquelles il faut s’accommoder. Il faut se mettre dans sa bulle et considérer que durant des plages horaires déterminées, nous ne sommes pas disponibles.
Si on contraire, vous vous retrouvez seul(e) dans votre appartement d’étudiant, n’hésitez pas à faire des pauses appel/réseaux sociaux/air à la fenêtre pour vous motiver mais attention de ne pas se faire piéger : le temps de pause est nécessaire mais doit être raisonnable. Même conseil pour les personnes entourées, les pauses c’est pour tout le monde !

 

3 – Ne pas se laisser aller 

On travaille à la maison mais on ne passe pas ses journées en pyjama en alternant entre canapé et lit. On s’habille, confortablement oui, mais on change de tenue. On garde une routine matinale (douche, petit-déjeuner, on prend l’air à la fenêtre, au balcon ou dans le jardin), on s’accorde des sessions sportives et on fait des nuits complètes : ce n’est pas parce qu’on n’a plus de cours en amphi à 8h, qu’il faut se coucher à des heures trop tardives. Le sommeil est le meilleur allié d’un bon apprentissage. On fait attention aux informations qui ne sont pas officielles : tant que l’université ou le Tutorat ne communique pas officiellement sur les modalités d’enseignement ou d’évaluation, on ne panique pas pour rien. Et même si le concours est reporté d’un mois, on continue à travailler à fond comme s’il devait se dérouler aux dates prévues. Un mois de décalage, c’est un mois de plus pour apprendre !

 

Tu souhaites devenir Kinésithérapeute ? Découvre notre vidéo :

Devenir kinésithérapeute : études, passerelles & débouchés

En cas de pertes de repères ou de moral, que faire ? Par le TSN, l’ATM2 et l’ATP

Tout d’abord, c’est important de prévenir ces pertes de repères et de moral. N’hésitez pas à vous tenir informer des actualités de votre faculté et de votre tutorat, gardez le contact avec vos proches et vos amis, faites du sport, gardez du temps pour quelques loisirs… Les repères que vous avez acquis sont peut être pour l’heure un peu bouleversés mais il faut garder confiance en vous malgré la situation, c’est la clef de la réussite et c’est grâce à cela que vous pourrez vos adapter.

 

Les pertes de moral, ça arrive à tout le monde, de l’étudiant qui sera minor, au major. Si c’est dur pour vous, c’est dur pour tout le monde, il faut en avoir conscience ! L’essentiel, c’est de savoir se reprendre rapidement. Une des meilleures solutions reste de se remémorer la raison pour laquelle on s’est lancé en PACES, et ce que l’on souhaite vraiment obtenir à la fin : Pourquoi est-ce que je veux être Médecin, Pharmacien, Dentiste, Sage-Femme ou autre ? S’en rappeler et se dire qu’on le mérite peut nous armer en volonté et nous aider ! Parfois, il suffit simplement d’une bonne conversation avec des gens qui vous comprennent : vos amis qui sont en PACES, vos tuteurs qui sont passés par là et bien sûr vos parrains/marraines qui vous soutiennent depuis le début de l’année. N’hésitez jamais à parler avec eux, vous ne dérangez pas, c’est normal d’avoir des doutes et il n’y a rien de pire que de rester tout seul avec.

 

À Angers : Le tutorat dispose d’une cellule dédiée à la santé très performante avec des étudiants extrêmement impliqués et toujours à l’écoute pour apporter un soutien dans les bons moments comme dans les moments de doutes. Ils seront toujours prêts à tendre la main aux étudiants. La faculté d’Angers de même que le SUMPPS peut aussi venir en aide aux étudiants qui en ressentent le besoin ou qui font face à un problème. Ne perdez pas vos objectifs de vue, gardez votre motivation et n’hésitez pas à solliciter de l’aide extérieure si besoin. Nous croyons fort en vous. Même si la situation peut sembler compliquée à l’heure actuelle, vous en sortirez plus fort.

 

À Bobigny : En cas de perte de moral , nous discutons avec nos étudiants parfois ils ont besoin d’encouragement , parfois ils ont juste un manque de sommeil . Vu que maintenant on a une phase plus longue de révision , c’est de savoir quand on a besoin de se prendre un jour off pour penser à autre chose ! Ca dépend des cas !
Si notre étudiant a juste un manque de motivation , on lui rappelle ce qu’il a fait jusqu’ici , qu’il est fort ici et ici ! Bref on discute beaucoup avec eux !

 

Tu souhaites t’orienter vers les études de Pharmacie ? Découvre tous les débouchés :

Pharmacie : études, métiers et débouchés

 

Quels sont vos conseils pour garder une alimentation saine et un rythme sportif adéquat ? Par le Tutorat Lyon Sud

Rappelons avant toute chose qu’une alimentation saine repose sur une alimentation équilibrée, c’est-à-dire, des repas composés de féculents, protéines, produits laitiers, matières grasses, légumes/fruits, produits sucrés et une boisson (l’eau est évidemment à privilégier).

Manger sain n’est donc absolument pas synonyme de se priver de sucre et ne manger que des légumes. Manger sainement, c’est manger varié, équilibré, mais aussi évidemment se faire plaisir !

Pour maintenir une alimentation saine en ces temps de confinement, les meilleurs conseils que nous puissions vous donner sont les suivants :

– Prendre le temps de faire des plats-maison : vous avez plus de temps (pas de trajet pour aller en cours …), et vous pouvez faire vos plats le dimanche pour la semaine.

– Continuez de vous faire plaisir, si vous aimez manger des pizzas une fois par semaine, alors continuez, si vous aimez manger du chocolat alors mangez-en, l’important est de rester raisonnable !

– Variez vos recettes, pour cela il y a beaucoup de vidéos de recettes faciles et rapides à faire pour les étudiants sur internet (et les réseaux sociaux des tutorats !), n’hésitez pas à vous en servir.

 

Mais maintenir une alimentation saine ne suffit pas pour être bien, le bien-être repose aussi sur la santé physique. Pour cela, le mieux c’est de faire une activité physique, mais avec le confinement, les activités en club ou encore en salles ne sont possibles. Alors comment faire de l’activité chez soi ? Si vous avez la chance d’avoir un jardin, profitez-en ! Si, comme la majorité des étudiants vous êtes en appartement, alors plusieurs solutions s’offrent à vous et encore une fois internet en fait partie. De nombreuses vidéos sont disponibles pour vous expliquer des exercices simples d’activités physiques, pour les débutants et ne nécessitant pas de matériel spécifique : des vidéos de yoga, de renforcement musculaire, etc…

 

NUMERUS CLAUSUS 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.