Les Grande ÉcolesOrientationIntégrer Université Paris Dauphine

Armin Gholami et Laurane Jousse étudient à l’Université Paris-Dauphine. Ils présentent l’université, donnent quelques conseils pour réussir et expliquent pourquoi intégrer Dauphine.

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 10 min

 

Découvrez l’interview d’Armin, ancien vice-président de l’Université Paris Dauphine

 

Intéressé(e) par l’Université Paris Dauphine – PSL ? Découvre notre page dédiée à l’Université : 

Université Paris Dauphine – PSL

 

Étudier à l’Université Paris-Dauphine

En plus de l’interview vidéo d’Armin, nous vous proposons de lire l’impression de Lauranne. Elle explique pourquoi intégrer Dauphine et les atouts de sa formation.

 

Lauranne, pourquoi intégrer l’Université Paris-Dauphine ?

J’ai choisi d’intégrer Dauphine pour le niveau des cours, très qualitatifs, et pour la notoriété de l’école auprès des recruteurs et des entreprises. Depuis que j’y étudie, je me suis rendue compte que Dauphine était aussi une grande famille, avec de nombreuses associations et énormément de possibilités.

 

Depuis 2020, l’admission se fait sur Parcoursup, comment ça marche ?

Pour intégrer l’Université Paris Dauphine-PSL, il faut candidater via Parcoursup, et l’admission se fera en fonction de vos notes et de votre dossier en Première et Terminale. En 2020, il y a eu près de 20 000 candidatures, c’est une formation élitiste. Il faut avoir des bases solides pour y rentrer car le niveau est difficile.

 

Comment est le rythme à l’Université Paris-Dauphine ?

Le rythme de travail est assez (voire très) soutenu, mais l’emploi du temps n’est pas si chargé. Il y a énormément de travail personnel. En général, on a souvent l’image de l’université comme “cool”, mais à Dauphine, je peux vous assurer que le niveau est très élevé. A moins d’avoir d’énormes facilités, on travaille pour ne pas être lâché en cours. Avant d’intégrer Dauphine, je ne pensais pas que le rythme était aussi élevé. Mais, en même temps, cela m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences, et je vois la différence aujourd’hui dans mes stages.

 

À découvrir aussi : D’un bac sans mention à l’Université de Harvard

Skin – Thumbnail

 

Comment s’effectue la scolarité ?

Quand on arrive en L1, on nous demande de choisir entre la gestion et les mathématiques. En L3, vous choisissez une spécialisation comme gestion, gestion de patrimoine, économie appliquée, maths etc. En master, on se spécialise encore davantage. Si vous voulez davantage d’informations sur les spécialisations, je vous conseille de faire un tour sur le site de notre université.

 

Le rythme de travail est assez (voire très) soutenu, mais l’emploi du temps n’est pas si chargé. Il y a énormément de travail personnel. Avant d’intégrer Dauphine, il faut avoir à l’esprit que ce n’est pas une université comme les autres. Il y a un réel travail à fournir au quotidien pour ne pas être lâché.

 

Ce rythme de spécialisation progressive est assez unique, pour ma part, il m’a permis de me rendre compte que j’étais dans le bon cursus. Il faut savoir que maintenant, les stages sont obligatoires dès la L1, ce qui n’était pas encore le cas pour nous au moment où nous sommes arrivés à l’université.

 

Dans le même registre qu’intégrer Dauphine : Étudier à Sciences Po

 

Recommandes-tu aux lycéens d’intégrer l’Université Paris-Dauphine ?

Evidemment, je souhaite à toutes et tous d’intégrer Dauphine. C’est une université très prestigieuse et très qualitative. Vous n’aurez jamais de difficultés pour trouver un stage ou un emploi. 

Puis, le large choix de spécialisations est un vrai point fort de l’université. Enfin, c’est une école qui vous forge, qui vous apprend à résister à la pression, à tenir le choc, à réfléchir et à bachoter, à avoir du recul sur ce que l’on apprend.


 

Tu souhaites intégrer l’Université Paris-Dauphine – PSL ? Contacte un étudiant gratuitement via Objectif Entraide !

Objectif Entraide – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Et toi, quel est ton projet ?

Pour ma part, je vais faire mon 2e stage de césure à l’étranger, faire un M2 business development, puis un stage de fin d’études en stratégie en hôtellerie, qui déboucherait sur un CDI dans l’idéal, pour être brand manager plus tard, puis avoir mon propre hôtel à très long terme.

Avant d’intégrer Dauphine, je ne pensais pas que le rythme était aussi élevé. Mais, en même temps, cela m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences, et je vois la différence aujourd’hui dans mes stages.

 

Au niveau de la vie associative ?

Les associations sont très nombreuses à l’Université Paris-Dauphine, mais très sélectives, alors il faut en vouloir pour y entrer ! Les soirées étudiantes sont nombreuses et super vivantes, très cool, elles mettent de l’ambiance et fédèrent les promos.

 

Un dernier mot pour ceux qui souhaitent intégrer Dauphine ?

Je vous souhaite bon courage et j’espère que vous aurez la chance d’intégrer Dauphine. C’est bien plus qu’une école, vous y ferez des rencontres inoubliables et vous arriverez bien préparé sur le marché du travail !