Lilian Jacobson

Est-ce possible d’intégrer une grande école d’ingénieurs en étant sportif de haut niveau ? Lilian Jacobson est kayakiste de haut niveau et étudiant à l’Efrei (bachelor parcours cybersécurité et ethical hacking). Il revient sur sa passion, son parcours et donne de précieux conseils aux étudiants !

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 5 min

 

Depuis quand fais-tu du kayak ? Pourquoi ce sport ?

Je pratique le kayak depuis l’âge de 10 ans, cela fait donc 8 ans que je pratique ce sport. Je le pratique à haut niveau, depuis maintenant plus de 2 ans. J’ai découvert ce sport lors d’une sortie extra-scolaire en classe de CM2 et il m’a tout particulièrement plu. Plusieurs amis s’étaient inscrits au club de kayak de ma ville, ce qui m’a poussé à m’y inscrire aussi. En classe de 4ème, j’ai intégré le groupe de compétition du club. Ce club m’a permis de progresser et de débuter mes premières compétitions régionales. Je ne pensais pas que ce loisir allait devenir une réelle passion et me permettre de performer. Par la suite, j’ai intégré un pôle espoir et les listes ministérielles qui sont des fédérations qui permettent d’acquérir le titre de kayakiste de haut niveau.

 

Pose des questions gratuitement à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Tu étudies dans une grande école d’ingénieurs, pourquoi ce choix ?

Je souhaitais me spécialiser rapidement dans un domaine et le Bachelor de cybersécurité et ethical hacking de l’Efrei correspondait parfaitement à mes attentes. Ce Bachelor possède aussi un versant managérial qui permet d’acquérir les compétences nécessaires pour pouvoir diriger une équipe. Cette double compétence me permettra de pouvoir manager tout en ayant les compétences techniques.

 

Par ailleurs, l’emploi du temps à l’Efrei est adapté : j’ai seulement des demies-journées de cours. Je peux donc me consacrer chaque jour à la pratique du kayak. Ce format concilie sport et études mais me donner aussi l’opportunité de participer à la vie associative de mon école.

À découvrir aussi : Coralie Lassource, étudiante à GEM et Handballeuse professionnelle

#1 Coralie Lassource : “Étudiante à GEM et handballeuse professionnelle”

 

On dit souvent qu’il faut choisir entre le sport et les études, tu arrives à concilier les deux, quel est ton conseil ?

Je conseillerai aux étudiants qui sont dans mon cas et qui souhaiteraient poursuivent leurs études en parallèle de leurs passions de se trouver des raisons et des motivations pour se lever le matin. Concilier une passion avec les études supérieures peut être compliqué, mais si l’étudiant le fait pour les bonnes raisons et réussit à trouver des sources de motivations, il peut y parvenir. Progresser dans sa discipline tout en réussissant académiquement ne pourra que vous encourager à vouloir continuer.

 

As-tu eu des difficultés ?

Oui, j’ai eu des difficultés. La première difficulté que j’ai connue concernait l’accès au matériel. En effet, il s’agissait d’une difficulté d’ordre financière, car les équipements coûtent assez chers. C’est un réel investissement. Heureusement, je ne rencontre plus ce problème depuis que je suis sur les listes ministérielles. En effet, j’ai désormais des sponsors dont l’Efrei et le bureau des sports ! Cela me permet de pouvoir partir en compétition 6 à 7 fois par an.

 

À découvrir : notre page orientation !

Orientation : trouve ta voie après le bac !

 

Qu’aimes-tu à l’Efrei ?

Lorsque j’étais en période de recherche d’école, j’ai rapidement ciblé l’Efrei, une grande école d’ingénieurs, bien classée. Aujourd’hui, je ne regrette absolument pas mon choix. À l’Efrei, il y a une réelle ambiance familiale qui donne envie de venir en cours tous les jours. Au-delà d’une école, je recherchais un environnement dans lequel je pouvais me sentir à l’aise de communiquer avec tout le monde, les enseignants et le personnel.

 

Pourquoi avoir choisi le Bachelor de cybersécurité et ethical hacking ?

J’ai toujours eu un réel attrait pour l’informatique et surtout le domaine de la cybersécurité (sécuriser des systèmes d’informations, rentrer dans des systèmes d’informations…). Cette formation m’intéressait particulièrement et j’avais la réelle volonté de rejoindre une grande école d’ingénieurs.

 

À découvre : notre page dédiée à l’Efrei

Efrei Paris – École d’Ingénieurs Généraliste du Numérique

 

Des conseils aux lycéens ?

Dans un premier temps, je conseille aux lycéens de trouver une formation qui leur plaît et non pas de choisir une voie pour faire plaisir à papa ou maman. Il faut se concentrer sur ses passions et ses appétences pour monter en compétence et être compétitif !