BUT Réseaux & Télécommunications

Le BUT R&T est une formation en 3 ans, accessible via Parcoursup. Son objectif est de former des techniciens experts capables d’installer, de gérer et de sécuriser des réseaux informatiques et de télécommunications. Matières, parcours, débouchés : Willy Guillemin, enseignant au département R&T en réseaux, télécoms et cybersécurité de l’IUT de Vélizy, nous explique tout !

Par Rayan

Pouvez-vous présenter le BUT R&T ?

Le Bachelor of Technology (B.U.T.) en Réseaux et Télécommunications (R&T) est une formation universitaire en trois ans donnant le grade de licence et conçu pour répondre à la demande croissante de compétences dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication.

Le cursus s’articule autour d’un tronc commun avec des enseignements transversaux et trois domaines techniques :

  • Les réseaux informatiques : commutation, routage, les systèmes d’exploitation Windows et Linux, les services réseaux (DHCP, DNS, mail, Web, LDAP, …), la virtualisation des réseaux et le Cloud
  • Les télécommunications : fibre optique, traitement du signal, communications numériques, téléphonie fixe et mobile, réseaux des opérateurs de télécommunication
  • La programmation d’applications pour les réseaux et télécoms et le développement Web

Les connaissances et compétences transversales pour l’insertion professionnelle ou la poursuite d’études sont articulées autour de l’anglais, de l’expression-culture-communication, des mathématiques et de la physique.

La grande nouveauté pédagogique par rapport au DUT est l’approche par compétence avec des projets réguliers tout au long de la formation qui permettent à l’étudiant de mettre en œuvre les connaissances et compétences qu’il a acquises.

 

À quoi prépare le BUT R&T ?

Les réseaux informatiques sont au cœur de notre vie sociale et professionnelle avec l’essor du télétravail, des communications mobiles, des transports, des réseaux à haut débit et de l’accès à l’information. Ces technologies évolutives impliquent le déploiement de nouvelles infrastructures comme la fibre, la 5G ou des objets connectés, la mise en service et la gestion des réseaux informatiques des entreprises, la virtualisation de services pour accélérer le déploiement des applications et limiter la consommation énergétique, le développement d’applications pour la gestion des données issues de ces réseaux et la prise en compte des nouveaux enjeux de cybersécurité et écologiques.

Le BUT en R&T apporte des solutions à ces défis en formant aux métiers liés aux infrastructures réseaux et aux systèmes d’information présents dans toutes les entreprises comme les métiers d’administrateur réseaux et systèmes, d’administrateur cloud, d’intégrateur DevOps, de pentester, d’administrateur de solutions de sécurité, d’administrateur de solutions de communications pour l’entreprise, de chargé d’études télécoms, …

 

En lien avec le BUT Informatique : Découvre aussi notre page BUT !

BUT – Bachelor Universitaire de Technologie

 

À qui s’adresse le BUT R&T ?

Ce BUT s’adresse essentiellement aux bacheliers généraux et technologiques STI2D et de manière plus marginale aux bacheliers professionnelles, STMG ou DAEU qui ont un projet professionnel construit et une grande motivation. Les principaux profils d’étudiants qui s’inscrivent en BUT R&T sont les suivants :

  • Les étudiants qui ont un projet professionnel ou/et qui veulent étudier un domaine technologique précis comme par exemple les réseaux, la cybersécurité, …
  • Les étudiants qui préfèrent une pédagogie d’apprentissage basée sur la technologie et l’expérimentation : les compétences générales (mathématiques, physique, communication, …) sont au service des compétences technologiques et l’expérimentation est une fonction essentielle de l’apprentissage notamment avec les travaux pratiques et les projets
  • Les étudiants qui souhaitent un parcours sécurisé car ils ne savent pas s’ils veulent s’arrêter à BAC+2/3 ou à BAC+5
  • Les étudiants qui souhaitent une expérience internationale (proposée par certains départements) pendant les premières années d’études supérieures

 

Quelles spécialités au lycée choisir pour maximiser ses chances ?

Pour les bacheliers généraux, les spécialités les plus en adéquation avec notre formation sont mathématiques spécialité et expert, et numériques et sciences informatiques. Nous sélectionnons plus généralement des profils scientifiques avec au minimum mathématiques complémentaires et des spécialités comme sciences de l’ingénieur ou physique/chimie.

 

Que regardez-vous sur Parcoursup ?

Chaque département a ses propres critères de recrutement mais bien évidemment le critère principal reste les notes de première et terminale. Un niveau minimal est requis pour pouvoir suivre sereinement les enseignements.  Ensuite, la motivation est un facteur très important dans la réussite de l’étudiant et nous essayons de déceler cette motivation dans le dossier de l’étudiant en regardant les appréciations des enseignants, la lettre de motivation ou les expériences personnelles et professionnelles.

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Comment s’organisent les trois années ? (volume horaire, matières, organisation des cours…)

L’organisation n’est pas très différente de celle du lycée et les équipes pédagogiques sont très proches et disponibles pour les étudiants. La semaine type comprend une trentaine d’heures d’enseignements ou de projets. Les groupes de travaux dirigés sont à 28 étudiants et 14 en travaux pratiques. Certains cours magistraux se déroulent en amphithéâtre avec toute la promotion.

Les projets se font en groupes généralement de 2 à 6 étudiants en fonction des projets.

La première année est consacrée à poser les bases des trois domaines techniques enseignés (réseaux informatiques, télécommunications et programmation) et à la remise à niveau dans les matières générales. A la fin de la première année l’étudiant a normalement une bonne vision des différents domaines des R&T et doit choisir son parcours, c’est-à-dire une spécialisation.

La deuxième année voit le démarrage des enseignements de spécialisation, et le renforcement du tronc commun technique et des connaissances et compétences dans les matières transversales.

Certains départements offrent du renforcement scientifique ou technologique en fonction du projet personnel et professionnel de l’étudiant, c’est-à-dire de sa volonté de poursuivre ses études ou de s’insérer professionnellement après le BUT. Au quatrième semestre, l’étudiant doit faire un stage de 8 à 12 semaines en entreprise.

A la fin de la deuxième année, les étudiants qui le souhaitent et ayant un bon niveau scientifique obtiennent le DUT et peuvent rejoindre une école d’ingénieurs.

La troisième année est plus axée sur le parcours choisi par l’étudiant tout en continuant à développer les compétences transversales. L’étudiant doit réaliser un stage de 12 à 16 semaine lors du dernier semestre.

Suivant le département, cette dernière année peut être l’occasion de faire un semestre ou une année à l’étranger avec éventuellement une double diplomation.

 

Quels sont les parcours proposés ?

Le BUT R&T propose 5 parcours et chaque département choisit de proposer tout ou une partie de ces spécialisations :

Cybersécurité :  forme des professionnels dans l’analyse des risques d’attaques et la sécurisation des systèmes d’informations des entreprises (réseaux, serveurs, postes de travail …).

Développement système et Cloud : forme des professionnels pour déployer, tester une infrastructure ou une application informatique en collaboration avec les architectes et administrateurs réseaux ou les développeurs d’applications. Il met également en place et maintient un environnement Cloud adapté aux besoins métiers tout en automatisant la production.

Internet des objets et mobilité : forme des professionnels R&T à la maîtrise des technologies de communication entre objets mobiles et communicants : téléphones, ordinateurs, véhicules, capteurs de toute nature.

Pilotage de projets réseaux : forme des professionnels capables d’analyser et de piloter des projets dans le domaine R&T et de dialoguer avec les différents acteurs d’un projet ou d’un contrat.

Réseaux opérateurs et multimédia : forme des professionnels R&T aux métiers des opérateurs de télécommunication fixe et mobile qui fournissent l’accès au réseau pour les entreprises ou les particuliers (fibres optiques, cœur de réseaux …) et aux métiers d’intégrateur de solutions de communication pour l’entreprise (téléphonie sur IP, visio-conférence, vidéo-protection).

 

Une semaine type en BUT R&T ?

La semaine type comprend une trentaine d’heures d’enseignements avec au moins 50% de travaux pratiques ou de projets. Certaines semaines peuvent être entièrement dédiées aux projets.

 

Est-il possible de suivre la formation en alternance ? Comment s’organisent les stages ?

La formation est proposée en alternance et chaque département choisit de démarrer l’alternance soit directement en première année, soit à partir de la deuxième année ou seulement en troisième année.

Un étudiant ayant fait sa première année en formation classique peut tout à fait basculer

en alternance à partir de la deuxième année.

Il y a 2 stages, un en deuxième année au quatrième semestre sur une durée de 8 à 12 semaines et un en troisième année au sixième semestre sur une durée de 12 à 16 semaines.

 

En lien avec BUT R&T : le BUT Informatique

Le BUT Informatique : matières, parcours & débouchés

 

Quelles difficultés peuvent rencontrer les étudiants au sein du BUT R&T ?

Les 2 principales difficultés rencontrées par certains étudiants sont :

  • Prendre le rythme de travail nécessaire aux études supérieures. Ceci peut constituer une marche importante pour certains étudiants
  • Se mettre à niveau en mathématiques

Ces difficultés se concentrent essentiellement en première année.

 

Quels sont vos conseils pour réussir en BUT R&T ?

Le programme et les enseignants sont là pour faire réussir les étudiants mais il est nécessaire que l’étudiant fasse sa part et fournisse une quantité de travail suffisante.  Constituer un groupe de travail avec d’autres étudiants est un bon moyen de progresser et de garder la motivation. Soyez curieux et n’hésitez pas à poser des questions.

 

Quels sont les débouchés en termes de Master ? En termes de métiers ?

En termes de poursuites d’études, les bons étudiants peuvent sortir à BUT2 (avec le DUT) pour aller vers les écoles d’ingénieurs, ou après le BUT3 pour rejoindre un master ou une école d’ingénieurs (mais le plus généralement en première année).

En termes de métiers, nous préparons aux métiers liés aux infrastructures réseaux et aux systèmes d’informations des entreprises comme les métiers d’administrateur réseaux et systèmes, d’administrateur cloud, d’intégrateur DevOps, de pentester, d’administrateur de solutions de sécurité, d’administrateur de solutions de communications pour l’entreprise, de chargé d’études télécoms, du développement Web, come cité plus haut.

 

Un dernier mot ?

Le BUT R&T est une formation très riche et large dans le domaine de l’informatique avec de nombreux débouchés et beaucoup de poursuites d’études possibles, alors n’hésitez pas si vous aimez ces domaines !

 

 

Liste des BUT R&T (Réseaux et Télécommunications) en France :

I.U.T de Belfort-Montbéliard – Site de Montbéliard (25)
I.U.T de Valence (26)
IUT 1 GRENOBLE – ENEPS (Saint-Martin-d’Hères – 38)
I.U.T des Pays de l’Adour – Antenne de Mont De Marsan (40)
I.U.T de Nancy-Brabois – Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy – 54)
I.U.T de Velizy (Vélizy-Villacoublay – 78)
I.U.T de la Réunion (Saint-Pierre – 974)
IUT GRAND OUEST NORMANDIE – Pôle de Caen – Site d’Ifs (14)
I.U.T de Blagnac (31)
I.U.T de Béziers (34)
IUT 1 GRENOBLE (Saint-Martin-d’Hères – 38)
I.U.T. Reims-Châlons-Charleville – site de Châlons (Châlons-en-Champagne – 51)
I.U.T. de Clermont-Ferrand (Aubière – 63)
I.U.T. de Colmar (68)
I.U.T. Annecy (Annecy-le-Vieux – 74)
I.U.T De Rouen – Site d’Elbeuf (76)
IUT Aix-Marseille – Site de Marseille Luminy (13)
I.U.T. La Rochelle (17)
I.U.T de Lannion (22)
I.U.T de Saint-Malo (35)
I.U.T de Roanne (42)
I.U.T de Dijon – Antenne d’Auxerre (89)
I.U.T de Villetaneuse – Université Sorbonne Paris Nord (93)
I.U.T de Nice – Antenne de Valbonne (06)
I.U.T de Blois (41)
I.U.T. La Roche-sur-Yon (85)
I.U.T. Poitiers (site Chatellerault) (86)
IUT de Kourou (973)
I.U.T de Belfort-Montbéliard – Site de Montbéliard (25)
I.U.T. de Béthune (62)
IUT de Créteil Vitry (Site de Vitry) – UPEC (94)

 

Thotis t’explique Parcoursup : c’est par ici !

Parcoursup 2023 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

BUT Réseaux & Télécommunications