Université Paris-Panthéon Assas

Pourquoi intégrer l’Université Paris-Panthéon-Assas ? Quelles sont les nouveautés ? Stéphane Braconnier, président de l’université et Marie-Hélène Monsériè-Bon, vice-présidente chargée des études et de la formation, reviennent sur les atouts et l’actualité de l’université.

Stéphane Braconnier, Président de l’Université Paris-Panthéon-Assas et Marie-Hélène Monsériè-Bon, Vice-Présidente chargée des études et de la formation

Stéphane Braconnier, Président de l’Université Paris-Panthéon-Assas et Marie-Hélène Monsériè-Bon, Vice-Présidente chargée des études et de la formation

 

Pouvez-vous présenter l’Université Paris-Panthéon-Assas ?

L’université est l’héritière de l’ancienne faculté de droit et des sciences économiques de l’Université de Paris. Elle porte donc ce nom depuis le début des années 70. 

Traditionnellement, les étudiants en droit composent l’essentiel des effectifs de l’université, soit environ 11 000 étudiants pour un effectif total de 18 000.

Depuis le 1er janvier 2022, l’université est devenue un Etablissement Public Expérimental (EPE). 4 écoles ont rejoint le périmètre, à savoir l’école d’ingénieurs et du numérique EFREI Paris, l’ISIT (l’Institut Supérieur d’Interprétariat et de Traduction), le CFJ (Centre de Formation de Journalisme) et l’école W. Cette nouveauté présente deux objectifs. Le premier consiste en la diversification de l’offre de formation et en son adéquation avec un certain nombre de besoins des entreprises. Et le second objectif est d’avoir plus de visibilité et de renforcer l’attractivité de l’université.

 

Quelles sont les formations post-bac proposées par l’Université Paris-Panthéon-Assas ? 

Sur Parcoursup, les candidats peuvent opter pour des licences en 3 ans en droit, en science politique, en économie-gestion et en information-communication. 

Des filières d’excellence avec des doubles licences dans différents domaines sont également dispensés au sein de l’institution. En ce sens, une double licence droit et économie-gestion, mais aussi plusieurs doubles licences en partenariat avec Sorbonne Université, notamment la licence-droit ou la licence droit et sciences sont accessibles pour les étudiants.

 

Pour découvrir la vidéo une journée en droit à l’Université Paris-Panthéon-Assas clique ici

Un mot sur les atouts de la ville ? 

Le principal atout est d’être situé au centre de Paris sur trois sites assez proches géographiquement. Les étudiants de première années sont accueillis sur le site de Vaugirard. À partir de la deuxième année, les étudiants intègrent le centre Assas. Et enfin, à partir de la cinquième année, les cours sont dispensés au centre Panthéon. Ce sont ces trois sites qui accueillent l’essentiel des étudiants. Enfin, quelques cours sont dispensés sur un campus à Melun pour les étudiants de licence en droit et en économie-gestion.

 

Pour en savoir plus sur l’Université Paris-Panthéon-Assas, clique ici ! 

 

Quelle est la pédagogie de l’Université Paris-Panthéon-Assas ?

L’Université Paris-Panthéon-Assas s’efforce de ne pas parler de politique pédagogique, car elle a affaire à des étudiants qui sont des jeunes adultes. L’université travaille main dans la main avec des professeurs, des maîtres de conférence et des enseignants qui ont leur autonomie et leur indépendance dans leur manière d’enseigner. 

L’université joue surtout un rôle crucial dans sa stratégie d’offre de formation. Elle doit définir un certain nombre d’axes stratégiques et réfléchir à ce qu’elle veut privilégier, aux domaines et secteurs d’activités qu’elle veut toucher ainsi qu’aux types de diplômes qu’elle veut offrir à ses étudiants. 

Ensuite, il est évident que l’université a un certain nombre de choix à faire en cohérence avec les différents départements de l’université, avec les calendriers universitaires, avec l’offre de formation à distance et avec les outils pédagogiques mis à disposition des enseignants. 

L’établissement s’inscrit dans une logique de développement de l’enseignement numérique. Il est d’ores et déjà possible de suivre une licence en droit entièrement à distance. Paris-Panthéon-Assas cherche à diversifier les outils qu’elle propose à son corps enseignant.

 

Découvre notre page dédiée aux licences

La Licence (à l’Université, à la fac)

 

Avez-vous adapté l’approche pédagogique suite à la réforme du bac ?

Pour l’instant, les conséquences dues à la réforme du bac ne sont pas ressenties. Toutefois, elle rend plus compliquée l’appréciation des dossiers de candidature déposés sur Parcoursup. Avant la réforme, il y avait une certaine homogénéité chez les candidats. Aujourd’hui, l’université doit composer avec des profils d’étudiants plus hétérogènes. 

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quels sont les grands chantiers et les plans stratégiques de l’université ? 

Le projet principal est l’établissement public expérimental. Il s’agit aujourd’hui de le faire vivre, de le développer et de le consolider avec d’autres potentiels partenaires. Mais surtout, l’objectif est d’entreprendre des projets avec les partenaires actuels, dans le but d’entretenir une relation sur le long terme.

Les objectifs sont axés sur les trois points suivants :

  • La mise en place des formations communes et des diplômes
  • L’intégration de la recherche et les affaires internationales
  • La création d’une carte étudiante unique

 

Le deuxième projet important est d’accroitre l’attractivité internationale par l’intégration d’une université européenne. Il est impératif que les étudiants partent davantage à l’étranger dans le cadre de leurs études.

Enfin, le troisième projet est de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants en renforçant le lien avec les entreprises, avec les professeurs. Ce projet correspond à l’un des objectifs fixés par la fondation partenariale créée au mois de juin. L’objectif sera d’associer des entreprises, des cabinets d’avocats et des professionnels.

Il est également impératif de faire évoluer l’offre de formation en fonction des besoins manifestés par le monde socio-économique. Par exemple, la sélection en Master 1 nous conduit à réfléchir à la structuration des licences. Une réflexion sur ce point précis est menée avec l’espoir de pouvoir passer à l’action d’ici 2024-2025.

 

Quels sont vos conseils pour réussir à l’université ? 

Il faut développer une certaine autonomie. Avoir cette capacité à s’organiser, à travailler par soi-même est hautement recommandé. 

En fonction des disciplines, il faut avoir acquis un socle de compétences pour pouvoir réussir. Un des pièges de l’université est son rythme soutenu. Les étudiants doivent se mettre très rapidement dans le bain, car les examens arrivent environ 3 à 4 mois après la rentrée. 

Enfin, il est conseillé aux étudiants d’être doté d’une certaine ouverture d’esprit et d’un intérêt marqué pour l’actualité, car la majorité des disciplines (droit, économie, gestion, infocom..) sont en lien avec les enjeux contemporains majeurs. 

 

Découvre notre page dédiée aux classements

Tous les classements Thotis

 

Comment bien s’intégrer au sein d’une université ?

Chaque année, un événement pour les étudiants qui entrent en première année est organisé. Ces journées d’accueil leur donnent, d’une part, tous les conseils pour réussir leur année et leur présente, d’autre part, tous les services de l’université. Les associations étudiantes très dynamiques de l’université jouent également un rôle crucial dans l’intégration des étudiants. 

 

Quel serait votre message pour les étudiants et les lycéens qui s’apprêtent à intégrer votre université en septembre ? 

Profiter de ses vacances et se reposer est crucial, car l’année universitaire va commencer très rapidement. Il n’y a pas de préparation particulière à avoir, hormis peut-être de se préparer à l’autonomie, car la rupture entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur est ce qui déstabilise le plus. Par conséquent, il faut essayer de se mettre dans le rythme dès le début.
Mais attention, être autonome ne signifie pas que les étudiants seront seuls. Ils seront très largement accompagnés et aidés par les divers dispositifs mis en place spécialement pour eux (tutorat, mentorat …)

Être étudiant est une période merveilleuse. Je dirai ce dernier mot : « Venez sans appréhension car tout est mis en œuvre pour favoriser votre réussite ! »

Université Paris-Panthéon Assas