PASS LAS MONTPELLIER NIMES

Pour bien comprendre le fonctionnement du PASS et des LAS à Montpellier et Nîmes, nous avons interrogé Gaël Trenquier, vice-président de l’Association du Tutorat Santé de Montpellier (ATSM). Cours, organisation, conseils et admission en santé, il nous dit tout sur le PASS et les LAS de Montpellier et Nîmes ! Pour s’inscrire à la pré-rentrée, c’est ici ! Ce contenu a été réalisé en collaboration avec l’ATSM, le TSN et l’ATP.

 

En vidéo : découvre le PASS et les LAS de l’Université de Montpellier avec l’ATSM :

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 8 min
Université de Montpellier Nîmes

 

 

Thotis

 

 

Le PASS à Montpellier & Nîmes :

Le PASS (Parcours à Accès Santé Spécifique) a été réfléchi pour pallier les problèmes de réorientation chez les étudiants qui n’étaient pas admis dans une filière MMOPK (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie) à l’issue de leurs deux tentatives sous le système PACES.

Le PASS est une année universitaire correspondant à une première année de licence : son programme comporte, comme la PACES, une majorité de cours autour d’un tronc commun de matières permettant d’accéder aux filières de santé. La grande nouveauté du programme est la mineure Réorientation de 10 ECTS qui permet à l’étudiant d’anticiper son parcours s’il n’est pas retenu dans la ou les filières qui l’intéressent.

À Montpellier & Nîmes (comme ailleurs) le doublement n’est plus possible en PASS. L’année universitaire est composée de partiels au premier et au second semestre, et d’oraux (uniquement pour une partie des candidats) à la fin de l’année. A l’issue de ces deux groupes d’épreuves, le candidat peut, soit être admis en deuxième année de MMOPK, soit être orienté vers une deuxième année de Licence à Accès Santé (LAS-2) à condition d’avoir eu la moyenne sur son année (validation de 60 ECTS), soit se réorienter en première année d’un autre parcours via Parcoursup s’il n’a pas obtenu 10/20 de moyenne sur l’année.

 

À découvrir : Pour bien comprendre le PASS & les LAS, nous avons réalisé une grande vidéo avec le Tutorat de l’Université de Paris :

 

 

Il est cependant à noter que, même si le doublement n’est plus possible, une seconde chance d’accès en deuxième année de MMOPK est toujours envisageable via les LAS comme détaillé plus loin. De plus, il y a toujours une sélection à l’entrée des filières de santé. En effet, les places sont toujours limitées par un numerus apertus qui définit le nombre d’étudiants formés dans ces filières.

 

NB : Petite différence entre numerus clausus et apertus : Le numerus clausus est un nombre fixe d’admis dans les filières MMOPK, déterminé à l’avance par l’État et publié par arrêté ministériel. Ce numerus clausus est remplacé par un numerus apertus dans le cadre de la réforme de l’accès aux études de santé. Le numerus apertus se réfère à un nombre minimal d’admis dans les filières MMOPK. Ce nombre pourra être revu à la hausse par les universités, selon les capacités d’accueil des CHU et leurs besoins régionaux, et ce en lien avec les Agences Régionales de Santé (ARS).

 

Des questions sur le PASS ou les LAS ? Pose les à nos étudiants ambassadeurs via Objectif Entraide !

Première Année en Santé (PASS, LAS, etc.) : Contacte un étudiant !

 

Quelles sont les mineures possibles à Montpellier & Nîmes ?

Sur Parcoursup à Montpellier & Nîmes, les lycéens ont eu le choix entre plusieurs matières de réorientation comme mineure :

En tout, 8 matières de mineures sont proposées sur les sites de Montpellier & Nîmes : Droit, Économie, Humanités, Psychologie, Mathématiques, MIASHS, Sciences et SVT. Selon la mineure choisie, le site d’enseignement variera.

La condition de cette réorientation en LAS-2 est de valider votre année de PASS avec au moins 10/20.

 

Comment va s’organiser la rentrée en PASS à Montpellier & Nîmes ?

La rentrée en PASS à Montpellier & Nîmes aura lieu le 6 septembre 2021 avec une journée d’accueil pour présenter l’organisation de l’année. Le début des cours magistraux sera le 7 septembre, et les Enseignements Dirigés (ED) commenceront la semaine du 13 septembre.

 

La faculté de Montpellier & Nîmes s’adapte et met en place des modalités d’accueil et de déroulement des enseignements qui respectent les mesures sanitaires nécessaires et fluctuantes.

 

Quelles vont être les matières principales ?

Les matières enseignées à Montpellier & Nîmes en PASS seront autour :

– De la Physiologie : comment fonctionne le corps humain et ses organes selon différentes situations.

– Des Sciences Humaines et Sociales : dans leur application dans la santé, autour de l’histoire, du Droit, de la sociologie, de la philosophie…

– De l’étude du médicament : de son action sur le corps humain à sa commercialisation en passant par les différentes étapes de recherche et de conception.

Le premier semestre sera plutôt tourné autour de la chimie et la biologie, alors que le second comportera des enseignements de biophysique et de statistiques appliquées à la santé en plus de la mineure de Réorientation.

 

Découvre le classement Thotis des universités en médecine : 

Classement Thotis des universités en médecine (2021)

 

Avez-vous déjà une idée de l’emploi du temps type à Montpellier & Nîmes ?

À Montpellier & Nîmes, l’emploi du temps serait assez similaire à celui de la PACES :

La première approche du cours aura lieu en cours magistral (il y a environ 4 heures de cours magistraux par jour). La semaine suivante, cette notion de cours sera explorée en ED avec des exercices types écrits par les professeurs (il y a généralement 2h d’Enseignement dirigé par matière et par semaine). La semaine d’après, la séance de tutorat correspondant à ce point de cours aura lieu pour revoir une troisième fois cette notion et revenir sur les points difficiles. La séance tutorat permet également de s’entrainer grâce à des items et exercices de type partiels.

 

Comment préparer sa rentrée en PASS à l’Université de Montpellier & l’Université de Nîmes ?

Ce que nous conseillons à nos étudiants c’est de profiter de leur temps libre de cet été pour se reposer et profiter. En effet, l’année sera dense et longue, il est donc inutile de se mettre à travailler trop tôt, au risque de ne pas tenir la cadence.

 

On peut par contre réfléchir à organiser sa vie quotidienne si on part du foyer familial : par exemple comment faire le trajet jusqu’à la faculté, où faire les courses, laver son linge, etc. C’est également le moment de boucler toutes les démarches administratives qui peuvent parasiter un début d’année : assurance, mutuelle, abonnement internet, allocations…

 

Enfin, il faut vérifier d’avoir ses fournitures à disposition : nous recommandons par exemple de disposer d’un ordinateur portable qui sera très utile car beaucoup de ressources sont disponibles sur les Espaces en Ligne de l’étudiant.

 

Quels sont vos conseils pour réussir sa rentrée ?

Tout d’abord, d’assister au Stage de Pré-Rentrée (SPR) des Tutorats de Montpellier & Nîmes ! C’est l’occasion d’avoir une première approche des grandes notions de cours du premier semestre, mais également de poser des questions à ses tuteurs pour trouver une méthode de travail, ou encore de se renseigner sur la vie à la faculté pour arriver comme chez soi le jour de la rentrée.

 

Le plus important, c’est de se mettre rapidement dans un rythme de travail efficace. Pour cela, il est important de bien se connaître : Es-tu plus efficace tôt le matin ou la nuit ? Plutôt travailler chez toi ou à la BU ? Au bout de combien de temps de travail tu n’arrives plus à te concentrer ? Répondre à ces questions rapidement est essentiel pour commencer l’année du bon pied !

 

À voir aussi : comment devenir médecin en 2020 ?

 

 

Les erreurs à éviter à Montpellier & Nîmes ?

Premièrement, il ne faut pas négliger son hygiène de vie, à commencer par le sommeil et l’alimentation. Que l’on ait besoin de 7h ou de 10h de sommeil par nuit pour être vraiment efficace, il faut en être conscient et respecter son rythme au risque de s’épuiser dès le milieu du semestre ou de ne pas être assez éveillé pour réviser en journée. Si le temps manque pour cuisiner, les Restaurants Universitaires sont une option peu coûteuse qui proposent des repas équilibrés (à la rentrée, le prix du repas devrait passer à 1 euro pour les étudiants boursiers !).

 

Deuxièmement, partir trop intensément dès le début de l’année : c’est un véritable marathon (et non un sprint) qu’il faut tenir, et mieux vaut avoir un rythme régulier et soutenu tout le long de l’année qu’alterner les moments de surmenage et d’épuisement.

 

Enfin, ne pas faire de pauses : les moments de détente doivent faire partie intégrante d’un bon planning de travail. C’est l’occasion de prévoir des séances sportives, des petites sorties, de rentrer voir sa famille…

 

En cas de problème ou de doutes, à qui s’adresser à Montpellier et Nîmes ?

En cas de doute autour de l’orientation, il est possible de contacter le SCUIO-IP ici. L’Université de Montpellier propose également des visites dans le service de Médecine Préventive en cas de problème physique ou de difficulté psychologique, qui peut être un relais vers l’Handiversité si jamais cette difficulté nécessite un aménagement des cours et des épreuves.

 

Si l’étudiant est perdu au milieu des interlocuteurs, il peut évidemment passer par le tutorat : nous avons des permanences régulières entre 12h et 14h où il est possible de poser toutes ses questions. L’étudiant peut aussi contacter les tutorats sur leurs diverses plateformes (Facebook, Messenger, Instagram, Email…).

 

Comment s’organiser tout au long de l’année ?

La meilleure façon de suivre ses révisions tout le long de l’année est de se faire un planning, programmé semaine par semaine par exemple. Cela permet de vérifier que l’on ne néglige aucune matière, de se référer aux plannings précédents pour voir si un cours n’a pas été revu depuis longtemps, mais également se programmer ses pauses et son temps libre de façon raisonnée.

 

Accumuler un peu de retard est tout à fait normal en période de cours : une façon de le limiter est de se caler sur le rythme du tutorat en se disant qu’il faut au moins avoir révisé le cours pour la séance correspondante qui aura lieu deux semaines plus tard.

 

Se caler sur le rythme du tutorat permet également d’anticiper des colles qui reprennent tout le programme d’une matière depuis le début du semestre : ainsi on ne se retrouve pas à redécouvrir totalement son cours de septembre à seulement deux semaines des examens car on l’a revu plusieurs fois dans le semestre.

 

Enfin, il faut absolument participer aux examens blancs qui permettent de cibler sa dernière ligne droite avant l’examen sur les notions qui ont été moins comprises !

 

Retrouve notre dernier live où l’on répond à toutes les questions sur le PASS et la LAS :

 

Comment se déroulera l’admission en médecine, odontologie, pharmacie kinésithérapie et sage-femme ?

Les admissions à Montpellier & Nîmes se feront en plusieurs étapes.

Tout d’abord, l’étudiant va passer des épreuves écrites à la fin de chaque semestre autour de sa majeure et de sa mineure. A l’issue de ces épreuves, plusieurs options sont possibles :

– Le candidat obtient d’excellents résultats : Il fait partie des « Grands Admissibles » et a la possibilité d’entrer directement en filière MMOPK.

– Le candidat obtient de très bons résultats qui lui permettent d’accéder à un deuxième groupe d’épreuves, composé d’oraux. Ses résultats aux oraux vont déterminer si oui ou non il peut passer en deuxième année de la filière de son choix.

– Le candidat n’est pas accepté à l’issue des oraux ou bien le candidat obtient la moyenne sur son année mais n’est pas convoqué aux oraux : Il est alors redirigé dans une LAS-2 qui correspondra aux matières étudiées dans sa Mineure Réorientation. Il pourra également décider de changer de LAS (dans ce cas il ne sera plus prioritaire) ou bien changer de domaine d’études.

– Le candidat n’a pas obtenu la moyenne durant son année, il devra donc passer en L1 s’il veut recandidater pour les filières MMOPK. Cependant il ne pourra redéposer son dossier qu’en L2 ou L3.

 

Tous nos contenus sur le PASS et les LAS sont à découvrir ici !

PASS & LAS (ex-PACES) : Comment maximiser ses chances ?

 

Pouvez-vous présenter les L.AS à Montpellier & Nîmes ?

Il y a 21 LAS dépendantes de notre Université réparties sur les sites de Montpellier, Nîmes, Perpignan, Narbonne et Mayotte. Les étudiants en LAS étudieront ce qu’on appelle un « Cœur Santé », leur Mineure, au premier semestre. Elle sera légèrement différente selon l’objet de leur Majeure :

– Si la Majeure de l’étudiant est autour des sciences exactes (physique, chimie, mathématiques), sa Mineure sera composée de 3 matières : Physiologie humaine générale, cycle de vie du médicament et du dispositif médical, et Sciences Humaines et Sociales en santé.

– Si la Majeure de l’étudiant est tournée autour d’une licence « Humanités » (littérature, droit, économie, psychologie, etc.), alors sa Mineure sera composée de 3 matières : toujours de la Physiologie humaine générale et du cycle de vie du médicament et du dispositif médical, mais aussi une matière autour de la chimie et des sciences de la vie pour compléter leur cursus.

 

Comment s’organisera l’emploi du temps ?

L’emploi du temps de la majeure dépendra de l’organisation de la licence. Concernant la Mineure, elle sera directement issue des cours donnés aux PASS : les cours correspondants au Cœur Santé seront mis à disposition sur l’espace en ligne des étudiants en LAS pour qu’ils les visionnent.

 

À Montpellier & Nîmes, il y aura, comme pour les PASS, des Enseignements Dirigés pour les étudiants en LAS.

 

Comment se déroulera la phase d’admission à l’Université de Montpellier & Nîmes ?

À Montpellier comme à Nîmes, elle se déroulera à peu de choses près comme celle des étudiants PASS avec le système de Grands Admissibles et de passage des oraux. De la même manière, si un candidat valide son année sans être accepté dans une filière MMOPK, il passera dans une LAS-2 ou la LAS-3.

 

Il est important de noter qu’un étudiant peut toujours tenter deux fois d’accéder aux filières MMOPK : soit une fois via le PASS puis une LAS, soit deux fois dans une même LAS mais sur deux années différentes.

 

Pour rester informé, follow nous sur Instagram et Facebook !

 

Quand se déroulera la pré-rentrée à Montpellier & Nîmes ?

Le stage de pré-rentrée des étudiants PASS se déroulera du 23 août au 04 septembre 2021. Quant à la pré-rentrée des étudiants LAS, celle-ci se déroulera sur 2 jours : les 30 et 31 août 2021, afin de s’adapter au mieux à chaque parcours.

 

Pouvez-vous présenter les missions du tutorat ?

La mission première du tutorat est d’établir une égalité des chances au niveau de l’entrée sélective dans les filières MMOPK, où se positionnent notamment des organismes privés de préparation aux examens.

Ainsi, à Montpellier et à Nîmes, nous proposons des séances reprenant semaine par semaine les cours des professeurs. Ces séances sont rédigées avec l’équipe pédagogique pour proposer des questions qui correspondent aux attentes des professeurs pour le jour de l’examen. Nous organisons également des colles et examens blancs pour que les étudiants s’entraînent en conditions réelles et puissent évaluer leur progression durant le semestre.

Nous sommes conscients du stress qui peut être provoqué par cette année. Ainsi nous mettons en place tout au long de l’année des événements centrés sur le bien-être (goûter, séances d’échanges, ateliers de relaxation, midis Jeux de Société…). De plus, nous travaillons avec les autres associations de la faculté pour proposer aux premières années des activités qui peuvent leur permettre de prendre une pause en faisant connaissance avec d’autres personnes afin d’être moins isolés.

Enfin, dans une année de réforme, nous accentuons nos actions autour de l’orientation et de la réorientation pour que les étudiants puissent anticiper leur parcours et avoir un relais vers des interlocuteurs qui pourront les accompagner dans leurs projets.

 

Présentation en vidéo du PASS et des LAS à Montpellier et Nîmes

 

Peut-on réussir sans prépa privée à Montpellier ou à Nîmes ?

Oui, c’est une certitude ! À Montpellier-Nîmes nous avons la chance de travailler en cohésion avec les professeurs des cours magistraux (qui sont également les rédacteurs des sujets d’examens) ; ils nous accompagnent dans l’association par le contenu que nous proposons aux étudiants, ce qui est gage de qualité et qui permet des révisions au plus près de ce qui est attendu le jour J. Récompensés depuis plusieurs années par l’Agrément Ministériel, qui reconnaît les actions des tutorats, nous sommes selon les enquêtes de l’Université, le meilleur dispositif de soutien à l’entrée en deuxième année de MMOPK.

 

Ce qui vous plaît au sein du tutorat ?

Tout d’abord, l’aspect « Pour les étudiants, par les étudiants ». Nous avons tous passé l’épreuve de la sélection il y a un ou deux ans, donc nous avons encore bien en tête les méthodes de travail et les astuces qui fonctionnent.

Travailler au sein de cette association permet non seulement d’aider de façon très concrète des néo-bacheliers à rejoindre des filières dans lesquelles nous nous épanouissons, mais aussi d’acquérir des compétences dans la prise de parole et la pédagogie qui pourront nous servir dans notre cursus.

Enfin, les valeurs du tutorat sont d’autant plus importantes à mettre en avant durant une année de réforme où les difficultés liées au milieu social des étudiants peuvent s’exacerber : faire partie du Bureau du tutorat pour ce mandat est donc un défi de tous les jours afin de conserver une égalité des chances dans les études supérieures ainsi que d’accompagner au mieux nos étudiants.

 

Découvre toutes les possibilités après le PASS et les LAS : Kinésithérapie, Médecine, Sage-Femme, Dentaire, Pharmacie ! 

Médical : Pharmacie, Médecine, Sage-Femme & Dentaire

 

PASS LAS MONTPELLIER NIMES