Intégrer polytechnique après une licence

Intégrer Polytechnique après une licence, c’était le pari de Rayan quand il a échoué en médecine. Il nous raconte comment il a fait de ses difficultés une force.

 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 4 min

Intégrer Polytechnique après une licence

“Pensant que c’était ma vocation, je me suis inscrit en médecine. Mais après un semestre, je n’en pouvais déjà plus. Je n’avais pas d’amis, je n’arrivais pas à travailler et j’avais déjà pris 20kg. J’ai donc abandonné en janvier pour me reprendre en main, me retrouver, perdre ces kilos en trop et réfléchir à ma réorientation.”

 

Rayan, peux-tu nous présenter ton parcours avant d’intégrer Polytechnique ?

J’ai fait toute ma scolarité jusqu’au bac en Algérie. Puis, ma double nationalité m’a permis d’envisager plus facilement la suite de mon parcours en France (condition pas forcément sine qua non, j’ai beaucoup d’amis qui n’ont pas la nationalité française et qui ont fait leurs études en France). Je savais que la France avait un système de l’éducation important, aux débouchés variés et où il est possible de réussir en travaillant.

 

Pensant que c’était ma vocation, je me suis inscrit en médecine. Mais après un semestre, je n’en pouvais déjà plus. Je n’avais pas d’amis, je n’arrivais pas à travailler et j’avais déjà pris 20kg. J’ai donc abandonné en janvier pour me reprendre en main, me retrouver, perdre ces kilos en trop et réfléchir à ma réorientation.

 

Quand j’ai appris qu’il existait des passerelles pour passer d’une licence scientifique à une école d’ingénieurs, j’ai décidé de faire une licence de physique à Paris Diderot (Paris 7). Et, après avoir obtenu cette Licence avec mention Bien, j’ai passé le concours pour l’X, avant d’être accepté.

 

En vidéo : Découvrez le témoignage d’Alice, sur Polytechnique

 

Comment as-tu appris qu’on pouvait intégrer Polytechnique après une Licence ?

Quand j’ai commencé à me renseigner pour le concours aux Grandes Ecoles d’Ingénieurs au cours de ma L3, je me suis dit que c’est ce que je voulais faire. Intégrer Polytechnique après une licence était pour moi la voie royale. Pour les concours, Je m’y suis vraiment mis vers Décembre. J’ai peu à peu délaissé la Licence pour Polytechnique car je ne me faisais pas trop de soucis pour valider !

 

D’un bac sans mention à Harvard, découvrez l’ascension d’Alexia !

D’un bac sans mention à l’Université de Harvard, Alexia raconte !

 

« C’est simple, fais ce que tu sais faire, montre que tu raisonnes bien et que tu sais où tu vas. Et quand tu ne connais pas la réponse, c’est simple aussi, dis-le ! N’essaye pas de les embrouiller ça se verra »

 

Tes conseils que ceux qui aimeraient intégrer Polytechnique après une Licence ?

Tout d’abord, si vous souhaitez intégrer Polytechnique, je vous conseille de ne pas vous mettre la pression. A titre personnel, je n’y croyais pas trop avant d’avoir les résultats. Polytechnique paraît tellement inaccessible. Quand on vient de licence, on a que 25 places réservées, et ce n’est pas comme en Classes Préparatoires. En fait, il y a une première grosse sélection par dossiers, puis un oral très complexe. Mais, cela intégrer Polytechnique reste entièrement faisable. La preuve, je l’ai fait !

 

Une fois admissible, lors de la préparation de mon oral, j’essayais toujours de rester détendu. Je sais que ça n’est pas évident, mais cela m’a vraiment aidé.

Gardez le sourire, et même devant le jury, une note d’humour peut vous permettre de prendre de l’assurance

 

Enfin, le meilleur conseil qu’on m’ait donné vient d’un élève de la promotion supérieur. Il m’a dit : « c’est simple, fais ce que tu sais faire, montre que tu raisonnes bien et que tu sais où tu vas. Et quand tu ne connais pas la réponse, c’est simple aussi, dis-le ! N’essaye pas de les embrouiller ça se verra ».

D’autres informations sur Polytechnique ici

Les difficultés rencontrées en préparant Polytechnique ?

Honnêtement, la plus grosse difficulté pour moi, c’était mon volume de travail. Je ne suis pas « un bourreau de travail ». Quand j’arrive à enchaîner 1h30 de travail, je considère que c’est une réussite ! Je savais que cela allait être compliqué d’intégrer Polytechnique après ma licence, mais je savais qu’il y avait des leviers pour me surpasser.

 

La solution efficace pour intégrer Polytechnique que j’ai trouvée est le travail en groupe.

 

On réfléchissait ensemble sur des exercices et des problèmes. Je regardais les autres travailler, et ça me motivait. On était là pour se soutenir et s’entraider. Clairement, c’est le travail en groupe qui m’a sauvé. D’ailleurs, je tiens à remercier ces camarades (qui s’en sont bien sortis également !)

 

En quoi recommandes-tu Polytechnique ?

Je recommande à toutes et à tous d’intégrer une grande école d’ingénieurs comme Polytechnique. Le prestige du diplôme nous ouvre beaucoup de portes. Par exemple, depuis que je suis à Polytechnique, le regard des autres a changé. Les gens sont un peu plus disposés à m’écouter.

 

Aussi, vous apprécierez ce parcours parce qu’il vous donnera une vision globale. D’une part, celle de l’université, et d’autre part, une vision de l’école d’ingénieurs. À chaque fois, j’ai pu acquérir des compétences diverses qui me serviront tout au long de ma carrière. A Polytechnique, les personnes que l’on rencontre sont la réelle plus-value. Pour faire simple, j’ai côtoyé des étudiants d’horizons différents pendant 3 ans. J’ai beaucoup appris auprès d’eux. J’avais toujours l’impression d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses avec eux. Je souhaite vraiment à tout le monde de vivre cette expérience !

 

Enfin j’aimerais évoquer deux points, qui sont de mon point de vue importants à l’X. Tout d’abord, le côté militaire, qui ajoute une expérience unique et surtout inoubliable. On a la chance de côtoyer des militaires au quotidien et de faire 7 mois dans les armées. En plus de permettre une bonne coupure avec les études classiques, cela permet de découvrir un autre monde et d’apprendre énormément sur soi. En deuxième point, il faut savoir que la vie étudiante à l’x est juste incroyable. Il y a beaucoup d’associations et de flexibilité au niveau de nos envies.

 

Vidéo : De Villiers-le-Bel à la Silicon Valley

 

Quelles sont les matières du concours pour intégrer Polytechnique après une licence ?

Les matières sont assez classiques. Les voici :

– Français : analyse de texte et discussion autour d’un sujet (un genre de dissertation à l’oral)

– Maths : programme de licence

– Physique : programme de L3

– Culture générale : discussion autour d’un texte et d’un thème. Puis ça se transforme en un genre d’entretien de motivation.

– Analyse de documents scientifiques : présentation d’un article ou d’un dossier scientifique en 15mn. 2h de préparation en amont.

– Anglais : discussion autour d’une vidéo.

– Sport : 100m sprint. 1000m endurance. 50m nage libre

 

Après Polytechnique, quels sont tes projets ?

Je prends une année de césure pour travailler dans une association. Actuellement, je planche sur une méthode d’apprentissage des mathématiques élémentaires. Notre projet est basé sur les différentes recherches en psychologie cognitives et en didactiques des maths. Sur le long terme, j’aimerais fonder une école. Le projet est en cours de réflexion. Nous sommes 5 pour le moment et on compte accélérer les choses en septembre.

 

Pour trouver ta voie, fais un tour sur Thotis Orientation !

 

13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.