L'école Fauchon : les métiers de la gastronomie

Tu hésites entre une école de commerce et une école dans la gastronomie ? Ne bouge pas, l’Ecole FAUCHON a la formation parfaite pour toi ! Kamel Merbaki, le Directeur Général de l’Ecole FAUCHON, nous en dit plus sur son ouverture prochaine et ses formations.

Par Morgan Verres

Pouvez-vous présenter brièvement l’École FAUCHON ?

L’école FAUCHON est la première école de la maison FAUCHON qui ouvrira ses portes à Rouen, en septembre 2022. L’école proposera plusieurs cursus  pour former aux métiers de bouche et de service.

Choisir de s’installer à Rouen n’est pas anodin. En effet, le fondateur de Fauchon, Auguste Fauchon, était normand. Il s’agit donc d’un retour aux sources pour la marque parisienne. 

 

Quelles sont les différentes formations que vous proposerez ? 

Nous proposerons une formation de trois ans accessible post-bac : le Bachelor en Management des métiers de la gastronomie. 

Nous proposerons ensuite des CAP qui sont des formations par métiers de 6 mois : boulanger, pâtissier, traiteur, chocolatier-confiseur. Ces CAP sont destinés aux personnes en reconversion professionnelle, il faut donc être majeur pour pouvoir les intégrer. À l’issue de ces 6 mois de formation, les apprentis effectueront un stage en entreprise pour découvrir ces métiers dans la pratique. 

Enfin, nous avons le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) qui forme aux métiers de la restauration : maître d’hôtel, barman, brasseur et sommelier. Ce cursus dure de 6 mois à 1 an et implique plus de pratique (80%) que de théorie (20%). L’ atout de cette formation consiste à aller au-delà des enseignements classiques en proposant un parcours intensif mettant en avant la gastronomie française incarnée par l’excellence de la marque FAUCHON. Enfin, ces formations peuvent être dispensées en français comme en anglais. 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le Bachelor en management des métiers de la gastronomie ?

Le bachelor en Management des métiers de la gastronomie est sur trois ans et est délivré par Neoma Business School. Il s’agit d’un cursus innovant, car son modèle pédagogique alterne entre deux écoles :

  • L’Ecole FAUCHON a pour but d’initier les étudiants à tous les métiers de la gastronomie : la cuisine, la pâtisserie, la boulangerie, le service en salle, la mixologie et la sommellerie. Dans un premier temps, les étudiants apprennent ces métiers de manière très opérationnelle, dans les laboratoires de cuisine, de pâtisserie ainsi que dans les restaurants. Et puis, à partir de la deuxième année, ils quittent les laboratoires pour apprendre la partie managériale des métiers de la gastronomie : gérer des restaurants éphémères, créer une offre de restauration (la packager, la commercialiser…).
  • L’école de commerce Neoma Business School dispense tous les enseignements académiques liés à la gestion, la comptabilité, le marketing, la communication ou le droit, compétences plus que nécessaires aux managers. 

L’École FAUCHON et Neoma BS sont situées à Rouen, par conséquent, cette formation est dispensée dans les deux campus dès la première année. Les étudiants alternent toutes les deux semaines entre les deux établissements.

Ce Bachelor est très professionnalisant. En première année, les étudiants doivent réaliser un stage obligatoire de 5 mois durant le deuxième semestre. L’année suivante, en deuxième année, la formation se réalise sous contrat d’apprentissage.

Pour finir, nous acceptons les étudiants issus de toutes filières : bac général, technologique et professionnel. 

 

Quelles sont les modalités d’admission ? 

ll faut déjà candidater sur la plateforme Parcoursup. Nous sommes très attentifs aux notes et aux appréciations des bulletins de première et de terminale mais également au projet motivé. A l’issue de l’étude du dossier, nous procédons à des entretiens de motivation individuels.

 

Quels types de métiers allons-nous retrouver ?

Il est important de différencier les débouchés professionnels du Bachelor de ceux des CAP/CQP.

Après le Bachelor, les débouchés sont multiples dans les domaines du middle management et de la gastronomie avec des métiers tels que :

  • Manager ou assistant manager d’un restaurant 
  • Food and Beverage Manager dans un hôtel 

Les diplômés peuvent aussi occuper des postes commerciaux ou liés au marketing dans le domaine de la gastronomie.

Les débouchés des CAP/CQP seront naturellement ceux pour lesquels les étudiants se forment : boulanger, pâtissier, chocolatier-confiseur…

 

Quel profil faut-il avoir pour travailler dans le secteur de la gastronomie ?

Il est primordial que l’étudiant soit passionné par ces métiers et qu’il ait un intérêt certain pour la relation client. Il est également important qu’il soit rigoureux, motivé mais aussi dynamique. Ces qualités sont essentielles car la gastronomie impose des horaires conséquents. Nous dirons aussi qu’avoir une bonne condition physique est un réel atout car les métiers de la gastronomie sont assez physiques. Les étudiants découvriront en effet très vite qu’ils passeront de très longues journées debout, à courir de droite à gauche, et à être dans le rush. Il est donc aussi important de savoir travailler sous pression.  

 

Quelles différences entre des métiers à bac +3 / bac + 5 ?

Les métiers auxquels l’étudiant prétend à bac+3 sont des postes de middle management, c’est-à-dire des métiers opérationnels et de terrain. 

Après un bac+5, l’étudiant accède à des positions du top management, souvent orientées vers l’international. Ils s’orientent également vers l’entrepreneuriat avec des postes de direction.