Mickaël présente les matières, l’admission et les débouchés au sein de l’École 42. Il nous livre ses conseils pour progresser dans l’informatique et revient sur son parcours. 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 8 min

 

Au départ, pourquoi un BTS SIO ?

J’ai effectivement fait le choix du BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations) en alternance dans une SS2I. C’est une formation sur 2 ans qui vise à préparer les élèves au monde du développement de solutions appréciatives et elle couvre pas mal de sujets importants, par exemple, savoir établir un chiffrage de projet, estimer le temps et le coût d’une tâche. Le BTS SIO est un bon départ pour des études dans l’informatique. 

 

À découvrir aussi : les écoles d’ingénieurs :

 

Pourquoi conseilles-tu l’alternance ?

L’alternance est un bon moyen de se lancer dans la vie active tout en continuant les études, ça permet de générer un revenu et surtout d’obtenir des compétences techniques qui sont recherchées sur le marché de l’emploi, grâce à la mise en pratique « sur le terrain ». Grâce à l’alternance vous obtenez donc l’expérience tant désirée des recruteurs.

 

Il n’y a pas vraiment de semaine type dans notre école. Je dirais que c’est avant tout du temps derrière l’écran, à comprendre un langage/une technologie, à essayer encore et encore, se casser la tête, et surtout apprendre de nos erreurs.


Après ce BTS, l’entreprise dans laquelle j’ai effectué mon alternance a décidé de m’embaucher, en CDI, en tant que Technicien de maintenance en informatique / Support HelpDesk.
J’y suis resté 2 ans (en plus des 2 ans d’alternance). Ces années furent une expérience très enrichissante pour moi et m’ont permis d’appréhender le monde de l’entreprise et d’acquérir beaucoup de compétences et des « soft skills » être à l’aise à l’oral, vulgariser mes propos, penser aux utilisateurs finaux, etc.
Je souhaitais reprendre les études, étant encore jeune, afin d’appronfondir mes connaissances en programmation, compétence que j’avais finalement peu pratiquée en entreprise… J’ai donc décidé de rejoindre l’école 42. 

 

Pourquoi rejoindre l’école 42 ?

J’ai intégré l’école 42 principalement pour la gratuité, les écoles de renom proposant des cursus variés et innovants m’étant inaccessibles financièrement. Il faut ajouter à cela le fait d’être en totale autonomie, d’avoir des locaux de malade ouverts 24h/24h – 7/7 et d’être au centre du projet pédagogique grâce au P2P entre élèves. 

 

À l’école 42 : pas de matières ?

Le cursus « de base » se divise en 3 branches distinctes grace aux projets à réaliser: Algorithmie/IA, Graphisme, Systèmes/Unix. Divers projets dans la sécurité sont disponibles et permettent de se mettre à niveau et de développer un esprit de curiosité, invitant les élèves à pousser leurs recherches au delà des sujets !

Il existe aussi une branche électronique, conception de circuit et firmware etc.
A côté de ça s’ajoute les piscines pédagogiques, 2 semaines de pratique intensive sur un langage/framework (C++, Python/Django, RoR, Swift, PHP/Sympfony pour ne citer qu’eux).
Je précise qu’il existe aussi une plateforme mise à disposition des élèves qui souhaitent proposer des sujets ou idées.


Les rushs (un sujet, un objectif, un techno, temps limité – 2 jours max.).
Des hackatons sont également organisés en partenariat avec des entreprises, startups etc. proposant régulièrement des stages aux étudiants, des prix, de la bonne humeur et de l’échange. Le fonctionnement de l’école 42 est donc particulier pour une “école” mais c’est un fonctionnement efficace et très enrichissant. 

 

Pas d’emploi du temps type à l’école 42 ?

Il n’y a pas vraiment de semaine type à l’école 42. Je dirais que c’est avant tout du temps derrière l’écran, à comprendre un langage/une technologie, à essayer encore et encore, se casser la tête, et surtout apprendre de nos erreurs.
La communication est aussi essentielle dans le cursus, donc on hésite pas à prendre du temps pour discuter entre nous, échanger sur nos façons de faire le tout dans la bonne humeur, toujours !
Donc je résume l’école 42 c’est : des projets, du code, des amis, de la bonne humeur et
 du café !

 

Les locaux de l’école 42 à Paris sont géniaux !

Moi j’aime bien les trucs un peu décalés, underground, qui sortent de l’ordinaire et comme 42 (art42.fr) est l’un des premiers musées d’art urbain en France, c’est toujours agréable de travailler dans un tel bâtiment.
J’ajoute également que les locaux sont toujours propres (pas facile avec tous ces étudiants dis donc), les équipes pédagogiques font un travail de dingue et il faut le reconnaitre !

 

Ta spécialisation à l’école 42 ?

À l’école 42, j’ai suivi la branche Systèmes/Unix, programmation impérative avec le langage C principalement, je m’intéresse également beaucoup à la sécurité, que ce soit des réseaux ou des systèmes.

 

À lire aussi : le DUT Informatique 

Le DUT Informatique : matières, stages et débouchés

 

L’innovation au coeur du programme

Si l’on omet le cursus que j’ai brièvement évoqué avant, l’école 42 nous offre avant tout la possibilité d’être en contact avec d’autres passionnés comme nous !
Avoir accès régulièrement (toutes les semaines) à des conférences avec des professionnels reconnuent dans leurs domaines ! Aussi, d’avoir les outils adéquats pour nous former en plus d’avoir un cadre super cool. De plus, la pédagogie proposée permet une certaine liberté dans notre cursus et ça permet de s’épanouir et de toucher à beaucoup de choses afin de pouvoir se faire aussi une idée sur ce qu’on aimerait faire par la suite.
Je recommande cette école sans hésitation! Si tu préfères la pratique, coder, passer du temps devant l’écran et résoudre des problèmes alors fonce !

 

Ton intégration à l’école 42 ?

Elle s’est faite très facilement, bon j’avais quelques années d’expériences tout de même en plus du BTS mais je dirais qu’on s’adapte très vite.
Savoir rechercher l’information, être sociable, être curieux et un peu logique et voilà t’es prêt ! La compréhension de l’anglais est un très gros plus et c’est essentiel dans notre métier.

 

Ta passion pour l’informatique

Ce qui me plait avec l’informatique c’est le fait que ce soit un domaine en constante évolution, on découvre/apprend quelque chose chaque jour.

Les technologies évoluent et sont de plus en plus présentes dans notre quotidien, le fait de savoir intéragir avec nous assure une pérénnité au niveau de l’emploi également.
Ma passion s’est développée au fil des années en fait, petit je jouais sur l’ordinateur aux jeux en ligne comme beaucoup, puis j’ai découvert le monde de la programmation en tombant sur un forum (le site du zéro à l’époque) et à partir de ce moment là, je me suis dis: c’est ça que je veux faire !

 

Pour ceux qui n’y comprennent rien ou qui ont du mal à s’accrocher avec l’informatique

Il ne faut jamais se décourager, effectivement parfois c’est complexe, parfois on comprend pas et on se dit qu’on a pas le niveau, mais personne n’a la science infuse.

 

Découvrez le Site de l’école 42

 

C’est possible de ne pas avoir le niveau, dans ce cas on revoit ses exigences, on corrige le tir, on réessaye, on s’améliore et on recommence jusqu’à atteindre notre objectif de départ.
Pour finir sur ce sujet, je dirais que la passion compte énormément ! Tu peux te lancer dans ce domaine par « appât du gain », mais sans la passion tu risques de vite t’ennuyer derrière un écran et ça risque de se faire ressentir dans ton travail.

 

Ton stage à la Société Générale ?

J’ai rejoint une équipe de support applicative, beaucoup de projets sont en cours et ont pour but de faciliter la vie des auditeurs du secteur bancaire. Pour le moment, je me forme principalement au langage Java ainsi qu’aux TDD et BDD, pas mal de Big Data en vue aussi !

 

Ton projet après l’école 42 ?

Je souhaite poursuivre mon cursus à 42 afin de réaliser les projets liés à la sécurité et parfaire mes compétences en programmation.
Une fois l’école 42 terminé je souhaite retourner en Bourgogne afin de pouvoir offrir mon expertise dans cette région qui me tient à coeur !
Continuer de programmer, participer à plus de challenges et conférences, partager mon savoir et continuer à vivre de ma passion !

 

Petit lexique pour mieux comprendre l’informatique : 

TDD: Test-Driven Development, technique de développement qui préconise d’écrire les tests unitaires avant d’écrire le code source d’un logiciel. ça permet de gagner du temps sur le long terme?

BDD: Behavior-Driven Development, méthode de développement/projet dite « agile », elle permet de faire pas mal de choses assez complexes, je vous laisse vous renseigner d’avantage.

Unix: C’est un système d’exploitation, la première version datant de 1969. Il fut largement utilisé et a contribuer à donner naissance à tous les systèmes majeurs que nous connaissons aujourd’hui tel que Windows ou encore OSX. Ce système est aussi intimement lié au langage C.

Les langages C, Python, Java etc: Ce sont des langages de programmations, ce sont grâce à eux que nous mettons en forme nos idées en écrivant du code.

Framework(s): Voyez ça comme des boites à outils que les développeurs utilisent pour se faciliter la vie. C’est un ensemble de composants réutilisables pour divers projets et également un ensemble de préconisations pour la conception logiciel.

 

Dans le même registre: le BTS Systèmes Numériques 

BTS SN (Systèmes Numériques) : matières, débouchés et conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.