Concours Passerelle 2022

Dates, Calendrier et nouveautés : Passerelle a dévoilé les modalités du concours 2022. Il permet aux étudiants issus d’un bac +2 / bac +3 d’accéder à six grandes écoles de management : Excelia Business School, ESC Clermont Business School, IMT-Business School, South Champagne Business School, Burgundy School of Business et EM Normandie.

 

Par Morgan Verres

 

Concours Passerelle : c’est quoi ?

Le concours Passerelle est depuis plus de 30 ans un concours de référence. Le concours Passerelle permet aux candidats de passer un seul concours pour six grandes écoles de commerce via les admissions parallèles. Cette pluralité de choix d’école, donne l’opportunité à chaque étudiant d’intégrer l’établissement qui lui correspond le mieux.

 

Le concours Passerelle s’adresse aux étudiants diplômés d’un bac+2 (BTS, DUT, licence 2, CPGE scientifiques…), ou d’un bac+3 (licence 3, licence professionnelle, master…) quelles que soient les filières concernées : économie, gestion, droit, langues étrangères, mathématiques, sciences humaines…

 

Le concours Passerelle regroupe 6 grandes écoles de commerce et de management, présentes en France et à l’international. Ces six écoles, Excelia Business School, ESC Clermont Business School, IMT-Business School, South Champagne Business School, Burgundy School of Business et EM Normandie, délivrent un diplôme bac +5 grade de master, visé par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

Découvre notre page dédiée aux écoles de commerce :

Les Écoles de Management / Commerce

 

2022 : les enjeux du concours Passerelle

En 2022, les étudiants candidateront pour 6 grandes écoles : Excelia Business School, ESC Clermont Business School, IMT-Business School, South Champagne Business School, Burgundy School of Business et EM Normandie.

 

Ces écoles de commerce ont une volonté extrêmement forte de poursuivre le concours Passerelle afin de leur permettre de rester accessibles à tous les étudiants. Le concours Passerelle constate aujourd’hui des freins à la poursuite d’étude après un Bac +2 : “Nous avons identifié des difficultés financières mais aussi géographiques, puisque les candidats se trouvent principalement sur les territoires où se trouvent les écoles membres.”, explique Elian Pilvin, président de l’association Passerelle et directeur d’EM Normandie.

 

Ce n’est pas le seul frein identifié par le concours Passerelle. En effet, beaucoup d’étudiants s’interdisent l’entrée en grande école de commerce, car ils pensent que leurs filières d’origine ne correspondent pas à celle-ci. Plus de 75% des étudiants passés par le concours Passerelle, viennent de filière de commerce, économie, gestion ou encore de comptabilité. Le but pour le concours Passerelle est donc de montrer aux étudiants d’autres filières qu’ils sont tout autant légitimes à postuler aux concours, mais aussi de le réussir !

 

De plus, le concours Passerelle souhaite devenir un acteur d’ouverture sociale. D’une part, l’objectif est de recruter des étudiants issus de filières peu représentées comme le droit, la littérature, les langues, le sport ou encore les sciences et les mathématiques. D’autre part, Passerelle veut atteindre 35% de boursiers affectés dans les écoles d’ici 2024, contre 25% aujourd’hui : « Le concours 2022 souhaite démocratiser l’accès aux grandes études et devenir un concours inclusif pour lutter contre toute forme d’exclusion : économique, géographique ou liée aux formations. » appuie Elian Pilvin.

 

Les nouveautés du concours pour 2022

Fin des épreuves écrites du concours Passerelle en 2022 ! Elles seront remplacées par une admissibilité sur dossier qui comprend les notes de sa dernière année académique complète : « Nous avons imaginé un concours qui valide le niveau académique sans exiger de préparation. L’objectif est de prendre des étudiants dans nos écoles afin qu’ils atteignent le niveau de performance attendu à la fin de leurs études. », explique Elian Pilvin.

 

Après examen du dossier, si celui-ci est accepté, le candidat passe alors à la deuxième étape qui est l’entretien oral de motivation dans chaque école sélectionnée par le candidat. Mais également un test d’Anglais Easyspeaking commun à toutes les écoles pour évaluer l’expression et la compréhension à l’écrit comme à l’oral. Toutefois, comme pour les années antérieures, si le candidat dispose d’un test d’Anglais officiel (TOEIC, TOEFL, IELTS), il n’aura qu’à le présenter pour être exempté de ce test.

 

La première session du concours se déroulera du 29 janvier au 5 février 2022. Cette session s’adresse aux étudiants souhaitant réserver leur place en école rapidement ou se donner plus de temps pour trouver leur entreprise en alternance. Toutefois, si un candidat échoue à la première session, il ne pourra pas retenter sa chance lors de la deuxième. Il devra alors attendre l’année suivante pour se réinscrire. La deuxième session aura lieu du 16 mai au 4 juin 2022.

 

Le concours Passerelle ouvrira 1605 places pour les six écoles de commerce en 2022 : 690 places en P1 (pour les titulaires d’un Bac +2) et 915 places en P2 (pour les titulaires d’un Bac+3/4).

 

Le concours coûtera désormais 50 euros et sera gratuit à 100% pour les boursiers. Auparavant, le candidat devait débourser 120 euros ainsi que 30 euros supplémentaires par oral. Quant aux candidats boursiers, ils bénéficiaient de la gratuité des épreuves écrites et d’une exonération de 50% pour les épreuves orales.

 

2021 : quel bilan pour le concours Passerelle ?

En 2021, en passant par le concours Passerelle, l’étudiant avait le choix entre neuf Grandes Écoles de Commerce un peu partout en France :

2291 étudiants ont intégré une de ces neufs écoles de Commerce en 2021, contre 2626 en 2018 (à noté qu’en 2018, via ce concours, l’étudiant candidatait pour 13 écoles de commerce et non 9).

 

Les modalités du concours 2021 :

Cette année, le concours Passerelle s’est déroulé entre le 6 février et le 24 avril 2021. Les candidats ont eu le choix de composer depuis leur domicile (avec une surveillance à distance) ou dans un centre d’examen. Cette année, 70% des candidats ont fait leurs épreuves écrites de chez eux. Parmi les admissibles de l’épreuve écrite, 45% d’entre eux ont fait le choix de faire leur oral en présentiel.

L’écrit était constitué de trois épreuves :

  • Une épreuve de Français (qui remplace l’épreuve de synthèse). Elle a pour but d’évaluer la capacité des étudiants à comprendre et à maîtriser la langue française courante. Cette épreuve est composée est composées de trois parties : compréhension de texte, expression écrite, maniement de la langue.
  • Une épreuve d’Anglais. Cette épreuve teste les candidats sur la grammaire, le vocabulaire et la compréhension de texte. À noté que si l’étudiant disposait d’un test d’Anglais officiel (TOEIC, TOEFL, IELTS, EASYSPEAKING), obtenu après le 1er janvier 2019, il n’était pas obligé de passer le test Passerelle.
  • Une épreuve au choix : spécificité du concours Passerelle, elle a pour but de donner à chaque candidat la possibilité de valoriser sa formation initiale en choisissant parmi l’une de ces 10 thématiques : Calcul et raisonnement – Culture générale et littéraire – Droit – Économie – Espagnol – Géopolitique – Gestion-comptabilité – Marketing – Marketing en langue anglaise – Négociation commerciale.

À l’annonce des résultats d’admissibilité les candidats choisissent, parmi les écoles dans lesquelles ils sont admissibles, celles dans lesquelles ils souhaitent passer des oraux. Les oraux comportent :

  • un oral d’Anglais
  • Une épreuve de LV2 (demandée par Grenoble École de Management uniquement)
  • Un entretien dans les écoles choisies