Bts CommerceLicence/DUT/BTSOrientationLe BTS Communication

Mylène, aujourd’hui étudiante en licence « Production et Administration des Musiques Actuelles » a d’abord fait un BTS communication. Elle nous présente ce BTS qui lui a beaucoup appris et dont les débouchés sont nombreux.

 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 10 min

 

Peux-tu présenter ton parcours depuis le Bac ?


Après le bac, je me suis orientée dans un premier temps vers une faculté de Droit et Sciences Politiques, cette filière (et le concept des cours surchargés ou tu t’assoies par terre pour écouter ton cours magistral) ne m’ayant pas plu, j’ai voulu me réorienter sans trop savoir quoi faire. J’aimais bien le milieu de la publicité, la communication et l’événementiel, alors j’ai tenté le BTS communication. 

 

le BTS communication permet une orientation assez large par la suite.

 

Pourquoi le BTS Communication ?

Je trouvais que ça avait l’air plus sympa, j’aime bien ce qui bouge, ce qui est dans l’actualité… Ce que j’aimais c’était aussi que le BTS communication permet une orientation assez large par la suite. Dans mon cas c’est l’événementiel culturel qui m’intéressait. Je savais que le BTS communication allait m’ouvrir des portes pour la suite de mes études. 

 

À qui s’adresse ce BTS ?

Selon moi à plusieurs types de profils : ceux qui aiment l’évènementiel, la publicité, le marketing, le journalisme, etc. Il faut avoir un profil ouvert, à l’écoute et observer le monde qui nous entoure pour comprendre les enjeux de la communication, de la publicité, ou encore des profils de clients dans le marketing. Lorsque j’étais en BTS communication ma promotion se composait de bacheliers STMG (majoritairement), de L, de ES et d’un bac professionnel vente. Le BTS communication ne s’adresse pas à un profil type et n’amène pas que vers une seule voie, mais permet une grande diversité de débouchés.

 

Ce qu’il faut savoir avant d’intégrer un BTS communication ?

Pour ceux qui ne sortent pas d’un bac axé commercial (STMG par exemple), il y a beaucoup de notions à apprendre. Le BTS communication demande beaucoup de notions commerciales. Être créatif est un des atouts fondamentaux pour rentrer dans ce BTS. Mais en travaillant avec assiduité on peut rattraper les notions manquantes. 

 

Être créatif est un des atouts fondamentaux pour rentrer dans ce BTS.

 

 

Qu’as-tu appris concrètement pendant ton BTS communication ?

Le BTS communication m’a appris beaucoup de choses notamment grâce aux matières étudiées. Je dirai aussi que cela m’a appris à travailler en autonomie, à avoir le sens de l’organisation et à comprendre les enjeux marketing d’une bonne communication. Ce sont des notions essentiels pour travailler dans les métiers du marketing et de la communication. 

 

Quel est ton projet professionnel ?

Depuis mon diplôme en juin 2018, j’ai été acceptée en Licence Professionnelle « Production et Administration des Musiques Actuelles » à Metz. Je viens de terminer mon année et je commence mon stage dans deux semaines pour être assistante chargée de programmation dans un festival en Alsace. La communication est un élément important même dans le milieu de la musique et artistique. 

 

Quels sont les métiers en lien avec le BTS Communication ?

Concrètement, la communication, la publicité, le marketing, le journalisme, l’événementiel, etc. C’est une filière vraiment très ouverte car dans un monde où la publicité est partout, la communication est une valeur ajoutée pour toutes les entreprises, structures, etc. Les débouchés sont donc nombreux et très divers.

 

Dans le même registre : Stage en marketing chez L’Oréal

Stage chez L’Oréal: recrutement, missions et conseils

As-tu fait des stages ?

J’ai effectué un stage de 8 semaines en première année en tant qu’assistante chargée de communication dans une MJC (je souhaitais réaliser un stage dans la culture). En deuxième année, mon stage devait être plus axé commercial, je l’ai donc effectué dans une start-up en tant qu’assistante marketing et communication.

 

Un très bon suivi et je recommande sans hésiter cette 

filière

 

Au niveau de l’ambiance ? 

Je n’ai pas eu la chance d’avoir une promotion avec laquelle je m’entendais bien car la mentalité était beaucoup trop « lycéenne » et immature pour moi (sans prétention). Je n’aimais pas le concept des amphis blindés à la fac, mais j’aimais la liberté de l’université, ce qui n’est pas le cas en BTS où l’on est plus encadrés. Cependant, les cours, les professeurs et le lycée ou je l’ai effectué (Lycée de la Communication de Metz) étaient sympas. De plus, bien qu’étant partie dans des études culturelles axée Musiques, la communication me sert toujours beaucoup et je reconnais avec le recul que les enseignements étaient de qualité.

 

As-tu senti un suivi pédagogique ?

Un très bon suivi et je recommande sans hésiter le Lycée de la Communication ainsi que ses professeurs pour y réaliser un BTS communication.

 

À lire aussi : Le BTS Diététique

BTS Diététique : matières, débouchés et passerelles

 

Poursuivre ses études après un BTS Communication ?

Il faut être ambitieux, mais comme je le disais auparavant, cette filière est assez ouverte pour continuer dans de nombreuses filières d’études différentes.
Dans ma classe, certains sont restés dans la communication, d’autres sont partis dans le journalisme, dans l’évènementiel, nous sommes deux à être partis dans la culture mais il y a eu des orientations bien différentes : sciences de l’éducation, professions immobilières, etc.

 

 

En quoi ce cursus t’a changé ?

Ce cursus m’a changé d’un point de vue personnel. Originaire de Caen, en Normandie, pour le réaliser, j’ai fait le choix de partir à l’autre bout de la France, histoire de voir autre chose. J’y ai commencé de nombreux bénévolats dans de nombreuses associations culturelles et musicales. Cela m’a permis de rencontrer de belles personnes et surtout de savoir ce que je voulais faire plus tard. Metz est une ville qui bouge beaucoup culturellement et y venir m’a ouvert les yeux sur mon avenir professionnel.

 

Un conseil pour réussir en BTS Communication ?

Je conseille à toutes et tous d’avoir un vrai projet professionnel bien défini pour être sélectionné dans la filière. Le BTS communication est de plus en plus demandé et a de plus en plus de succès. Pour en avoir discuté avec d’anciens professeurs, un vrai projet professionnel fera la différence au moment de la sélection des dossiers.

 

À découvrir sur Business Cool : le parcours de Jacques Séguéla le roi de la communication ! 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires