Stage à la SNCF

Romain nous raconte son stage à la SNCF. Étudiant en école d’ingénieurs à l’IPSA, il a effectué un stage à SNCF Réseau en 2019, il nous explique comment il a été recruté et les missions qu’il a effectuées. 

 

Peux-tu revenir sur ton parcours depuis le bac ? Et nous parler de ton école, l’IPSA ?

J’ai obtenu un Bac S avec mention assez bien dans un lycée en région parisienne, la même année je postulais à plusieurs écoles d’ingénieurs avec prépa-intégrée. Une de mes volontés après le Bac était notamment de quitter le foyer familial, j’ai donc organisé mes choix dans cette optique.

 

L’IPSA étant spécialisée dans l’aérospatial, à Toulouse capitale de l’aérospatiale en France j’étais au meilleur endroit possible.

 

J’ai ainsi passé le Concours Advance et le Concours Avenir qui ouvrent la porte à ce genre d’écoles d’ingénieurs et j’ai été admis à l’IPSA (Institut Polytechnique des Sciences Avancées) à Toulouse. J’ai choisi ce type d’écoles car elles ont plusieurs avantages notamment d’être moins laborieuses que les classes préparatoires, l’entraide entre les étudiants est plus forte (il y a moins de compétition entre les étudiants qu’en classes préparatoires puisque tout le monde a déjà passé le concours) et elles permettent d’avoir des loisirs et de profiter de la vie étudiante.

 

L’IPSA étant spécialisée dans l’aérospatial, à Toulouse capitale de l’aérospatiale en France j’étais au meilleur endroit possible. Les trois premières années sont tout de même studieuses avec beaucoup de mathématiques et de mécanique. Le cursus nous impose de réaliser un semestre à l’étranger afin de valider la quatrième année, pour ma part je suis allé à l’université d’Arizona à Tucson. L’école propose de nombreuses destinations partout dans le monde.

 

Le cursus nous impose de réaliser les deux dernières années à Ivry-Sur-Seine (94), la CTI (commission des titres d’ingénieur) n’autorisant pas encore les deux dernières années à Toulouse. J’y ai intégré l’option énergétique et propulsion, pour finalement m’orienter vers le management de projet pour ma dernière année.

 

Peux-tu nous présenter ton stage à la SNCF ?

J’ai effectué ce stage à la SNCF à partir de juin 2019, je travaillais au campus Rimbaud de SNCF Réseau en Seine-Saint-Denis tout près du stade de France, plus précisément à l’agence projet Ile-de-France qui est chargée des projets de la région. Ce qui était d’autant plus intéressant pour moi car je devais intégrer l’option management de projet industriel pour ma dernière année à l’IPSA. Ce stage rentre dans le cadre de ma deuxième année du cycle ingénieur (4ème année) à l’IPSA, l’objectif de cette immersion était d’avoir une première expérience sur le métier d’ingénieur.

 

Découvre le stage de Charlotte chez Safran !

Stage chez Safran : salaires, astuces et retour d’expérience

 

Peux-tu nous présenter SNCF Réseau ?

Concrètement, SNCF Réseau c’est la partie immergée de l’iceberg du groupe SNCF. Son rôle au sein du groupe est de moderniser et développer le réseau ferré français et, depuis 2020, elle a aussi la charge d’entretenir les gares qui peuplent le réseau. Les projets sont de différentes natures : remplacer des rails ou des caténaires, construire des ponts, des tunnels ou toutes les infrastructures de signalisation. Ce qui était intéressant ici c’est de voir le travail colossal sur le réseau ferré pour que des trains circulent partout.

 

Concrètement, quelles étaient tes missions en stage à la SNCF ?

Ma mission pour ce stage à la SNCF était d’anticiper les projets de SNCF Réseau en Ile-de-France pour créer une liste d’appels d’offres. Je m’explique, lorsque des projets sont menés sur le réseau, la SNCF laisse à d’autres entreprises spécialisées le soin de réaliser les travaux, tout en suivant l’avancement. Cela permet au groupe de mener une multitude de projets en même temps tout en conservant les savoir-faire. Je devais donc anticiper les projets situés entre 2020 et 2025 dans les domaines de la voie, de la caténaire et de la signalisation. Afin de lister les marchés publics qui devaient être passés et leurs coûts pour mener à bien les projets en approche. Car là encore, la SNCF a des méthodes particulières liées à son caractère public. L’argent de l’état doit être utilisé de telle manière pour garantir le meilleur rapport qualité-prix possible. Je devais donc créer une liste d’appels d’offres publics, quantifiée en termes de volume projets et de couts.

 

Quelles sont les valeurs de la SNCF ?

Lors de ce stage à la SNCF j’ai pu observer que la grande valeur de SNCF Réseau est de proposer au public une desserte qui soit la plus complète possible. La nature publique du groupe l’oblige à assurer une desserte homogène du territoire pour veiller à ce que tout le monde puisse prendre le train. Cela passe notamment par un entretien permanent et ce n’importe où sur le réseau, c’est pourquoi SNCF Réseau est divisée par zone géographique.

 

Quel a été le processus de recrutement pour ton stage à la SNCF ?

Je devais effectuer un stage dans le cadre mon année à l’IPSA. J’ai donc postulé à la SNCF et j’ai été contacté pour un entretien. L’échange s’est déroulé sur les lieux du stage pour discuter du sujet et voir si celui-ci était en adéquation avec les exigences de l’école.

 

Des conseils pour réussir l’entretien pour un stage à la SNCF ?

L’important durant cet entretien a été de savoir pourquoi ce stage à la SNCF était cohérent avec mon cursus d’ingénieurs et de mettre en valeur les différentes expériences que j’avais eu auparavant. Ici le fait que l’IPSA soit spécialisée dans l’aéronautique n’a pas posé de problème, je savais que je m’orientais vers du management de projet et c’est une spécialisation que l’on peut trouver dans n’importe quel domaine (ferroviaire, aéronautique, automobile…).

 

Quelles sont les compétences à avoir pour faire la différence ?

Il n’y a pas de compétences particulières à avoir pour un entretien, il est juste important de connaître précisément le sujet de stage, de faire des recherches en lien pour pouvoir en discuter avec son interlocuteur. Pour ça rien de mieux qu’internet, d’emmagasiner un maximum d’informations et de les intégrer à la conversation lors de l’entretien. Faire ça au préalable donne déjà une bonne image du candidat. En résumé selon moi, pour réussir un entretien il faut montrer en quoi son parcours est cohérent avec le stage en question (il l’est toujours sur certains aspects), montrer ce que cette expérience peut apporter à ton parcours, le tout en montrant qu’on s’est intéressé à l’entreprise et son actualité.

 

À découvrir : Le témoignage d’Alice sur l’X

 

Comment s’est passée ton intégration pour ce stage à la SNCF ?

Lors de mon intégration j’ai été présenté à toutes les personnes avec lesquelles j’allais être amené à travailler, j’ai reçu tout le matériel nécessaire (ordinateur, écran souris…) avec tous les documents nécessaires pour le commencement de ma mission.

 

Quels sont les outils que tu utilisais au quotidien lors de ton stage à la SNCF ?

J’ai passé la plupart de mes journées sur l’ordinateur à analyser des fichiers Excel, et rédiger des rapports décisionnels sur Word, cependant pour les réunions je trouvais important de revenir au bon vieux papier crayon, cela permet d’être plus attentif à ce qui s’y dit tout en prenant des notes. En stage à la SNCF ou ailleurs et dans de nombreux domaines il est important de maîtriser Word et Excel.

 

3 choses que tu as particulièrement appréciées en stage à la SNCF ?

Travailler à la SNCF a plusieurs avantages, notamment de pouvoir prendre le train à moindre coût pendant la durée du stage (10 euros pour prendre le TGV si je me souviens bien). Mise à part ça les locaux sont super et la SNCF propose un grand nombre d’activités sur les lieux de travail.

 

Au quotidien, le volume horaire est-il important ? Et la rémunération en stage à la SNCF ?

Je devais réaliser des semaines de trente-cinq heures aménageables. Je pouvais ainsi faire plus d’heures en début de semaine et partir plus tôt le vendredi. Pour ce qui est de la rémunération, j’étais rémunéré 6.25 euros brut de l’heure, mon salaire variait donc en fonction du nombre de jours travaillés dans le mois.

 

Quels conseils donnes-tu à celles et ceux intéressés par ce stage à la SNCF ?

Le plus important pour ce stage SNCF, c’est d’avoir la passion du chemin de fer car c’est un domaine très complexe notamment dans la façon d’appréhender et de financer les projets. Une des difficultés, que j’ai rencontrée, était de connaitre tous les termes techniques liés au ferroviaire (et il y en a beaucoup), une fois cette étape franchie tout était plus simple. Sinon, il faut être curieux et essayer de comprendre comment fonctionne le pilotage de projet à la SNCF.

 

Si vous souhaitez postuler à la SNCF pour un stage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.