Pourquoi choisir la pharmacie

Comment choisir entre le PASS et la L.AS ? Pourquoi s’orienter vers la pharmacie ? Quels sont les atouts de cette filière ? Nous avons interviewé Jérôme Parésys-Barbier, président du Conseil central de la section D de l’Ordre national des pharmaciens.


Temps de lecture : 8 min

 

Pharmacien d’officine depuis plus de 30 ans, Jérôme Parésys-Barbier est  président du Conseil central de la section D (représentant les pharmaciens adjoints d’officine et autres exercices).

 

études de pharmacie

 

La réforme des études de santé est parfois compliquée à comprendre, comment faire son choix entre les deux nouvelles voies d’accès aux filières de santé : PASS et L.AS ?

Parmi les ambitions de cette réforme, il y a une volonté toute particulière : celle de donner aux étudiants plus d’alternatives et de diversifier les origines des profils. Avant, les étudiants pouvaient tenter plusieurs fois leur chance aux concours. Mais s’ils ne réussissaient pas, ils devaient repartir de zéro. 

 

Aujourd’hui, si un lycéen est déjà très motivé à l’idée de s’orienter vers les filières de santé (pharmacie, médecine…) et qu’il a opté pour des spécialités scientifiques au lycée (3 spécialités scientifiques en première et 2 en terminale), il est le candidat idéal pour le PASS (Parcours Accès Spécifique Santé).

 

Si un lycéen n’est pas encore sûr de son choix d’orientation (santé ou pas), il peut opter pour la L.AS (Licence Accès Santé). Cette option propose une majeure hors santé (STAPS, droit, psychologie, etc.) associée à une mineure de santé. Si l’étudiant ne valide pas l’accès aux études de santé dès la 1ère année, il pourra se consacrer pleinement à sa majeure et ce, sans redoubler, puis retenter sa chance en fin de licence. 

 

=> Pour en savoir davantage sur les études et les métiers : lesmetiersdelapharmacie.fr

 

Pouvez-vous nous expliquer brièvement vers quels métiers mènent les études de pharmacie ?

La filière pharmacie propose de très vastes débouchés : vous pouvez être pharmacien d’officine, biologiste médical, pharmacien en charge de la distribution des médicaments et autres produits de santé ou encore pharmacien-hospitalier, pharmacien dans l’industrie pharmaceutique ou pharmacien-chercheur. Enfin, on peut aussi retrouver des pharmaciens dans le secteur de l’humanitaire, chez les sapeurs-pompiers, dans la cosmétique ou l’agroalimentaire, et plus encore ! Cette filière offre une multitude de débouchés !

Avec cette diversité de métiers, chaque étudiant pourra trouver sa voie. D’ailleurs, c’est souvent au fil des années que l’on affine son choix. Des passerelles existent et en choisissant une spécialisation, des portes restent ouvertes. Par exemple, si un étudiant commence par l’industrie, il pourra toujours opter pour l’officine ou inversement.

 

En lien avec cet article : tout savoir sur les études de pharmacie 

Pharmacie : études, métiers et débouchés

 

On dit souvent que les études de pharmacie sont exigeantes, est-ce vrai ?

Oui, ce sont des études exigeantes, mais passionnantes !  Vous étudiez non seulement la physiologie, la biophysique mais aussi l’hématologie, la pharmacologie… Pas de quoi s’ennuyer !

Notre chance, c’est que nous faisons un métier qui a du sens puisqu’il donne la possibilité d’agir au quotidien pour la santé de la population, peu importe son domaine.  

C’est une voie qui permet, à ceux qui le souhaitent, de choisir des métiers avec de fortes responsabilités.

Les études de pharmacie demandent, certes, du travail et de la rigueur mais cela n’empêche en rien de réussir quand on est motivé ! La variété des matières étudiées, les stages récurrents, l’accompagnement via les tutorats dès le début des études rendent les  étudiants épanouis et fiers de leur parcours. 

 

=> Découvre ce compte Insta sans plus attendre :  @Les_pharmaciens 

 

Comment s’organisent les études de pharmacie ?

Les trois premières années sont communes à tous les étudiants. Elles permettent d’acquérir les fondamentaux utiles pour toutes les études de santé.

Puis, en début de quatrième année, l’étudiant fait un choix de filière :

– L’industrie et la logistique du médicament : en se dirigeant vers cette spécialité, les étudiants se destinent à travailler dans de grandes entreprises dédiées à la recherche et au développement, à la fabrication de médicaments et à leur mise à disposition sur le marché des produits pharmaceutiques.

– L’hôpital et la biologie médicale à travers l’internat : ce sont des études encore plus poussées en lien avec le diagnostic et le suivi des maladies. 

–  L’officine : le pharmacien est en contact permanent avec les patients puisqu’il les accompagne et les conseille tout au long de leur parcours de soin (délivrance des médicaments, dépistage, prévention…).  

 

=> Pour en savoir davantage sur les études et les métiers : lesmetiersdelapharmacie.fr

 

À quoi ressemblera le pharmacien de demain ? 

Avec la crise sanitaire, le pharmacien a montré le rôle pluriel et indispensable qu’il occupe, au service de la santé publique. C’est un métier qui évolue sans cesse : en matière de prévention, dans la relation avec les patients et avec les autres professionnels de santé. C’est aussi un métier innovant, tant dans la recherche de nouveaux traitements que dans la place croissante occupée par le  numérique pour optimiser la prise en charge des patients. 

Choisir les études de pharmacie permet d’accéder à des métiers d’avenir :  Il ne faut pas hésiter à se lancer dans cette voie passionnante riche en débouchés et en belles découvertes !

=> Découvre ce compte Insta sans plus attendre :  @Les_pharmaciens 

 

Pour en savoir plus 

______________________________________________________________________

L’Ordre national des pharmaciens : quel est son rôle ?

C’est une institution qui regroupe tous les pharmaciens exerçant en France Métropolitaine ou dans les départements et collectivités d’Outre-mer.

Il est chargé, par la loi, de remplir les missions de service public telles que : 

  • assurer le respect des devoirs professionnels
  • assurer la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession
  • veiller à la compétence des pharmaciens (inscription au tableau de l’Ordre, ..)
  • contribuer à promouvoir la santé publique et la qualité des soins, notamment la sécurité des actes professionnels (implication dans la prévention, déploiement du Dossier Pharmaceutique, lutte contre les médicaments falsifiés, ..)

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est le défenseur de la légalité et de la moralité professionnelle. Il représente la pharmacie auprès des autorités publiques notamment.

 

Découvre toutes les possibilités après le PASS et les LAS : Pharmacie, Kinésithérapie, Médecine, Sage-Femme, Dentaire ! 

Les études médicales (médecine, kinésithérapie…)

Article rédigé en partenariat avec le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.