Pour clôturer les oraux post-prépa 2022, Thotis s’est arrêté à Grenoble Ecole de Management. L’occasion de revenir sur valeurs de l’école et les chantiers qui attendent Annelaure Oudinot, récemment devenue directrice du Programme Grande École de GEM.

 

Par Thibaud Arnoult Temps de lecture : 5 min

 

Des valeurs fortes à Grenoble Ecole de Management

Orientée vers le management de la technologie et de l’innovation, Grenoble Ecole de Management est une grande école triplement accréditée. Elle est engagée dans cinq grandes causes : l’éthique, l’accès à l’éducation pour toutes et tous, l’égalité entre les personnes, la paix économique et la lutte contre le réchauffement climatique. “Nous recherchons des profils de tous les horizons qui croient en nos cinq causes et qui sont prêts à s’engager à GEM pour bâtir une société plus responsable et plus juste” explique Annelaure Oudinot, directrice du Programme Grande École

À Grenoble Ecole de Management, il existe 15.000 combinaisons de parcours possibles tout au long du Programme Grande École, de quoi intimider certains candidats “C’est à la fois très intéressant car on perçoit de nombreuses opportunités, mais ça peut rendre indécis sur son parcours” explique un candidat issu d’une classe préparatoire ECS. L’école propose aussi un large choix de doubles diplômes en France (Université Grenoble Alpes, CY Tech…) et à l’international avec des universités prestigieuses.

 

En lien avec cet article : Le congrès de l’APHEC à GEM pour valoriser les CPGE ECG

CPGE : le congrès de l’APHEC à GEM pour valoriser les prépas ECG

 

L’innovation et l’engagement

L’innovation et l’engagement font partie des atouts valorisés par Grenoble Ecole de Management. “Le Programme Grande École a les mêmes caractéristiques que la ville de Grenoble : une ville innovante et engagée, notamment pour le développement durable. GEM est tournée vers l’international avec une forte imprégnation interdisciplinaire. Nous sommes la Business School de GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies) qui associe en un même lieu recherche fondamentale, recherche technologique, enseignement supérieur, entreprises et valorisation économique. Il a pour ambition de créer et d’accompagner les ruptures technologiques qui seront les moteurs de l’économie des prochaines décennies.” explique Annelaure Oudinot, directrice du Programme Grande École de GEM.

 

Une journée bien remplie pour les candidats

Les épreuves orales à Grenoble Ecole de Management fonctionnent sous forme de journée complète. Les candidats sont accueillis dès leur arrivée à la gare puis sont accompagnés tout au long de leur séjour à Grenoble. Au total, plus de 200 étudiants viennent passer leurs oraux chaque jour : “Chaque année, c’est un défi logistique pour que tous les candidats passent un bon moment à GEM. Nous avons structuré notre équipe accueil comme une entreprise responsable en proposant par exemple une enquête de satisfaction pour toujours être en mesure d’améliorer notre offre” explique Odile Baccino, chargée de communication chez Grenoble Ecole de Management.

 

L’esprit familial est une des forces de Grenoble Ecole de Management. Les profils au sein de l’école sont divers, entre les internationaux, les étudiants passés par une classe préparatoire et ceux issus d’un DUT ou d’une licence. “GEM est une grande famille, on y retrouve des étudiants de différents horizons avec des sportifs de haut niveau, des étudiants internationaux, etc. Cette diversité enrichit la promotion et la vie de l’école. Quand je suis venu passer mes oraux, j’ai été surpris par les étudiants de GEM qui se reconnaissaient dans Grenoble et la bonne ambiance que cela créait” confie Tanguy, étudiant au sein du Programme Grande École.

 

De nouvelles ambitions et l’arrivée d’un nouveau campus à Pantin

Annelaure Oudinot, qui a pris ses nouvelles fonctions le 1er juillet 2022 en tant que directrice du PGE, souhaite renforcer le continuum CPGE/PGE au sein du Programme Grande Ecole : “Je veux démocratiser nos doubles licences en partenariat avec l’Université Grenoble Alpes et proposer davantage de cours d’humanités, de culture générale et de géopolitique”. Annelaure Oudinot veut poursuivre le déploiement de l’alternance en troisième année, notamment sur le campus parisien situé à Pantin. Ce nouvel espace sera un lieu de vie de 6000m² ouvert complètement sur la ville. “À terme, l’objectif de ce campus est qu’il soit ouvert 24h/24. Notre nouveau campus parisien est en prise directe avec notre responsabilité sociale et environnementale. Il répond aux critères du zéro déchet et se situe au cœur d’un poumon vert. Il est modulaire et pensé pour le bien-être de ses usagers et adapté aux nouveaux modes d’enseignements et de co-construction” conclut la directrice du PGE.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.