Licence cinéma et audiovisuel

Nous avons interviewé Joël Augros, responsable de la licence Cinéma et Audiovisuel de l’Université Bordeaux Montaigne. Il présente la licence Cinéma et Audiovisuel, les parcours et les débouchés de cette formation accessible via Parcoursup. 

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 6 min

Pouvez-vous présenter la Licence cinéma et audiovisuel ? 

Il s’agit d’une licence nationale qui fonctionne selon un parcours reconnu et unniversitaire. On y apprend les principales théories du cinéma, l’histoire du cinéma, l’analyse de l’image, la sociologique du cinéma, l’économie du cinéma, le droit du cinéma etc. Il y a principalement des cours théoriques universitaires, mais aussi quelques cours pratiques. Ces cours pratiques permettent aux étudiants de comprendre et à réfléchir à des questions de mise en scène par exemple. 

 

Découvrez notre page dédiée aux Licences !

Licence – Les licences universitaires

 

Quel profil faut-il idéalement avoir pour intégrer cette licence universitaire de cinéma et d’audiovisuel ? Les qualités à mettre en avant ? 

Bien souvent, nous avons des étudiants qui ont un parcours double. En effet, certains réalisent un BTS audiovisuel en amont et rejoignent notre licence. D’autres, se forment dans notre licence cinéma et audiovisuel et finissent par intégrer un BTS. Cette double formation est souvent très appréciée car ce bagage peut être très utile. 

 

Nous conseillons aux étudiants qui souhaitent rejoindre la licence cinéma et audiovisuel, d’être très curieux des éléments extérieurs à leur environnement, de visonner beaucoup de films, notamment des formats cinématographiques auxquels ils ne s’intéressent pas habituellement. 

 

Découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup

Parcoursup 2021 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

Quelle spécialité choisir au lycée pour maximiser ses chances d’intégrer cette licence ? 

Nous ne choisissons pas nos étudiants en fonction de la filière à laquelle ils appartenaient au lycée. En soit, tout le monde peut s’intégrer à l’univers du cinéma, car il offre des métiers très larges. Nous allons bien sûr privilégier des profils qui ont un sens rédactionnel pointu. Nous savons bien que tous les lycées ne proposent pas une spécialité audiovisuelle, mais un étudiant peut se démarquer grâce à un stage dans l’audiovisuel, une participation dans un film, à un ciné-club ou au club théâtre du lycée. 

 

Il y a dans un premier temps, une sélection qui se fait par Parcoursup grâce aux notes d’Histoire, de Français, ou encore de Philosophie. Dans un deuxième temps, l’université s’occupe d’examiner les dossiers et profils des candidats, un candidat avec peu d’expérience, mais qui montre sa détermination, a toutes ses chances. 

 

Quel rythme est adopté en licence cinéma et audiovisuel ? 

Les cours se déroulent de septembre à avril. Il y a une coupure inter semestrielle entre fin décembre et début février. La charge de travail, elle, augmente progressivement. En première année par exemple, il y a une vingtaine d’heures de cours par semaine. Ce volume horaire va augmenter en deuxième et en troisième année, car c’est à ce moment que débutent les cours pratiques. Les travaux de ces cours pratiques demandent beaucoup d’heures de travail en dehors des heures de cours. Certaines universités fournissent le matériel pour réaliser ses travaux. 

 

Quelles sont les matières étudiées en licence cinéma ? 

Il y a deux types de cours liés à une même unités d’enseignement : les cours magistraux et les travaux dirigés. Les cours enseignés en licence cinéma et audiovisuelle sont notamment : de l’histoire du cinéma, de l’analyse du film, de la méthodologie de l’analyse de film, un cours d’analyse de l’image, etc. D’autres cours plutôt transversaux sont enseignés tels que : culture générale, compétence numérique, langues, etc. 

 

Parfois, les lycéens peuvent confondre la licence art plastique et la licence cinéma et audiovisuel. Comment différencier ces licences ?

La licence cinéma et audiovisuel se concentre entièrement sur le cinéma et l’audiovisuel. Cette licence se spécialise sur l’image en mouvement, l’image animée. Dans une licence d’art plastique, cette notion sera bien évidemment évoquée, mais elle sera l’une parmi tant d’autres. 

 

Peut-on intégrer la licence cinéma et audiovisuel après un bac technologique ? 

Les baccalauréats généraux restent la majorité. Les années nous ont permis de voir, que les étudiants provenant d’un baccalauréat technologique ont également toutes leurs chances de réussir, bien que leur nombre soit très restreint. Nous conseillons donc à ces profils de faire en sorte d’acquérir un peu d’expérience en amont afin de solidifier leur dossier. 

 

Quelles difficultés peuvent rencontrer les étudiants au sein de la licence cinéma et audiovisuel ? Vos conseils pour réussir ?

Certaines difficultés sont inhérentes au fait de devenir étudiant. Par exemple, le fait de devenir étudiant permet d’être libre de ses agissements. Cette liberté peut tenter les étudiants à ne pas se rendre en cours régulièrement, ne pas rendre les devoirs, etc. La difficulté particulière en cinéma, est l’incapacité pour certains à s’intéresser à tous les genres cinématographiques.

 

Bien souvent, les nouveaux étudiants n’arrivent pas à s’ouvrir à de nouveaux genres cinématographiques et peuvent être tentés de se cantonner à ce qu’ils connaissent. Ils finissent néanmoins, au fil de leur licence, à s’ouvrir à de nouveaux genres. Tout notre travail en tant qu’enseignant est de parvenir à les intéresser à autre chose. Nous conseillons dès la pré-rentrée, à nos étudiants, de regarder au moins un film par jour. En effet, l’étudiant se doit de savoir se donner une discipline personnelle en regardant des films vers lesquels il n’irait pas forcément. Le but étant d’avoir une culture cinématographique. 

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Peut-on faire des stages ?

Il y a un stage de trois semaines à réaliser en troisième année, mais il est possible de le réaliser dès la première année. Nous conseillons vivement à nos étudiants d’en faire plusieurs durant leur cursus. 

 

Quels sont les débouchés en termes de métier ? En poursuites d’études ?

Une question se pose, celle de savoir si ce diplôme permet de travailler directement. Certains étudiants y parviennent. Mais la majorité de nos étudiants ne travaillent pas juste après l’obtention de ce diplôme. Il ne suffit pas d’avoir une licence de cinéma et audiovisuel ou un master pour travailler directement. Il faut avoir profité de la licence pour se créer un réseau de connaissances. Nous militons, en tant qu’enseignants, pour que nos étudiants fassent le plus de stage possible afin de se faire connaître et d’être potentiellement rappelé pour du travail. 

 

Concernant la poursuite d’étude, l’étudiant peut choisir de faire un BTS par alternance par exemple. Une seconde possibilité s’offre aux étudiants, celle du master. Il y a deux grands types de master : les masters pratiques et les masters théoriques. À noter, que ce diplôme reste un titre universitaire qui permet de postuler à des concours de la fonction publique qui eux nécessitent un titre universitaire, quel que soit le domaine de ce dernier. Donc nos étudiants sont libres, suite à cette licence de faire tout autre chose. 

 

Nous ne préparons pas à des professions, mais à des secteurs. Il y a des étudiants qui peuvent travailler dans la production, dans le cinéma, à la télévision ou encore dans l’audiovisuel institutionnel. De plus en plus d’étudiants se dirigent vers la production et la distribution. Une autre partie de nos étudiants se dirigent vers le secteur de la transmission ( gestion de salles de cinéma, de festivals, etc.).

 

Vos conseils pour se démarquer dans sa lettre Parcoursup ? 

Avant tout, nous conseillons à nos candidats d’avoir une lettre de motivation personnelle et de montrer leur intérêt pour le cinéma et l’audiovisuel. Le candidat doit mettre en avant ses expériences passées, s’il en a. ll peut être utile de montrer sa lettre de motivation à une tierce personne afin de se faire relire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.