Classes PréparatoiresLes conseils ThotisLes Grande ÉcolesOrientationintégrer HEC

 

Clémence a réussi à intégrer HEC, à la suite de deux années de classe préparatoire. Elle revient sur son ascension et donne les clefs qui ont pu faire la différence au moment du concours

 

Il existe trois types de Classes Préparatoires Commerciales :

  • ECS, destinée aux élèves ayant eu un bac S.
  • ECE pour les candidats de ES.
  • ECT pour la filière STMG.

 

Intégrer HEC via la classe préparatoire

Ce sont mes profs de terminale qui m’ont poussé à faire une classe préparatoire. J’ai longtemps hésité entre une école post bac et ce parcours, car j’avais peur de ne pas être au niveau ou de ne pas supporter la charge de travail. Finalement, je me suis lancé le défi d’essayer au moins un an : non sans difficultés, j’ai fini par m’adapter au rythme de la Classe Préparatoire et à l’effort intellectuel que cela demande ! Intégrer HEC n’était pas forcément mon objectif initial. Puis, au fur et à mesure, j’ai pris conscience que, comme tout le monde, je pouvais avoir l’ambition d’y prétendre.

 

Il ne faut surtout pas prendre les critiques des professeurs personnellement, mais s’en servir pour s’endurcir, prendre de la repartie et ne pas perdre la face

 

Même ceux qui ont fini par abandonner ne regrettent pas cette étape. En effet, on en apprend beaucoup, non seulement au niveau des connaissances mais aussi sur nous-même : notre manière de gérer le stress, d’apprendre et de s’exprimer.

 

À découvrir : Les meilleurs tweets des étudiants en prépa !

Best of Twitter Prépa : les meilleurs tweets des étudiants en prépa

 

Quelles ont été tes difficultés ? L’adaptation par rapport au lycée ?

Une des plus grandes difficultés que j’ai éprouvée, est celle d’être mise en échec. En fait, au lycée, la plupart des élèves de Classes Préparatoires réussissent sans avoir besoin de beaucoup travailler. En prépa, tu as beau travailler un DS depuis une semaine, tu peux quand même obtenir un 2/20!

 

Le plus difficile est de continuer à travailler en gardant espoir. Il faut toujours se dire que ces efforts payeront sur le long terme 

On apprend beaucoup, non seulement au niveau des connaissances mais aussi sur nous-même : notre manière de gérer le stress, d’apprendre et de s’exprimer.

L’arrivée en prépa est également une période difficile car cela signifie la fin du lycée, le début de la vie loin de la maison familiale. Tu vois tes amis de la fac s’éclater, pendant que toi, tu dois aller au lycée tous les jours, travailler plus qu’avant sans avoir le temps de vraiment profiter de ta nouvelle vie : cet énorme sacrifice est souvent difficile à vivre.

 

Tous nos contenus d’Orientation sont à découvrir sur Thotis Orientation

Orientation

 

Comment as-tu vécu les Kholles ?

Les kholles sont des entretiens oraux avec les profs d’une heure, dans toutes les matières, au rythme de deux par semaine.

 

Pour intégrer HEC, je pense que le fait d’avoir toujours été régulière sans trop en faire et sans m’épuiser m’a permis d’arriver aux concours reposée. Cette rigueur, que je recommande, permet aussi de ne pas faire d’impasse. Je ne voulais pas me sentir bête d’avoir travaillé deux ans et de me faire piéger pour un chapitre.

 

Cela paraît très intimidant au début, mais on finit par s’habituer. Les profs s’en servent souvent pour te pousser dans tes retranchements, de manière parfois brutale.

Il ne faut surtout pas le prendre personnellement, et s’en servir pour s’endurcir, prendre de la repartie et à ne pas perdre la face ! Même si la plupart des étudiants les redoutent, elles restent un moment unique où le professeur corrige tes erreurs personnellement.

Un conseil pour ceux qui aimeraient intégrer HEC ?

Pour intégrer HEC, il faut y croire jusqu’au bout ! J’ai compris qu’en prepa, les facultés intellectuelles et le travail jouent autant que le mental. De fait, les écoles de commerce recrutent les étudiants qui se montrent les plus motivés et les plus déterminés. Pour moi, cela fait une différence pour intégrer HEC.

 

Garder une vie en prépa c’est surtout souhaitable ! Evidemment, cette vie sociale doit s’adapter au nouveau rythme : on ne sort que le samedi soir, on voit ses amis sur les moments du repas pour ne pas perdre de temps. Mais surtout, on prend du temps pour tisser des liens avec ses camarades de prepa, c’est même la clé pour reussir ses concours. Cela m’a permis de me sentir  entourée et de partager nos joies et difficultés du quotidien.

 

Quelles sont les matières les plus importantes ? Comment les as-tu travaillées?

En prepa commerciale, toutes les matières sont importantes car les coefficients sont tous peu élevés. Le mieux est d’établir un planning de travail hebdomadaire en début d’année, à ajuster ensuite selon les points forts et faibles que l’on se decouvre, sans négliger aucune matière. Il faut faire confiance aux professeurs et suivre leurs méthodes de travail, et surtout ne pas se disperser en achetant des manuels ou en suivant plein de cours particuliers.

 

En Classes Préparatoires, il faut se concentrer sur l’essentiel et ce sont les professeurs qui sauront au mieux vous aiguiller.

 

Est-ce que tu as parfois déprimé ? Comment as-tu fait pour te remettre dans le bain ?

C’est malheureusement inévitable d’avoir des moments difficiles. Mais, l’important est de ne pas décrocher, et pour cela il faut savoir se consacrer du temps pour faire du sport et voir des amis, ou sa famille. 

 

De la région parisienne à la Silicon Valley, découvrez le parcours d’Emmanuel Kinzonzi 

 

 

Est-ce que c’est possible d’avoir une vie en Prépa ? Même quand on veut intégrer HEC ?

Garder une vie en prépa c’est surtout souhaitable ! Evidemment, cette vie sociale doit s’adapter au nouveau rythme : on ne sort que le samedi soir, on voit ses amis sur les moments du repas pour ne pas perdre de temps. Mais surtout, on prend du temps pour tisser des liens avec ses camarades de prepa, c’est même la clé pour reussir ses concours. Cela m’a permis de me sentir  entourée et de partager nos joies et difficultés du quotidien.

 

Au lycée, j’entendais beaucoup de phrases comme “ceux qui sortent ne pourront pas intégrer HEC”, c’est faux, bien au contraire. La classe préparatoire reste un marathon. Il faut garder un équilibre pour rester motivé jusqu’aux concours. 

 

Quel était ton emploi du temps type ? Ton mode de vie ?

Mon emploi du temps type était cours et colle de 8h à 17h environ, tous les jours de la semaine avec une pause dejeuner d’une heure et demie. Je travaillais pendant 30 min à la pause déjeuner, puis jusqu’au dîner où je m’accordais une heure de temps libre puis travail jusqu’a 22:30.

 

J’avais DS le samedi matin, puis je prenais une longue pause déjeuner pour travailler jusqu’au soir. Je sortais le samedi soir et recommençais à travailler le dimanche en fin de matinée jusqu’au diner.

 

Découvrez un autre témoignage pour intégrer HEC ici

 

Quelle était ta méthode de travail ?

Dans chaque matière j’ai écouté les conseils des professeurs et avançait au rythme du cours en essayant de ne jamais prendre de retard. Aussi, je m’efforcais d’apprendre le cours le plus précisément possible, puis de le mettre en pratique avec des exercices de maths, des plans en histoire, themes et versions en langue.

 

J’essayais de travailler chaque jour toutes les matières. À chaque, l’idée d’intégrer HEC me donnait encore plus de courage.

 

Un conseil pour intégrer HEC ?

Pour intégrer HEC, je pense que le fait d’avoir toujours été régulière sans trop en faire et sans m’épuiser m’a permis d’arriver aux concours reposée. Cette rigueur, que je recommande, permet aussi de ne pas faire d’impasse. Je ne voulais pas me sentir bête d’avoir travaillé deux ans et de me faire piéger pour un chapitre.

 

À lire aussi : Comment progresser en Anglais 

Comment est l’ambiance en Prépa ?

Contrairement à ce que l’on entend souvent sur la prépa, l’ambiance y est excellente. Il n’y règne pas d’esprit de compétition et les profs encouragent réellement les élèves à s’entraider. Même si beaucoup d’étudiants souhaitent intégrer HEC, on se dit toujours que le concours ne se joue pas sur les 30 personnes de notre classe.

 

Comment étaient les professeurs ?

L’avantage de faire une classe préparatoire est que l’on est face à des professeurs géniaux, passionnés et reconnus dans leurs matières respectives.

Parfois, le seul problème est qu’ils exigent souvent le même niveau de connaissance des élèves, ce qui est strictement impossible!

 

Au moment des concours, ce qui fait la différence pour intégrer HEC ?

Au moment des concours, et cela ne vaut pas uniquement aux étudiants qui souhaitent intégrer HEC, je conseille a chacun d’adopter un rythme très différent que celui de la prépa. Les epreuves commencent à 8h, il ne s’agit donc pas d’y arriver à peine réveillé ! Il faut donc décaler son reveil et s’habituer en avance à se lever vers 6h, déjeuner vers 12:30 et se coucher très tôt, vers 21h30 pour arriver aux épreuves bien reposé.

 

Il me semble aussi inutile de relire son cours une fois la période des concours commencée. On a déjà emmagasiné tout ce que notre cerveau nous permettait, et cela ne servirait qu’à nous stresser. Il faut aussi savoir laisser chaque épreuve derrière soi et ne plus y penser pour se concentrer sur celles à venir. Enfin, c’est le moment où il faut se faire plaisir. Il faut faire du sport, regarder une série marrante.

 

Bon courage à tous, hâte de vous voir intégrer HEC !