GEM

Le 14 avril dernier, Grenoble École de Management a présenté son nouveau campus à Pantin. Un établissement connecté et durable aux portes de Paris qui ouvrira ses portes à la rentrée 2023. 

 

Par Morgan Verres

Ville de Pantin : un choix stratégique 

Depuis 2014, GEM a choisi de s’implanter à Paris pour développer sa stratégie d’internationalisation. Avec un premier campus dans le 16e arrondissement puis un deuxième en 2019 dans le 14e arrondissement, c’est à Pantin que GEM a finalement décidé de poser ses valises ! Sortir de Paris est un choix certes audacieux mais stratégique. « S’implanter à Pantin nous permettra de créer un bâtiment sur-mesure et d’agrandir notre surface, pour recevoir jusqu’à 2 500 étudiants et ainsi accentuer notre développement. » Explique Martin Zahner, Directeur du Campus de Paris.

Pantin est une ville de 60 000 habitants, située aux portes de Paris. Cette commune, anciennement industrielle dans les années 80, est en pleine transformation. C’est précisément dans le quartier de Newport que GEM a décidé de s’implanter. Qualifié de « nouveau Brooklyn » par le New York Times, ce quartier est un véritable écosystème en pleine mutation au cœur duquel se sont installées des entreprises emblématiques telles que Chanel, Hermès, BNP, ou encore, l’agence publicitaire BETC. Le quartier de Newport est donc un véritable laboratoire d’innovation, attirant évidement GEM qui désire fortement contribuer à cette attractivité. 

En plus d’être une ville qui attire les entreprises, Pantin est une ville propice à l’enseignement supérieur. En effet, en plus de l’implantation de GEM, Pantin abrite des établissements renommés tels que Les Compagnons du Devoir et ESMODE.

Enfin, Pantin est la seule ville aux portes de Paris disposant de deux lignes de métro, une ligne de RER et un tramway. Faisant de cet endroit une ville très bien desservie et facilement accessible. 

 

À découvrir aussi, notre page dédiée à GEM !

GEM – Grenoble Ecole de Management

 

Un campus équipé, international et écologique

Le nouveau campus de GEM sera doté d’une surface de 6000 m2. Deux bâtiments de six étages chacun qui comprendra un auditorium pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes, 20 Hyflex room, un espace wellness, un rooftop végétalisé, un learning center, deux studios d’enregistrement vidéo et plus encore. 

Pour GEM, financer un projet de cette envergure a pour principal but de rayonner à l’international. En effet, ce dernier est un axe en fort développement pour ce nouveau campus. Être visible dans une grande capitale européenne et mythique comme Paris, est un passage obligé et un atout pour toute Business School qui, comme GEM, recrute à l’international. 

Grâce à ce nouveau campus, GEM attend 50% supplémentaire d’étudiants internationaux qui auront accès entre 15 à 20 programmes différents (du Bachelor au Master).

En mars 2021, GEM est devenue la première Business School à s’engager statutairement en devenant une Société à Mission. Le campus de Pantin est un élément phare de la matérialisation de la raison d’être de la société à mission de GEM, tant au niveau de son éco-conception que de ses futures activités. 

Le projet Pantin 2023 s’inscrit dans une démarche environnementale forte qui intègre des surfaces végétalisées. De plus, l’établissement est labellisé biodiversité avec des espaces boisés sur sa parcelle et un toit-terrasse créé par une équipe de paysagiste écologues : « Nous fabriquons des bâtiments passifs pour des utilisateurs actifs » affirme Alexis Perret, architecte du campus. Cette stratégie de végétalisation a pour vocation daccueillir le vivant et être le support dun toit-terrasse végétalisé, lieu de vie dune biodiversité locale et préservée.

Le nouveau campus s’inscrit également dans la politique Zero Waste de GEM. Un édifice pourvu d’une structure en bois venant de France, pour réduire l’emprunte carbone. Le campus est écocertifié E+C : les bâtiments intègrent des énergies renouvelables photovoltaïques, géothermiques et génèrent de faibles émissions de CO2.

Enfin, toujours dans la politique Zero Waste, le campus sera dépourvu de gobelets dans les distributeurs à boissons et les bouteilles d’eau seront formellement interdites. Le but, est de « continuer à améliorer le bien-être de notre société. » Explique Loïck Roche, Directeur Général de GEM.

 

Vers l’école du Futur 

La crise sanitaire a marqué une rupture sociologique à long terme dans la manière d’apprendre. Cette pratique de l’enseignement à distance va donc se développer d’année en année. GEM l’a compris et a donc décidé de lancer son campus virtuel qui a pour objectif de « construire un enseignement liquide. L’étudiant pourra passer aussi naturellement que possible de l’enseignement physique au virtuel. » Explique Jean-Philippe Rennard, Chef de projet Campus Pantin et Campus Virtuel. 

Toutefois, l’enseignement physique reste indispensable. Les étudiants ont encore aujourd’hui besoin d’expériences sociales afin de se construire un réseau, d’apprendre les codes et de se confronter aux pairs. De ce fait, l’ensemble des salles de classe du campus de Pantin seront connectées et modulables afin de construire une continuité entre l’univers virtuel et le présentiel. 

« Le campus Pantin sera entièrement connecté et adapté aux formes d’enseignements collaboratifs et hybrides futurs. Il sera également totalement à l’interface avec le Campus Virtuel, pour que les étudiants utilisent les espaces physiques et/ou virtuels, au gré de leurs besoins et des circonstances » Développe Jean-Philippe Rennard, Chef de projet Campus Pantin et Campus Virtuel. 

 

Retrouvez l’interview de Loick Roche, directeur général de Grenoble Ecole de management : 

Loick Roche : “GEM est engagée dans 5 grandes causes”

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.