cycle ingénieur

L’École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées propose un cursus ingénieur généraliste international. À la rentrée 2022, il accueillera la première promotion du parcours ingénieur en 5 ans accessible à l’issue du baccalauréat, via le concours Puissance Alpha au sein duquel l’école fait son entrée. Ce parcours en 5 ans coexistera avec le cursus ingénieur post prepa en 3 ans.

 

Par Morgan Verres
Temps de lecture : 4 minutes

 

Le parcours ingénieur de l’ESTIA sera accessible en 2022 via Parcoursup (par le concours Puissance Alpha). Il s’agit d’un cycle de deux années préparatoires avant de poursuivre vers le cycle ingénieur.

 

Le cycle ingénieur : qu’est-ce que c’est ? 

Ce programme est accessible après un bac+2 : tu pourras donc intégrer le cycle ingénieur après une classe préparatoire, une L2, une L3, un DUT, une licence professionnelle, un BTS ou encore un bachelor. En 2022, le parcours ingénieur de l’ESTIA sera aussi accessible directement après le Bac, via Parcoursup (par le concours Puissance Alpha). Les bacheliers  suivront ainsi deux années préparatoires avant de poursuivre vers le cycle ingénieur. Ce dernier dure trois ans et prépare les étudiants à devenir des ingénieurs généralistes internationaux.

Généralistes, car le cycle ingénieur a pour but de te former à toutes les facettes qu’offre l’ingénierie. L’ESTIA te conduira à maîtriser aussi bien la mécanique, l’électronique, l’énergétique, l’informatique, les énergies renouvelables, le management et le génie industriel ainsi que les sciences humaines et l’économie.

Une formation qui te permettra par la suite de t’accomplir à l’international car le cursus de l’l’ESTIA est trilingue et propose un enseignement en anglais et en espagnol, en plus du français.

 

En quoi consiste la première année du cycle ingénieur ? 

Les deux premières années gravitent autour d’un tronc commun composé de cinq unités d’enseignements : 

  • UE Électronique, électrotechnique et automatique
  • Mathématiques et informatique 
  • Mécanique et technologie mécanique 
  • Stratégie, organisation, méthodes pour l’entreprise 
  • Attitudes et valorisations des pratiques 

À noter que même si les unités d’enseignements restent les mêmes en première et deuxième année, les matières sont différentes pendant ces deux années. 

 

 « Électronique, électrotechnique et automatique » tu retrouveras en première année : 

        • Fondement du génie électrique 
        • Électronique 
        • Systèmes continues 
        • Projet génie électronique 

« Mathématiques et informatique », tu auras : 

        • Algorithmique et programmation
        • Systèmes informatiques 
        • Technologues du web 
        • Mathématiques 
        • Génie informatique 

« Mécanique et technologie mécanique » tu assisteras à des cours comme : 

        • Conception mécanique et CAO
        • Projet génie mécanique 
        • Matériaux, cotation et fabrication 
        • Mécanique des structures 

« Stratégie, organisation méthodes pour l’entreprise » tu retrouveras des matières telles que : 

        • Cycle de vie du produit 
        • Découverte de l’entreprise 
        • Séminaire création d’entreprise 
        • Enjeux socio-écologiques 

Enfin, « Attitudes et valorisation des pratiques » tu auras : 

        • Insertion professionnelle 
        • Démarche de projet 
        • Anglais, Espagnol 
        • Alternance / stage 
        • RSE

 

En quoi consiste la deuxième année ? 

« Électronique, électrotechnique et automatique »  :

        • Systèmes discret 
        • Automatisation 
        • Smart Electric Power Systems 
        • Conception de systèmes mécatroniques 
        • Robotique industrielle 

« Mathématiques et informatique » : 

        • L’orienté objet 
        • Systèmes d’information

« Mécanique et technologie mécanique » : 

        • Construction de produits complexes 
        • Simulation avancée en mécanique 
        • Mécanique des fluides 

« Stratégie, organisation méthodes pour l’entreprise » : 

        • Aide à la décision 
        • Ingénierie des systèmes 
        • Lean Management 
        • Conduite des organisations industrielles 
        • Gestion des données industrielles 
        • Gestion de production

Enfin, les matières de l’UE « Attitudes et valorisation des pratiques » sont les mêmes qu’en première année. Seul le module « projet transversal » s’ajoutera à ces enseignements.

 

Et la troisième année ?

En troisième année du cycle ingénieur, tu auras la possibilité de choisir ton parcours dans le domaine qui te passionne. 

Tu auras le choix entre trois parcours et dans chaque parcours, tu auras un choix à faire parmi quatre spécialisations. Dans chacune de ces spécialisations, tu auras la possibilité de valider un deuxième diplôme dans une université partenaire.

 

1.Parcours « Mécatronique et systèmes embarqués ». Dans ce parcours, tu auras le choix entre quatre spécialisations : 

          • «  Robots et Mobiles » :  En choisissant cette spécialisation, tu pourras valider un deuxième diplôme de Master of Science « Schemes in Robotics » à l’université de Salfod à Manchester. 
          • «  Système de génération et de distribution de l’énergie » : En choisissant cette voie, tu auras la possibilité de valider un deuxième diplôme qui n’est autre qu’un Master « Control in Smartgrids » à l’université du Pays Basque en Espagne. 
          • «  Computer and Machine Vision ». Grâce à cette spécialité tu pourras valider un deuxième diplôme de Master of Science « Computational and Software Techniques in Engineering – Computer and Machine Vision » à l’université de Cranfield, en Angleterre. 
          • « Supervision de sytème et énergie » : Grâce à cette spécialité tu pourras valider un deuxième diplôme qui n’est autre qu’un Master 2 en « Ingénierie du Littoral » à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. 

 

2.Parcours «  Organisation et Gestion Industrielle ». Dans ce parcours, tu auras le choix entre cinq spécialisations : 

          • « Industrial Strategies and Organizations » : En choisissant cette spécialisation, tu pourras valider un deuxième Master en « Ingénierie en organisation industrielle » à l’université du Pays Basque en Espagne. 
          • « Projects and Leadership » : Grâce à cette spécialité tu pourras valider un deuxième Master en « Innovation commerciale et gestion de projet » à l’université de Mondragón en Espagne. 
          • « European and International Business Studies » : En choisissant cette spécialisation, tu pourras valider un deuxième Master « European and International Business Studies » à l’université de Pau-Bayonne.
          • «  Industrial Performance Management » : ce parcours proposé par l’ESTIA, conduit à une certification professionnelle en management agile. 
          • « Ingénierie Aéronautique et Espace » : tu pourras également valider un deuxième Master en « Systèmes des transports aériens » à L’université Polytechnique de Madrid.

 

3. Parcours « Conception Numérique et Innovation ». Dans ce parcours, tu auras le choix entre sept spécialisations : 

          • «  Ingénierie Numérique ». L’obtention d’un deuxième Master en « Computational and Software Techniques in Engineering – Computational Engineering Design » est possible à l’université de Cranfield, en Angleterre. 
          • « CFD Flow Physics and Numerical Methods » . Tu pourras obtenir un deuxième diplôme qui est le Master of Science en « Computational Fluid Dynamics » à l’université de Cranfield, en Angleterre.
          • « Software Engineering High Performance Computing ». En choisissant cette spécialisation, tu pourras valider un deuxième diplôme qui est le Master of Science «Computational and Software Techniques in Engineering for technical computing » de l’université de Cranford, en Angleterre. 
          • « Product Development ». Tu pourras valider un deuxième Master qui est le Master of Science « Advanced Technology Management » de l’université de Wolverhampton, en Angleterre.
          • « Aerospace Computational Engineering ». En choisissant cette spécialisation, tu pourras valider un deuxième diplôme qui est le Master of Science « Aerospace Computational Engineering » à l’université de Cranfield, en Angleterre.
          • « Ergonomie Ingénierie et Facteurs Humain ». Tu pourras valider un deuxième Master « Technologies, Santé Mention Ingénierie du Vivant et Ergonomie » à l’université de Paris-Descartes (université de Paris). 
          • « Numérique, Big DATA, I.A ». Il te seras possible de valider un Master 2 « Informatique, Mobiquité, Base de Données et Intégration de Systèmes » à l’université Côte d’Azur. 

Comment se déroule la procédure d’admission du cycle ingénieur ? 

L’admission est hors Parcoursup. Elle se fait sur des concours différents selon tes expériences académiques précédentes. Toutefois, peu importe si tu viens d’une classe préparatoire, d’une licence ou d’un DUT, tu auras une épreuve orale à réaliser.

Nous te rappelons que l’ESTIA propose un autre accès au cycle ingénieur, après deux années préparatoires accessibles aux titulaires du Baccalauréat. L’admission se fait via Parcoursup et le concours Puissance Alpha.

 

En quoi cette formation est-elle professionnalisante ? 

L’entreprise fait partie intégrante du “paysage de formation” de l’ingénieur ESTIA. En fin de première année, tu auras un stage de 2 mois à effectuer. Ce stage te permettra de faire tes premiers pas dans le monde professionnel de l’ingénierie. 

Ensuite, un deuxième stage de 3 mois te seras demandé en fin de deuxième année. Il te permettra de mettre en œuvre les connaissances acquises lors de ta première année. 

Pour finir, en fin de troisième année, tu auras  une “mission professionnelle” de 6 mois qui te  permettras de mener à bien un projet relevant de la spécialité de l’ingénieur.

Les stages peuvent se dérouler en France ou à l’étranger. Il donnera lieu à une soutenance publique devant un jury composé d’enseignants et de praticiens. 

En troisième année, il est également possible de suivre ta formation en étant en contrat d’apprentissage. Tu cumuleras alors deux statuts : étudiant et salarié d’une entreprise d’accueil. 

 

Comment l’international est-il inclus dans ce programme ?

Préparé à l’international durant tout le cursus, chaque élève vit une expérience internationale d’un semestre à l’étranger, dans le cadre de mobilité académique (Erasmus…), de stage à l’étranger, ou des parcours co-tutorés avec les partenaires académiques européens en 3ème année. Plus de 35 accords de mobilité académique sont possibles pour les étudiants ESTIA : en Europe, en Asie, en Amérique. 

 

Quels sont les débouchés professionnels du cycle ingénieur ?

À l’issue de ce cursus, tu pourras prétendre à des métiers dans les secteurs d’activités suivant : l’aéronautique, l’automobile, l’électrique, l’agro-alimentaire, les biens d’équipements et enfin, l’informatique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.