DUT en alternance

Avant d’intégrer une grande école de commerce, Fanny Letronnier a réalisé un DUT en alternance au sein de l’IUT de Paris. Pour rappel, en 2021, les DUT deviendront des BUT (Bachelor Universitaire de Technologie)

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 5 min

 

Découvrez le BUT (ex-DUT) dans un live exceptionnel avec Laurent Gadessaud, directeur de l’IUT de Créteil Vitry et porte parole de l’ADIUT :

 

Fanny, pourquoi le DUT TC ?

J’ai choisi de faire un DUT TC (techniques de commercialisation) car je voulais me tourner vers une filière qui touchait au commerce pour avoir l’opportunité, plus tard, d’intégrer une école de commerce. Je trouvais cette formation tout à fait adaptée étant donné que j’ai abordé différentes matières que je retrouve actuellement en école de commerce comme le marketing, l’économie, la négociation, l’informatique etc…

 

Un DUT en Alternance, pourquoi ?

Faire ce DUT en choisissant l’alternance était pour moi une réelle opportunité, cela me permettait d’entrer dans la vie active, tout en gardant un pied à l’école. Je pouvais faire la comparaison entre ce qu’on nous apprend en théorie à l’école et ce qu’il se passe vraiment dans le monde du travail.


Le choix de votre entreprise est important et il faut être encore plus vigilant aux missions qui vous sont proposées.

 

En vidéo : Les conseils de Mélissa pour réussir votre DUT

 

Conseilles-tu l’alternance aux étudiants en DUT ?

Évidemment. Tentez l’alternance ! C’est une belle opportunité pour votre carrière et cela vous ouvre les yeux sur certaines réalités du métier. Cela ne peut que vous apporter que du plus, aussi bien sur le plan personnel que professionnel… vous en ressortirez grandi ! De plus, cela vous donne un peu d’autonomie financière.

 

L’alternance m’a montré certaines réalités du monde du travail, des choses que l’on n’apprend pas à l’école mais bien sur le terrain.

 

Le choix de votre entreprise est important et il faut être encore plus vigilant aux missions qui vous sont proposées. Il est important que l’entreprise vous apporte des savoir-faire en vous proposant des missions réellement intéressantes pour vous, ne vous contentez pas juste de la première entreprise qui vous dira oui pour signer un contrat.

 

En vidéo : Travailler dans le monde de la télé, par Sasha Elbaz

 

Comment s’organisaient les cours ? L’alternance ?

Mon rythme d’alternance était d’une semaine à l’école et l’autre semaine en entreprise, je trouve que c’était un rythme adapté car cela permettait de commencer des projets en entreprise en début de semaine et de les finir pour la fin de la semaine. Durant les vacances scolaires je devais être présente en entreprise. Les cours quant à eux étaient très intenses étant donné que nous étudions en une semaine ce que les autres élèves (en parcours initial) voyaient en deux semaines.

 

As-tu eu des difficultés pour concilier l’entreprise et les cours ?

Il est difficile de concilier les deux, cela demande une grande organisation et de savoir maîtriser son stress. En effet, lorsque j’étais en semaine d’école nous avions presque tous les jours des contrôles ou des travaux de groupe. Il faut donc savoir travailler également les cours durant la semaine d’entreprise, autrement il n’est pas possible de réussir.

 

Ton DUT en alternance à l’IUT de Paris ?

J’ai effectué mon DUT au sein de l’IUT de Paris (Université Paris Descartes), un des établissements les mieux classés pour la filière Techniques de Commercialisation. Certaines règles étaient dures à vivre mais cela m’a forgée le caractère. Encore aujourd’hui je me sers de mes connaissances apprises dans cet établissement pour réaliser certains travaux en classe. J’étais réellement passionnée par ce que j’apprenais, même si certaines matières comme l’analyse financière et la comptabilité me plaisaient moins, je m’en sers encore actuellement.

À regarder : Pourquoi intégrer un IAE ?

 

Les matières que tu as aimées ?

Les matières que j’ai le plus aimées sont celles qui se rapportent au marketing. En effet, on a vu différents types de marketing : marketing opérationnel, marketing du point de vente, e-marketing. Toutes ces matières étaient très intéressantes à étudier car elles se complétaient pour nous apporter une vision très large.

 

Ce que tu as appris grâce à l’alternance ?

L’alternance m’a montré certaines réalités du monde du travail, des choses que l’on n’apprend pas à l’école mais bien sur le terrain. J’ai été parfois confrontée à des problèmes que je ne savais pas comment gérer au début mais j’ai acquis les codes du travail et j’ai pu résoudre au mieux ces situations. Avec l’alternance, on grandit, on n’est plus un simple élève mais bien un salarié à part entière de l’entreprise avec de réelles responsabilités.

Comment as-tu fait pour ta recherche d’alternance ?

Trouver mon entreprise a été la chose la plus difficile que j’ai eu à faire durant mon DUT. En effet, nous étions 100 élèves acceptés dans l’établissement et il n’y avait que 60 places de disponibles… cela a donc été un combat contre le temps pour trouver une entreprise car pour les premiers qui trouvaient une entreprise, avaient leur place de garantie à l’IUT. J’ai postulé à beaucoup d’offres mais cela n’a rien donné, j’ai donc fait jouer mes contacts dans l’automobile et je suis entrée dans une filiale du groupe La Poste spécialisée dans la gestion de parc automobile sur tout le territoire français.

 

À découvrir : tous nos contenus sur le DUT ici !

BUT – Bachelor Universitaire de Technologie

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.