Les directeurs et la directrice des trois écoles du concours ACCÈS (ESDES, ESSCA et IÉSEG) ont annoncé ce matin, à l’occasion d’une conférence de presse annuelle, plusieurs changements concernant le concours ACCÈS. Parmi eux, la prise en compte du dossier dans le concours et la création d’un nouveau dispositif.  

En lien avec cet article : découvre notre page dédiée à l’IÉSEG

Le concours ACCÈS évolue en 2024 pour favoriser l’inclusion et l’excellence

1. Le calendrier du concours ACCÈS 2024

Les inscriptions au concours ACCÈS via Parcoursup auront lieu de janvier à mars 2024

Les épreuves écrites auront lieu le 11 avril 2024 (en ligne) – les résultats d’admissibilité seront disponibles le 22 avril 2024

Les épreuves orales auront lieu entre le 25 avril et le 15 mai 2024 – les résultats d’admission seront disponibles le 30 mai 2024. 

2. Concours ACCÈS : le dossier scolaire sera pris en compte dans la sélection Post-bac

Le dispositif ACCÈS revient sur son positionnement de non prise en compte des dossiers des candidats (notes obtenues en contrôle continu, options choisies par les candidats, notes au bac…). Auparavant jugés à l’aune des épreuves écrites et orales du concours, les lycéens verrons désormais leur candidature triplement évaluée lors de la session 2024 :

– Par le contrôle continu (analyse du dossier) ;

– Par les épreuves écrites ;

– Par les épreuves orales.

Le Concours Accès Post-bac évolue donc vers une plus grande complémentarité des modalités
de recrutement des candidats. Un choix qui s’explique notamment par une volonté des écoles membres de juger le profil des candidats dans leur globalité. Si les épreuves écrites et orales reflètent une reconnaissance des compétences et des savoirs de l’élève à un instant T, le dossier scolaire permet aux évaluateurs d’appréhender le parcours individuel global d’un candidat, durant ses années au lycée.

Un moyen d’attirer les lycéennes dans ces écoles Post-bac

Une décision prise notamment au regard du faible taux de candidates parmi la totalité des candidatures au concours. Caroline Roussel, Directrice générale de l’IÉSEG, constate une auto-censure fréquente du vivier féminin. Elle explique :

« En effet, les jeunes femmes sont souvent plus nombreuses que leurs homologues
masculins à afficher d’excellents dossiers scolaires. Elles sont également plus
nombreuses à s’autocensurer en s’interdisant de tenter le concours ACCÈS. Nous
espérons donc que la prise en compte du dossier les encourage à présenter leur
candidature, car elles réussissent en général très bien dans nos écoles et dans nos
programmes et sont investies dans leurs études ». 

3. Les “grands admissibles” seront exemptés des épreuves écrites !

C’est l’une des deux grandes nouveautés du concours ACCÈS en 2024. Les candidats sélectionnés comme “grands admissibles” n’auront plus besoin de passer d’épreuves écrites pour accéder à l’une des trois écoles accessibles via le concours. 

Pour faire partie de cette frange de candidats “grands admissibles”, les élèves devront afficher des dossiers jugés excellents par les examinateurs des écoles membres. Elles s’appuieront notamment sur la base des notes récoltées en année de première, de la note du Bac de Français ou encore des options choisies au lycée. Le principe : sélectionner les dossiers scolaires des meilleurs élèves de Terminale pour les dispenser des phases écrites du concours. 

À noter : ces candidats seront informés de leur statut de « grands admissibles » quelques jours seulement après la clôture des voeux sur Parcoursup. Par ailleurs, nous ne connaissons pas encore le pourcentage de candidats éligible à cette sélection inédite, lors du concours ACCÈS 2024. 

Les “grands admissibles” devront simplement passer leurs oraux

Pour ces candidats, la suite du parcours vers l’accession à l’une des trois écoles sera identique aux autres candidats : les grands admissibles devront simplement passer leurs oraux, afin de terminer de convaincre le jury. 

Jean Charroin, directeur général de l’ESSCA détaille la création des « grands admissibles » : 

« Ce dispositif donne un signal fort aux très bons élèves. La qualité de leur dossier scolaire

valide leur compétence académique. Il ne leur restera qu’à démontrer leur motivation à

intégrer nos programmes lors des oraux. »

En lien avec cet article : découvre le Concours SESAME : écoles, dates, calendrier et épreuves

Concours SESAME 2024 : dates, calendrier et épreuves

Admissions parallèles, nombre de candidats, diversité… Retour sur la session 2023 du concours ACCÈS

Après avoir ouvert le concours ACCÈS aux candidats de niveau bac+2 ou bac+3 en 2023, les membres du dispositif ACCÈS sont notamment revenus sur les résultats de ces admissions parallèles. Pour rappel, en 2023, 1070 places s’ouvraient dans les 3 écoles. Pour rappel, les épreuves du concours de la session 2023 avaient connu quelques modifications, afin d’évaluer davantage le raisonnement logique plutôt que le « par coeur ».

En 2023, le concours ACCÈS Post-bac a maintenu son attractivité, avec 8 593 vœux exprimés, dont 6 421 vœux confirmés. Il se positionne dans la tendance actuelle du secteur, puisqu’il connaît une légère baisse, équivalente à  3,4% de candidats en moins par rapport à 2022. Les trois écoles se félicitent néanmoins du taux d’intégration quasi parfait (99,6 %) des candidats.

Le Concours ACCÈS Admissions Parallèles a quant à lui attiré plus de 2 200 candidats en 2023 et des profils diversifiés, comme le souligne Vincent Mangematin, directeur général de l’ESDES. Ces candidats ont notamment été attirés par les 45 spécialisations de Master proposées à l’ESSCA, l’IÉSEG et l’ESDES.

Peu de femmes et de boursiers parmi les candidats

En 2023, la proportion de candidates (40,5%) reste moindre à celle des candidats (59,5%). Les élèves étaient, lors de la dernière session du concours ACCÈS, originaires de lycées privés (65%), contre 35% issus de lycées publics. La part de boursiers reste faible par rapport aux attentes du ministères, puisqu’elle avoisine les 5 à 7%.

3 écoles, 1 ADN partagé

Créé en 1998, le concours ACCES rassemble 3 écoles : ESDES Business School à Lyon, ESSCA School of Management à Aix-en-Provence, Angers, Bordeaux, Lyon, Paris et Strasbourg, et IESEG Schol of Management à Lille et à Paris. Avec un total de 9 campus en France, 60 spécialisations en cycle Master et 700 universités partenaires internationales, le concours donne accès à 3 programmes Grandes Écoles généralistes en 5 ans et des cycles Bachelor généralistes en 3 ans. « L’accompagnement des jeunes reste notre priorité », dit Caroline Roussel, directrice générale de l’IESEG. « Cet accompagnement se fait sur deux plans : le plan intellectuel, avec les connaissances académiques, et le plan personnel, avec l’apprentissage d’un savoir-être. » Les 3 écoles du concours ACCES souhaitent se démarquer par leur valeur partagée d’attention à l’étudiant.

Pour beaucoup de candidats en post-bac, les épreuves d’admissibilité seront leur première expérience de concours : pour cette raison, le concours ACCES propose des dispositifs d’accompagnement à la préparation des épreuves, et cet accompagnement continue pour les étudiants admis à la rentrée, avec notamment des sessions de remise à niveau pour des matières comme les mathématiques. En effet, le profil des candidats est varié : pour la session 2022, seulement 40% d’entre eux avaient les mathématiques parmi leurs spécialités en Terminale. Les mathématiques et l’anglais sont les deux matières scolaires les plus importantes pour ce concours, le reste des critères d’admission se fondant sur la culture, les capacités de raisonnement et la motivation des candidats.

Le site officiel du Concours ACCES

 

En lien avec cet article : immersion sur le campus parisien de l’ESSCA, le jour de l’oral

ESSCA : immersion sur le campus parisien le jour de l’oral

À découvrir aussi : Une journée aux oraux de l’IÉSEG !