BUT GIM

Nous avons interviewé Pascal Venet, chef du département Génie industriel et maintenance (GIM) de l’IUT Lyon 1. Il présente le BUT GIM, les parcours et les débouchés de ce bachelor accessible via Parcoursup.

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 6 min

 

Pouvez-vous présenter le BUT GIM (Génie Industriel et Maintenance) ?

Au sein du BUT GIM, nous formons en trois ans des cadres intermédiaires qui seront capables d’installer, de maintenir en condition opérationnelle, de sécuriser et d’améliorer des systèmes pluri-techniques.

 

Le BUT GIM propose une formation scientifique et technologique qui permet aux diplômés d’intervenir sur des systèmes et des équipements multi-techniques. Ces équipements relèvent du génie technique, mécanique et thermique. C’est un département très polyvalent. 

 

Quel profil pour intégrer le BUT GIM ?

Nous recrutons principalement des baccalauréats généraux ou technologiques dans le BUT Génie Industriel et Maintenance. Ces étudiants doivent avoir un goût pour les sciences de l’ingénieur et la physique. Ils devront être capables d’améliorer la sûreté de fonctionnement, il s’agit de la fiabilité et de la disponibilité des équipements industriels. 

 

Quelle spécialité choisir au lycée pour maximiser ses chances ?

Ce sont plutôt des profils scientifiques qui intègrent le BUT GIM. Les spécialités à choisir seraient les mathématiques, les sciences de l’ingénieur et la physique. 

 

À découvrir : notre page BUT

BUT – Bachelor Universitaire de Technologie

 

Quel est le rythme de ce BUT ?

Au sein du BUT Génie Industriel et Maintenance, il y a 2 000 heures de cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques sur les trois années. Il y a approximativement 20 % de cours magistraux, 40 % de travaux dirigés et 40 % de travaux pratique. Nous utilisons une approche par compétence. En effet, pendant les situations d’apprentissage et d’évaluation, les étudiants vont travailler sur des compétences à acquérir qui sont nécessaires pour maintenir, améliorer ou installer un système pluri-technique. Il y a un stage obligatoire en deuxième année de Bachelor. Nous envisageons de rendre la troisième année totalement en alternance. 

 

Quels sont les parcours proposés dans ce BUT Génie Industriel et Maintenance ?

Deux parcours sont proposés. Le premier est le parcours ISP (ingénierie et système pluri-technique) : c’est un parcours plus orienté vers le génie industriel. Le second parcours est 3MI (management méthodes et maintenance innovante), il est davantage orienté vers la maintenance. La différence entre les deux parcours va se faire en troisième année, ces différenciations seront minimes. En effet, les étudiant qui choisissent ces parcours auront un niveau légèrement différent par rapport aux cinq compétences qui devront être acquises à la fin du cursus. Ces compétences étant : maintenir, améliorer, installer, manager et sécuriser les installations. 

 

Quelles sont les matières étudiées en BUT GIM ? 

En 1re année du BUT GIM, les matières étudiées sont toutes celles des sciences de l’ingénieur (outre les mathématiques, la communication et l’anglais). Il y a des matières telles que l’électricité, l’électrotechnique, l’électronique automatique, la mécanique des fluides et matériaux, et enfin des matières qui relève du génie thermique et énergétique. 

 

Découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

Quelle est la dimension internationale de ce BUT ?

Nombreux de nos étudiants en BUT GIM réalisent un semestre à l’étranger. De plus, le Bachelor Universitaire de Technologie offre maintenant une reconnaissance à l’international, car nous rentrons dans le système BAC +3 reconnu au niveau européen. 

 

Quels sont les débouchés en termes de métiers ? 

Une fois diplômés du BUT GIM (Génie Industriel et Maintenance), nos étudiants peuvent travailler dans tous les secteurs d’activités. En effet, ils peuvent travailler non seulement dans le secteur des transports, mais aussi en agroalimentaire, aéronautique ou encore dans le domaine chimique. Ils peuvent prétendre à des emplois dans les grands groupes ou dans les petites entreprises. Les diplômés du BUT GIM peuvent s’insérer dans des services de maintenance, de contrôle, d’exploitation, de production, de qualité ou encore de bureaux d’études. Ils occuperont des postes techniques ou des postes d’encadrement par exemple. 

 

Des conseils pour réussir sa première année en BUT ? 

Je conseillerai aux nouveaux étudiants de ne pas avoir peur de travailler. Certains ont pris l’habitude de ne pas beaucoup travailler au lycée. Cela doit changer en BUT. Un conseil en particulier aux baccalauréats technologiques, je leur conseillerai de redoubler d’efforts en mathématiques, car certains cumulent des lacunes dans cette matière au lycée.

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

BUT GIM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.