Bts SciencesLe BTSA AP

Après son bac pro Aménagements Paysagers, Vincent a poursuivi ses études dans le même domaine avec un BTSA Aménagements Paysagers au lycée Jules Rieffel à Saint-Herblain (44). À l’issue de son BTSA Aménagements Paysagers, Vincent a rejoint la licence professionnelle Infographie Paysagère en apprentissage à l’ESA (École Supérieure d’Agriculture) à Angers (49), puis le Diplôme d’État de Paysagiste Concepteur (grade Master) à l’École Nationale Supérieure de Paysage à Versailles.

 

Si une lettre différencie le BTSA du BTS, notamment pour la mention Agricole, les deux diplômes se regroupent en tout point (procédure d’admission, formation, spécificités, etc.)

 

Vincent, au lycée, avais-tu eu des doutes sur tes choix d’orientation ? Pourquoi avais-tu choisi ce BTSA Aménagements Paysagers en particulier ?

Non, dès la fin de la 3ème je savais ce que je voulais faire. J’étais, et je le suis toujours aujourd’hui passionné par le végétal et le dessin. Ce domaine là m’a toujours intéressé car il est plus que jamais d’actualité, de plus, les débouchés sont nombreux et les challenges sont toujours plus intéressants.

J’ai choisi le BTSA AP (Aménagements Paysagers) pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences dans le domaine du paysage, notamment des connaissances scientifiques (biologie, agronomie, botanique, écologie…).

De plus, le BTSA est très attractif : un bon taux d’insertion professionnelle, et/ou, de nombreuses possibilités de poursuites d’études, notamment via la Licence Professionnelle.

 

Des questions sur le BTSA Aménagements Paysagers ? Pose les à Vincent via Objectif Entraide !

Objectif Entraide – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Peux-tu nous présenter le BTSA Aménagements Paysagers ?

Le BTSA Aménagements Paysagers offre un programme très riche entre enseignements théoriques et pratiques. Une formation avec une forte culture sensible, artistique et historique (enseignements techniques, philosophie, histoire des jardins, reconnaissance végétale, génie végétal…)

Le Jardin en Mouvement du lycée (avec le paysagiste Gilles Clément comme intervenant) est un lieu privilégié pour mettre en pratique les enseignements théoriques reçus.

 

À qui s’adresse le BTS Aménagements Paysagers ?

Le BTSA AP (Aménagements Paysagers) s’adresse, selon moi, à toutes les personnes sensibles au paysage. Que ce soit dans la pratique ou la conception de projet.

 

Pourquoi recommandes-tu ce BTSA Aménagements Paysagers ?

Afin d’avoir une base solide dans la connaissance du vivant, le domaine de la technique d’aménagement et pour les nombreuses opportunités de stages. Comme je l’ai dit plus haut ce BTSA offre de nombreuses opportunités professionnelles et / ou poursuites d’études.

 

As-tu eu des difficultés d’adaptation ?

Non je n’ai pas eu de difficultés. Après, je sortais d’un bac pro Aménagements Paysagers, qui est certainement la voie royale pour ce BTSA. Puis, ce domaine m’intéressait tellement que je n’ai vraiment pas eu de mal à travailler régulièrement.

 

Le métier de paysagiste t’intéresse ? Découvre les conseils de l’UNEAP (Union Nationale des Étudiants en Architecture et Paysage) pour devenir paysagiste

Devenir paysagiste : écoles, spécialisations et débouchés

 

Quelle est la charge de travail au sein du BTSA Aménagements Paysagers ?

Je dirais qu’elle est modérée. Mais, suivant les périodes, plusieurs rendus se télescopent, il faut être rigoureux et organisé. On peut vite se retrouver sous l’eau si l’on anticipe pas en amont.

 

Qu’as-tu appris/aimé pendant le BTSA Aménagements Paysagers ?

J’ai particulièrement apprécié les projets de conception, les enseignements techniques tels que l’écologie et le génie végétal. Et par-dessus tout le Jardin en Mouvement, c’est une opportunité unique de travailler sur un tel site !

 

Comment peut-on se préparer avant la rentrée ?

Eh bien déjà avoir pris connaissance en détail du programme de la formation, pour ensuite commencer quelques recherches (je suis curieux). Connaître quelques références de paysagistes, de projets. Commencer à constituer une bibliothèque professionnelle, c’est important !

 

Quelles sont les matières en BTSA Aménagements Paysagers ? Peux-tu présenter quelques matières dans le détail ?

Il y a plusieurs enseignements : scientifiques et techniques (Génie végétal, biologie, botanique, reconnaissance végétale, génie civil, écologie, gestion d’entreprise…) culturels (communication, philosophie, artistiques, historiques…) puis pratiques (Jardin en mouvement, travaux pratiques…) Tous ces enseignements servent aux projets de conception.

 

Comment s’organisait ton emploi du temps ? Exemple d’une semaine type ?

Il n’y a pas vraiment de semaine type en BTSA Aménagements Paysagers, mais l’ensemble des enseignements sont répartis de façon homogène sur la semaine.

 

Quels sont les débouchés professionnels du BTSA Aménagements Paysagers ?

Après un BTS AP, les débouchés sont nombreux (jardinier-paysagiste, chargé d’études, conducteur de travaux, élagueur, mécanicien motoculture…) !

 

Existe-t-il des passerelles pour poursuivre ses études ? Vers quels masters ?

Oui, il faut savoir que dans l’enseignement agricole, il existe de nombreuses passerelles possibles.

C’est possible de poursuivre ses études après un BTSA Aménagements Paysagers, vers plusieurs licences (licence environnement et développement durable, infographie, conducteur de travaux) ou vers le cycle DEP (Diplôme d’État de Paysagiste concepteur) en 3 ans (licence puis master) accessible sur concours (niveau Bac+3 ou Post Bac). Il est aussi possible de faire une formation d’Ingénieur paysagiste (3 ans aussi).

 

As-tu fait un ou des stages ? Si oui, quelles étaient tes missions ? Raconte- nous ton stage

Oui j’ai fait plusieurs stages. Chez des jardiniers-paysagiste, avec comme mission la réalisation et l’entretien de jardins ou de parcs. J’ai aussi effectué des stages dans des agences de paysage avec des missions variées (conception, chiffrage, suivi de chantiers…). Il est aussi possible de faire des stages dans des dommaines plus éloignés du paysage. J’ai notamment effectué un stage dans les réserves muséales du Muséum d’Histoire Naturelle de Nantes, dans le service de conservation botanique (herbiers).

 

Peux-tu nous présenter ton projet ?

À la fin de mes études je souhaite travailler dans une agence de paysage afin de me former à la réalité des projets de paysage (territoires, espaces publics, parcs…), tout en valorisant la profession auprès des élus, collectivités, citoyens, entreprises… c’est important !

 

Tous nos contenus d’orientation sont à découvrir sur Thotis Orientation !

Orientation

 

Merci à Vincent Guiné, étudiant paysagiste concepteur à l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, d’avoir répondu à nos questions. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires