BTSA ACSE

Le BTSA ACSE (Analyse, Conduite et Strategie de l’Entreprise Agricole) forme des professionnels dans l’entreprise agricole. Julie présente donc cette formation et revient sur les atouts de ce BTSA généraliste.

 

 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 5 min

 

 

Julie, pourquoi as-tu choisi le BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole ?

Au lycée, je ne savais pas réellement vers quoi me tourner. Mais, j’ai rapidement compris que ce qui m’intéressait était l’agriculture. Je ne savais pas réellement quel métier allait me plaire. Je savais simplement que c’était vers ce domaine que mes aspirations pouvaient coïncider pour m’épanouir professionnellement.

 

Peux-tu nous présenter le BTSA ACSE ?

Le BTSA ACSE est un Brevet de Technicien Supérieur spécialisé dans l’Analyse, la Conduite et la Stratégie de l’Entreprise Agricole. Le titre représente assez bien la formation et le cursus dans sa globalité.

 

Par ailleurs, il faut savoir que le BTSA ACSE est le plus généraliste des Brevet de Technicien Supérieur Agricole. Il aborde la gestion d’une entreprise agricole sous l’angle économique et technique (agronomie, zootechnie). Il permet aux étudiants de développer un sens d’analyse et de réflexion en ce qui concerne la gestion d’une entreprise dans sa globalité (finalité, objectifs, contraintes administratives, démarches juridiques, etc.)

 

Enfin, le BTSA ACSE permet de nombreux débouchés dans le monde professionnel ou dans la poursuite d’études. C’est aussi ce qui m’a donné envie de rejoindre le BTSA Analyse, la Conduite et la Stratégie de l’Entreprise Agricole. Il y a un très grand panel de métiers accessible après ce diplôme !

 

Découvrez tous nos BTS et BTSA sur notre page dédiée :

BTS (Brevet de Technicien Supérieur) – Nos interviews

 

À qui s’adresse-t-il ?

Le BTSA ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) est accessible à tous les titulaires d’un baccalauréat (lycée général, pro, etc.). Dans les faits, si on prend l’exemple de ma classe, une bonne partie de la promotion est constituée de fils-fille d’exploitant souhaitant reprendre l’exploitation familiale. D’autres étudiants, comme moi, avaient déjà un pied dans le monde rural, ou souhaitaient se diriger vers le développement de l’agriculture dans le secteur “para agricole”.

 

Pourquoi recommandes-tu le BTSA ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) ?

Je recommande le BTSA ACSE parce qu’il propose une formation complète et généraliste dans le domaine de l’agriculture. Cela nous permet d’appréhender la création et la gestion d’une entreprise agricole.

 

Pour le reste, les bases d’agronomie et de zootechnie nous aident à devenir des conseillers qualifiés dans ces domaines. La gestion et l’économie sont des matières qui permettent d’avoir des qualifications permettant de travailler dans des centres de gestion par exemple.

 

As-tu eu des difficultés d’adaptation au sein de ce BTS Agricole ?

Au départ, oui. Honnêtement, le BTSA ACSE est une formation qui demande une certaine rigueur et un travail régulier. Par ailleurs, les premiers jours, je ne me sentais pas à ma place et j’avais le syndrome de l’imposteur (car je n’avais pas grandi proche du milieu agricole). N’ayant pas un bac agricole, les matières techniques ont été un peu plus difficiles pour moi. J’ai dû travailler un peu plus que les autres étudiants, mais comme j’étais intéressée par l’analyse et la stratégie, cela n’a pas été trop compliqué de combler mes lacunes.

 

Tous nos contenus d’Orientation sur Thotis Orientation :

Orientation

 

Quelle est la charge de travail en BTSA ACSE ?

La charge de travail est relativement accessible en première année. Mais, elle s’intensifie en deuxième année. Comme tout diplôme, l’année de préparation du diplôme est forcément la plus intense !

 

Qu’as-tu appris pendant le BTSA ACSE ?

Ce que j’ai appris durant ces deux années de BTSA ACSE ne pourra pas se résumer en quelques lignes. L’aspect global du BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole m’a plus que conquise. Mes connaissances en agronomie et zootechnie ont été pour moi un moyen de me démarquer sur le marché du travail.

 

Les compétences acquises en économie et gestion (également droit rural etc…) me permettront un jour, je pense, de pouvoir créer quelque chose, comme une entreprise. Même si à ce niveau là c’est encore le flou total !

 

Comment peut-on se préparer avant la rentrée ?

Il n’y a pas grand chose à faire. La première année est une année de révision de bac agricole, d’après mes collègues. Donc pour quelqu’un qui se réoriente, il n’y a vraiment pas de soucis à se faire. J’étais effrayée à l’idée de recommencer à zéro mais finalement, je ne le regrette aucunement.

 

Quelles sont les matières en BTSA ACSE ? Peux-tu présenter quelques matières dans le détail ?

Au sein du BTSA ACSE, il y a donc différentes matières :

– Économie générale (comme son nom l’indique, on aborde l’économie dans sa globalité et pas seulement lié au monde agricole.)

– Zootechnie : c’est une matière qui concerne l’étude de l’élevage des animaux (bovins, ovins, caprins, porcins etc sauf équins). On y étudie la reproduction, l’alimentation, prophylaxie etc.

– Gestion : tout ce qui concerne les mesures à mettre en place pour optimiser les activités d’une exploitation agricole (bilan, compte de résultat = documents permettant d’analyser la conduite et la rentabilité d’une exploitation agricole)

– Stratégie de l’entreprise agricole : concerne toutes les stratégies pour permettent de créer et de rendre durable une exploitation agricole.

– Agronomie

 

Aussi, on retrouve d’autres matières comme la communication et le français. Les langues étrangères sont également enseignées bien évidemment ! Enfin, on étudie aussi l’informatique en première année et des cours de technique documentaire. Comme vous pouvez le constater, le BTSA ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) offre un enseignement généraliste et complet.

 

Comment s’organisait ton emploi du temps ?

En BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole, nous avions des cours du lundi matin au vendredi après-midi. Un emploi du temps relativement ordinaire ! Par exemple, 3h de gestion le lundi matin et l’après-midi 4h de pluridiscipline (consacrées aux sorties pédagogies comme les visites de fermes ou de cours concernant l’élaboration de rapport de stage). Le mercredi par exemple, 2h d’agronomie et 2h de zootechnie.

 

Après un BTSA ACSE, quels sont les débouchés professionnels ?

Le panel est extrêmement large ! À l’issue du BTSA ACSE, de nombreux métiers sont accessibles. On peut très bien devenir conseiller à la chambre d’agriculture, exploitant, banquier au Crédit Agricole. On peut aussi travailler dans la police vétérinaire, dans un centre de gestion ou de comptabilité, être auditeur pour des organismes certificateur type Ecocert, etc.

 

Existe-t-il des passerelles pour poursuivre ses études ? Vers quels masters ?

Il est possible de poursuivre en licence professionnelle par exemple. Un grand panel de licence agricole sont accessible… ou même des licence concernant la comptabilité il me semble !

 

As-tu fait un ou des stages ? Si oui, quelles étaient tes missions ?

J’ai eu l’occasion de faire deux stages. Un stage qui s’est étalé durant les deux années sur une période de 9 semaines dans une exploitation maraîchère (agriculture biologique). Le but de ce stage était de comprendre le fonctionnement de l’exploitation, sa gestion et d’analyser la globalité du système. Ce projet avait pour but d’optimiser et de rendre pérenne l’exploitation. Mes activités étaient globalement du désherbage, de la plantation, de la récolte ainsi que de la préparation de paniers légumes pour le jour de vente à la ferme.

 

Un deuxième stage que j’ai fait à l’étranger. Grâce au système du woofing, j’ai trouvé l’exploitation qui pouvait m’accueillir. Je suis allée dans une exploitation maraîchère irlandaise avec un atelier avicole également (agriculture bio également). Mes activités étaient les mêmes concernant le maraîchage. Pour l’atelier avicole, il fallait récolter les œufs et nourrir les poules puis laver et trier les œuf, préparer les commandes pour les clients…

 

Peux-tu nous présenter ton projet professionnel ?

A dire vrai, j’ai un projet assez flou. Il semblerait bien que mes aspirations me poussent à travailler au contact direct de la nature, particulièrement vers l’agriculture biologique/permaculture/biodynamie. Mais à 20 ans, pour ma part, je trouve ça difficile de penser à un projet de vie pour les 40 prochaines années. D’autant que l’on ne sait pas de quoi demain sera fait. Cette période nous le prouve assez justement il me semble !

 

Mon expérience de woofing en Irlande m’a permis d’ouvrir mes horizons et mon goût pour la rencontre et la découverte du monde. En d’autres termes, je pense poursuivre en licence professionnelle (ABCD – Agriculture biologique, conseil et développement) pour compléter mon parcours scolaire. Pour ce qui est de “l’après” je pense d’abord encore avoir besoin de me “trouver” et d’aller à la découverte du monde (ou de notre pays, il n’est pas nécessaire d’ajouter des zéros derrière notre dette climatique sous prétexte de vouloir assouvir sont envie de connaitre le monde).

 

Pour finir j’aimerais ajouter que ce qui arrive, arrive pour une raison. Il y a des chemins tracés, certains choix nous destinent vers tels ou tels endroits mais rien n’est jamais par hasard. J’espère que cela peut être utile et ne pas vous avoir perdu avec mes convictions!

 

En lien avec le BTSA ACSE : le BTSA Production Agricole

BTSA PA – Productions Animales: matières, débouchés et conseils

 

BTSA ACSE

BTSA ACSE

Révise le bac avec notre partenaire Major-Bac !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.