Bts ArtsBts SciencesBTS ERA

Margaux nous présente le BTS ERA (Étude et Réalisation d’Agencement). Ce BTS forme les techniciens des bureaux d’études qui travaillent notamment aux cotés des architectes. Pour Thotis, Margaux revient sur les matières, les débouchés, les stages et les éventuelles poursuites d’études du BTS ERA.

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 5 min

 

Peux-tu nous présenter ton parcours depuis le bac ?

Après mon bac, j’ai choisi le BTS ERA que je vais vous présenter dans cet article. J’ai ensuite fait une licence à Saint-Etienne avant d’intégrer l’ENSA où je suis actuellement en master 1.

 

Peux-tu nous présenter le BTS ERA ?

Le BTS ERA (Étude et Réalisation d’Agencement) consiste principalement en la réalisation de plans techniques suite aux esquisses d’architectes et maîtres d’oeuvre. Le BTS ERA comprend des cours de structure, de thermique, d’acoustique permettant de travailler dans un bureau d’étude à la suite des études. D’ailleurs, durant la formation il faut effectuer un stage de deux mois dans un bureau d’études. C’est une étape très importante que j’ai vécue comme très enrichissante.

 

Comme dans tous les BTS, des cours généraux y sont également enseignés (français, anglais, physique) ainsi que des cours d’ateliers pour avoir une approche concrète de la réalisation, faisant le lien entre conception et réalisation. D’autres enseignements permettent de développer le sens de conception tout en développant une culture du design et de l’architecture, ce qui m’a énormément plu étant donné mon projet d’orientation !

 

Tu souhaites faire un BTS ERA ? Pose tes questions à un étudiant via Objectif Entraide

Objectif Entraide – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

À qui s’adresse le BTS ERA ?

Le BTS ERA s’adresse à tout ceux qui souhaitent aborder l’aménagement intérieur, du point de vue technique, qui prime sur l’aspect conception dans les études. Il faut être conscient qu’il ne s’agit pas de décoration !

 

As-tu eu des difficultés d’adaptation ?

Oui et non, car j’ai fait un bac général et c’est un BTS technique. Néanmoins, si j’ai dû travailler davantage pour combler mon retard sur le plan technique (ce que j’ai réussi haut la main en prenant contact avec des entreprises au fil du temps), mais j’avais “de l’avance” dans les matières générales.

 

Quelle est la charge de travail en BTS ERA ?

Je suis une élève sérieuse, j’ai vu comme un défi de rattraper mes lacunes en technique et j’ai mis les bouchées doubles. J’ai beaucoup travaillé, je ne le cache pas, plus que certains autres camarades de ma promotion. Résultat, j’ai terminé première de ma promotion. Même si ce n’était pas l’objectif, c’est pour dire qu’en travaillant sérieusement et de manière constante, on réussit.

 

Découvre les études d’architecture

Devenir architecte : écoles, Parcoursup, matières et débouchés

 

Qu’as-tu appris/aimé pendant le BTS ERA ?

Lors de mon BTS ERA, j’ai appris énormément en technique et en réglementation. Cela m’a offert une première approche sur tout ce qui tourne autour du bureau d’études. J’ai eu le sentiment d’être prête à travailler à la sortie de mon BTS mais ce n’est pas ce que je voulais faire donc j’ai continué mon projet d’orientation.

J’ai vraiment adoré la culture architecturale et du design que j’ai acquise, ça m’a profondément intéressé et cette formation m’a conforté dans mon choix d’orientation.

 

L’ambiance durant tes années BTS ?

L’ambiance générale était agréable mais il faut le dire il y avait des clans. Notamment entre ceux venant de “bac général” et ceux venant d’un “bac technologique”. De plus, à l’approche des examens une certaine pression et aussi une méfiance étaient à déplorer. Mais cela concernait ma classe, on ne peut pas en faire une généralité du BTS ERA.

 

Comment peut-on se préparer avant la rentrée ?

Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’une préparation spécifique car même sans avoir de connaissances dans les principaux domaines du BTS ERA j’ai réussi. je pense que c’est une question de curiosité et d’intérêt. Et qu’il faut travailler avec sérieux dès le début de la formation.

 

Quelles sont les matières en BTS ERA ?

J’en ai parlé plus haut mais les matières sont : le français, l’anglais, la physique, l’atelier, la structure – thermique – acoustique – les ATC (arts technique et civilisations = culture design et conception), l’architecture (culture architecturale et projet de conception, 1ère approche) et le BE le plus important.

 

Comment s’organisait ton emploi du temps ? Exemple d’une semaine type ?

J’avais cours tous les jours, toute la semaine comme au lycée, peu de temps libre et je travaillais tous les soirs ou presque (mais parce que je le voulais bien et que je me donnais à fond). Mais la période intense de travail avait surtout lieu pendant l’examen.

 

Tu veux faire un BTS ? Découvre le témoignage des étudiants en BTS sur notre page dédiée aux BTS :

BTS (Brevet de Technicien Supérieur) – Nos interviews

 

Quels sont les débouchés professionnels du BTS ERA ?

Le débouché principal du BTS ERA est de devenir technicien de bureau d’études. Mais il existe aussi des débouchés variés selon les entreprises et les bureaux d’études, c’est à dire que l’on peut se spécialiser dans différents domaines voire même dans les décors de cinéma par exemple. Ensuite, les poursuites d’études permettent d’ouvrir d’autres perspectives comme je vais l’expliquer en dessous.

 

Existe-t-il des passerelles pour poursuivre ses études ? Vers quels masters ?

Oui quelques unes comme la licence pro à l’école Boulle (sur ma promotion, 3 ou 4 personnes y ont été admises sur une classe de 15, ce qui est rare) mais à ma connaissance cela reste plutôt rare car le BTS ERA est une formation professionnalisante. Sinon il peut exister des passerelles ou des poursuites d’études vers d’autres formations mais c’est délicat. Dans mon cas, aucune passerelle n’a été possible vers l’ENSA j’ai donc dû reprendre en 1ère année de licence comme les bacheliers malgré un excellent dossier.

 

As-tu fait des stages ? Si oui, quelles étaient tes missions ?

Oui, j’ai effectué une stage de deux mois en bureau d’études de menuiserie entre la 1ère et la 2ème année de BTS. J’ai eu la chance de participer à des réunions de chantier, à des relevés sur site, de passer en atelier pour fabriquer et assembler des meubles, puis d’aller en pose sur le chantier pour voir toutes les étapes. J’ai également eu l’opportunité de prolonger cette expérience en emploi saisonnier d’un mois. Ce fut une expérience très enrichissante.

 

Un dernier mot ?

Le BTS ERA prépare vraiment à un futur métier et il faut le considérer ainsi. Même si j’ai ensuite repris la formation dont je rêvais à la base à l’ENSA, je ne regrette absolument pas d’avoir fait ce BTS et je le conseille.

 

Tous nos contenus d’orientation sont à retrouver sur Thotis Orientation

Orientation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires