STAPS à Bordeaux

Nous avons rencontré les membres de l’ABEEPS, l’association des étudiants en STAPS de Bordeaux, pour qu’ils présentent et donnent leurs conseils concernant les études en STAPS à Bordeaux. Spécialisations, matières et conseils, ils nous disent tout !

 

STAPS à Bordeaux

 

 

Comment va se dérouler la rentrée en STAPS à Bordeaux ?

En STAPS à Bordeaux, la rentrée se passe différemment pour les L1 L2 et L3. Tout d’abord, les L1 commencent par deux semaines où ils approfondissent leur spécialité sportive autant en théorie qu’en pratique. Ensuite, les L2 ont une semaine où ils passent le diplôme du PSE1 (premier secours en équipe de niveau 1) qui est un prérequis pour valider sa L2 à Bordeaux. Puis ils ont un stage en APPN (activité physique de pleine nature) ce qui peut être voile, kayak, plongée, escalade ou encore course d’orientation. Enfin, les L3 commencent directement leurs cours.

STAPS Bordeaux

En STAPS à Bordeaux quels sont vos conseils pour réussir son intégration ?

Pour réussir en STAPS à Bordeaux, notre premier conseil est de se rendre à l’intégration organisée par l’association. Cela permet de rencontrer de nouvelles personnes, qui sont dans bien souvent dans la même situation. Aussi, il nous semble important de se rapprocher des étudiants en année supérieure, car ils peuvent donner de bons conseils et faire un retour d’expérience intéressant.

3 atouts à Bordeaux en termes d’équipement ?

Bordeaux est une grande ville étudiante. Elle possède un bon nombre d’équipements de loisirs qui permettent aux étudiants de “s’aérer l’esprit”. Aussi, le service PHASE permet aux étudiants qui ont un rythme différent (sportifs de haut niveau, en situation de handicap etc.) d’avoir tous les cours grâce à des étudiants preneurs de notes qui sont rémunérés par l’université. Enfin, les associations étudiantes sont aussi nombreuses et très actives dans l’accompagnement des étudiants. 

 

En lien avec les études STAPS de Bordeaux : La filière STAPS

 

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en STAPS à Bordeaux ?

Les pièges en STAPS à Bordeaux sont les mêmes qu’à la faculté. Selon nous, le décalage de liberté entre le lycée et la faculté est le piège le plus important. Aller en cours est important pour comprendre et réussir son cursus. Ceux qui pensent que l’on peut réussir sans travailler ni aller en cours ne valideront pas leur année. Il faut être clair.

 

En STAPS, se reposer sur le sport n’est pas une bonne chose car ce n’est même pas un tiers des coefficients à Bordeaux, un de mes professeurs m’a un jour dit que STAPS “n’était pas l’étude du sport mais celle du corps en mouvement” et je trouve cette nuance très importante et intéressante.

 

Enfin, il ne faut pas hésiter a demander de l’aide quand on ne comprend pas quelque chose, les professeurs répondent aux mails lorsque les questions sont pertinentes sinon des étudiants des années supérieurs peuvent aussi aider.

 

À regarder : La Journée Nationale du Sport et du Handicap

Pour réussir en STAPS, quels sont vos conseils ?

Il faut tout d’abord repérer les matières avec les plus gros coefficients (la biologie et les SHS) et les travailler à fond en faisant et refaisant les annales des années précédentes. Ces matières sont les plus compliquées, il arrive souvent que des étudiants redoublent seulement pour ces deux matières. Et surtout, retenez bien qu’il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

 

Il y a-t-il des matières à privilégier ?

En première année, la biologie et les SHS (sciences humaines et sociales) sont vraiment les deux matières à ne pas négliger et à travailler le plus sérieusement car ce sont les plus gros coefficients et les matières les plus compliquées. C’est souvent sur ces matières que se jouent les redoublements.

 

En STAPS à Bordeaux, comme partout ailleurs, il ne faut pas sous-estimer la formation. Le niveau attendu est élevé et les échecs sont inévitables si on ne se met pas dans le rythme dès le début de l’année.

 

En cas de difficulté, à qui s’adresser ?

Quel que soit votre problème, les associations étudiantes sont à l’écoute sur le campus. Il faut savoir que le BVE peut aussi apporter de l’aide ou encore le CROUS peut aussi apporter une aide financière exceptionnelle ou matérielle en rapport avec les études, il peut aussi orienter vers des assistante sociales si besoin.

 

Comment vont s’organiser les années d’études en STAPS à Bordeaux ? 

En STAPS à Bordeaux, la première année est très généraliste et permet de découvrir tous les aspects de STAPS ainsi que les différentes options de spécialisation possibles dans la suite du cursus. 

 

Puis à partir de la L2 on choisit une spécialité parmi les 4 disponibles à Bordeaux et cette spécialité représente la moitié des points pour obtenir son année.

 

Comment s’épanouir tout au long des années d’étude ?

Il ne faut pas négliger l’aspect vie privée et loisirs. Avoir une vie à l’extérieur de ses études est important, voir des gens différents, faire du sport ou tout autre activité permet de se changer les idées et ainsi revenir dans son travail beaucoup plus efficacement. Comme dit précédemment, notre conseil principal pour réussir en STAPS à Bordeaux est de trouver un juste équilibre entre vie social, travail et épanouissement.

 

Parmi les cinq spécialités, comment s’y retrouver ?

En STAPS à Bordeaux, les spécialités disponibles sont : Éducation et Motricité, Activité Physique Adaptée Santé, Entrainement Sportif et Management du Sport. 

 

L’ANESTAPS sur son site explique bien ce que l’on apprend dans chaque filière. À Bordeaux, nous avons la chance d’avoir 4h de présentation pour chaque filière permettant d’être plus éclairé sur chaque spécialité.

Sinon il ne faut pas non plus hésiter à demander à des personnes qui étudient actuellement dans ces spécialités davantage de renseignements pour se décider.

 

Vidéo : La filière STAPS face aux préjugés

 

 

 

Pouvez-vous présenter votre l’ABEEPS, l’association des étudiants en STAPS de Bordeaux ?

STAPS à Bordeaux

Notre association s’appelle l’ABEEPS l’Amicale Bordelaise des Étudiants en Éducation Physique et Sportive mais ce nom n’est plus vraiment d’actualité car nous sommes l’association étudiante de tous les étudiants en STAPS de Bordeaux quel que soit leur cursus.

 

Quelles sont vos missions ?

Nos missions sont d’animer le campus à travers des évènements de toute nature et de représenter les étudiants en STAPS à Bordeaux dans toutes les instances ce que nous faisons au local en siégeant dans les différents conseils de l’université et au national à travers l’ANESTAPS notre fédération de filière.

 

Quels sont vos évènements phares ?

En festif, nos évènements phares sont l’intégration et le Gala qui commencent et clôturent l’année en beauté. Pour le côté sportif nous organisons un week-end ski qui chaque année a un grand succès. Enfin pour le coté social nous sommes organisateurs de la Journée Nationale du Sport et du Handicap que nous réalisons depuis 3 ans au côté de l’ANESTAPS.

 

Depuis quand votre association existe-t-elle ?

Notre association a fêté ses 35 ans l’an dernier elle est donc plus vieilles que la totalité de ses membres depuis un moment maintenant. Le bureau est organisé comme beaucoup d’association il y a donc un président, une secrétaire et une trésorière qui forment le « trio de tête » et ensuite il y a plusieurs chargés de missions dans différents domaines comme la communication ou les partenariats. Au cours de l’année les personnes qui veulent rejoindre l’association le peuvent et rentrent en tant que membre actif, c’est-à-dire qu’ils participent aux décisions et à l’organisation des évènements de l’association sans avoir de responsabilités ou de missions particulières à accomplir, ce sont eux qui permettent à l’association d’avancer, ce sont en quelque sorte des bénévoles récurrent .

 

Quels sont vos projets pour l’année 2019-2020 ?

Nos projets sont de faire perdurer nos projets phares tout en les améliorant mais également de faire de nouvelles choses comme des tournois sportif ou un after-work afin que les étudiants rencontrent des professionnels et se fassent des contacts dans le monde professionnel.

 

Avez-vous un message particulier sur l’association à donner aux nouveaux étudiants ?

L’association est un moyen d’être acteur de sa vie étudiante c’est-à-dire que l’on fait ce que l’on aime, cela nous permet de faire naître sur le campus des évènements ou des actions qu’on a envie de voir sur le campus en tant qu’étudiant car nous sommes nous aussi des étudiants lambda.

Cet engagement associatif nous apporte une grande satisfaction. À titre personnel, cela m’a aussi permis de me responsabiliser et de commencer à gagner de l’expérience car organiser, animer ou gérer de tels évènements est professionnalisant.

 

Est-ce difficile de gérer les études de STAPS à Bordeaux et l’associatif ?

Pour certains, oui. Mais quand un nouvel étudiant s’engage dans l’associatif on lui fait toujours dire que les études passeront toujours avant l’association car nous sommes à l’université avant tout pour étudier. Personnellement je vois l’association comme un loisir au même titre que certains font du sport ou de la pêche. Il est important de séparer l’aspect associatif de l’aspect études universitaires.

 

Un dernier mot ?

Merci à Thotis de nous avoir laissé la parole pour parler de notre association et de notre engagement. Et surtout pour les étudiants qui lisent cela n’hésitez à vous renseigner ou même à rejoindre vos associations étudiantes cela ne pourra qu’enrichir votre parcours universitaire. Nous vous conseillons de rejoindre la famille des étudiants en STAPS de Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.