Étudier sages-femmes à Amiens

Angéline Carrasco est la Présidente de l’Association des Etudiants Sages-Femmes d’Amiens. Elle donne ses conseils pour bien s’intégrer et s’épanouir durant ses années d’études.

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 8 min

 

Partie 1 : Réussir ses études Sages-Femmes à Amiens

Sages-Femmes Amiens

Comment s’organisent les premières semaines pour les nouveaux étudiants Sages-femmes à Amiens ?

Les nouveaux étudiants sont rentrés le 2 septembre au sein de l’école 3 rue des Louvels. Une présentation de l’année a été faite avec ensuite l’énumération du cursus au fil des années et des objectifs. La directrice de l’école est venue discuter des règles et du fonctionnement de l’école.

 

L’été, à l’issu du concours PACES, un stage est effectué au sein de CHU Amiens dans n’importe quel service. Ce stage a pour but de découvrir le monde hospitalier et son fonctionnement. Ainsi, à la rentrée, l’école propose, pour que la promotion se découvre, des petits groupes de travail pour que chacun expose où l’étudiant était en stage, ce qu’il a appris, les axes d’amélioration. Cela permet d’une part que chaque étudiant découvre le nom et le vécu de chaque étudiant dans la promotion mais aussi pour l’école de voir les stages comment ils ont été appréciés et ainsi améliorer au mieux les stages pour que les étudiants s’épanouissent au mieux. 

 

Vidéo : Comment devenir Sage-Femme ?

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en études de Sages-Femmes à Amiens ?

Durant toutes les études de Sages-Femmes à Amiens, il n’y a pas vraiment d’erreur, je trouve seulement ne pas se dire que, du fait d’avoir passé le concours PACES, le plus dur est passé et qu’il n’y a pas trop de travail à fournir. Notre cursus, de part les stages et les cours, nous oblige quand même à travailler de manière continue.

 

Les matières phares en 1ère, 2ème, 3ème et 4ème année ?

En 1ère année, les matières importantes sont tout ce qui est agents infectieux et hygiène, l’hématologie, l’hormono-reproduction et bien sûr l’obstétrique et la pédiatrie qui sont des matières qui vont être présentes tout au long du cursus.

En 2ème année, nous avons la génétique, la gynécologie et les systèmes (où l’on traite de tous les organes du corps humain et des pathologies possible pendant et hors grossesse), en plus de l’obstétrique et de la pédiatrie.

En 3ème année,  il y a le module recherche qui est en plus de l’obstétrique, de la pédiatrie et de la gynécologie.

Enfin en dernière année, il n’y a pas de nouvelles matières importantes. Une grande place est pour l’obstétrique, la pédiatrie et la gynécologie et bien sur pour le mémoire qui doit être fait à la fin de l’année.

 

Comment bien s’organiser et ne pas s’éparpiller ?

Pour bien s’organiser, le secret est de ne pas prendre de retard et de bien ranger ses cours selon les UE et suivant les dates et les noms des professeurs car les examens se font par UE et par professeur. Pour bien s’y retrouver et être sur de ne pas s’emmêler, vaut mieux bien s’organiser.

 

Chaque jour il faut donc reprendre les cours qui ont été vus et les classer pour ensuite les apprendre. L’association aide dans ce sens par la mise en place d’un drive avec tous les cours des années précédentes selon l’année, le semestre, l’UE et enfin selon le nom des professeurs pour aider au mieux l’étudiant à trouver le cours et être sur d’avoir tous les cours pour être au mieux pour les apprendre et donc avoir toutes ses chances pour réussir ses examens. 

 

Quand vont avoir lieu les stages pour les étudiants Sages-femmes d’Amiens ?

Les études de Sage-femme sont faites de manière à avoir des stages dès le début du cursus et ce jusqu’à la fin. Ainsi dès la fin du concours PACES, un stage est mis en place pour permettre aux étudiants de voir le monde hospitalier et de commencer à voir son fonctionnement. 

 

Par la suite dès la 1ère année de Sage-femme, les étudiants ont un stage en décembre dans un service du CHU Amiens qui est autre que celui de la maternité afin de pouvoir consolider et valider les compétences de soins infirmiers. Par la suite, courant Mars-Avril, les étudiants ont  2 stages de 2 semaines en maternité, un en salle de naissance et un autre en suite de naissance. Ces stages leurs permettent de découvrir le service de maternité ainsi que son fonctionnement et de consolider, par ailleurs, les compétences de soins infirmiers. Enfin, pour finir la 1ère année, il y a 1 stage de 3 semaines en salle de naissance et un stage en suite naissance de 2 semaines courant l’été afin de commencer à aborder les compétences de Sage-femme.

 

En 2ème et 3ème année, il y a 8 stages au cours de l’année regroupant tous les lieux où la sage femme peut exercer et chacun des stages dure 3 semaines. Ainsi l’année est rythmée par une alternance de stages et de semaines de cours sous le rythme 3 semaines de stages et 3 semaines de cours et ainsi de suite.

Les lieux de stages sont bien sur les services de maternité, les urgences obstétricales, les consultations, les PMA, le service de grossesse à haut risque, les hôpitaux privés… En dernière année, le 1er semestre est beaucoup consacré au cours. Il n’y a que 2 stages. Ensuite dès Janvier, le semestre est consacré aux stages et au rendu du mémoire.

 

Comment faciliter son intégration, auprès des autres étudiantes et étudiants ?

L’intégration des étudiants est un objectif important pour l’AESFA ainsi que pour l’école. Ainsi mains dans la main avec l’école, l’intégration des étudiants est prise en compte. Des déjeunés inter promotion sont proposés par les promotions supérieures afin de se retrouver tous ensemble pour faire connaissance entre différentes promotion et aussi pour répondre aux interrogations pour les années à suivre. De plus, l’année dernière, une journée de cohésion avait été organisée en lien avec l’école pour faire découvrir la ville d’Amiens aux étudiants de 1ère année d’école de Sage-femme. C’était sous la forme d’un petit parcours avec des questions, des défis et des rébus à faire en groupe de 5-6 personnes (chaque promotion représentée dans chacun des groupes). Les étudiants avaient vraiment apprécié et nous avons vu une nette amélioration de la cohésion inter promotion. Cette année, nous allons également proposer une journée de cohésion avec de nouveaux thèmes, toujours en lien avec le jeu, la cohésion, la bonne humeur et notre profession de Sage-femme, pour permettre aux étudiants de découvrir la ville et les étudiants de l’école ainsi que leur promotion. 

Enfin, tout au long de l’année, des moments sont proposés aux étudiants pour se réunir et partager ensemble autour d’un verre, d’un repas…

 

D’autres informations sur les études de Sages-Femmes ici

 

Quelles sont les compétences que les étudiants vont acquérir pendant ces quatre années ?

Pendant le cursus, les étudiants vont acquérir bien évidemment toutes compétences de connaissance du métier de Sage-femme mais également les compétences d’analyse, d’empathie, de patience qui sont fondamentaux pour notre métier. 

 

Pourquoi recommandez-vous aux étudiants de choisir cette filière ?

Cette filière nous permet vraiment d’être au cœur d’un moment particulier de la vie d’une femme et aussi d’un couple. Notre filière nous permet d’allier le médical au social, de prescrire et de diagnostiquer la plupart des pathologies du corps humain. Nous pouvons suivre une patiente de son adolescence à sa ménopause et ainsi avoir un relationnel important et pouvoir créer une relation de confiance avec la personne. Notre métier ne se réduit pas à donner naissance, même si c’est une partie qui nous tient à cœur, il permet également de dépister les maladies comme le cancer du sein, les infections sexuellement transmissibles, les cancers hormono dépendants… Mais aussi de pouvoir envoyer la patiente à des confrères lorsque nous soupçonnons un diagnostic pathologique (problème rénal, hépatique, cardiaque…).

 

Pourquoi venir étudier à Amiens ? Quels sont vos atouts ici ?

Amiens est une ville accueillante avec un dynamisme jeune et la présence de nombreuses aides pour les étudiants. De plus, le CHU Amiens est neuf, avec de bons matériels et reconnu de façon national. 

 

 

Partie 2 : L’Association des Etudiants Sages-femmes d’Amiens (AESFA)

Sages-Femmes

Angéline, présidente de l’AESFA

 

L’AESFA est l’association des étudiants Sage-femme d’Amiens. C’est association vise à représenter et accompagner au mieux les étudiants dans leur parcours d’étude au sein de l’école de Sage-femme. 

 

Concrètement, quelles sont vos missions ? 

L’association a pour but d’être un porte parole des étudiants auprès de l’équipe pédagogique, de représenter au mieux les étudiants auprès de l’ANESF (association nationale des étudiants Sage-femme). Elle permet aussi de faire valoir les droits des étudiants Sage-femme afin que ceux-ci soient mieux compris et plus aider dans leurs études de façon nationale, régionale ou même locale comme la création d’un tutorat au sein de l’école. 

L’association permet également de faire des projets de cohésion inter promotion, d’événements nationaux comme octobre rose, le mois sans tabac… 

 

Quelles sont vos relations avec le corps professoral ?

Nous en lien étroit avec l’école et le corps professionnel et nous avons le soutien de ceux-ci dans nos projets comme pour la création du tutorat au sein de l’école, des événements comme octobre rose, la journée de la femme… 

 

Comment sensibilisez-vous le grand public à cette belle profession ?

Pour faire connaitre notre métier, nous menons de nombreux événements lors de journées phares comme la journée de la femme, le Sidaction, le téléthon, octobre rose ou nous tenons un stand avec des jeux et des Flyers montrant et expliquant le métier de Sage-femme. 

 

Dès que l’on parle du métier de Sage-femme on entend souvent la phrase : « c’est le plus beau métier au monde ». Nous ne pouvons pas dire le contraire, pour faire ce métier il faut avoir la passion de celui-ci et donc on ne pouvait pas voir un autre métier que celui-ci alors oui pour cela c’est le plus beau pour nous, on en n’aurait pas choisi d’autre.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous engager dans cette association ?

Je ne pouvais pas penser mes études sans l’aspect associatif. Pour moi être étudiant ce n’est pas seulement faire ses études, de profiter de la vie festive étudiante. Pour m’a part l’associatif permet de faire valoir nos droits, cela nous permet de grandir mentalement, de comprendre la vie « adulte », les responsabilités. La vie associative m’apporte énormément, cela me permet de m’accomplir moi-même, de murir, de rencontrer des gens merveilleux, de me rendre compte des actions à mener pour continuer à faire évoluer les mentalités et se battre pour ne pas qu’elles reculent. On rentre dans l’associatif pour faire évoluer et faire valoir nos droits mais au final on trouve encore plus, un dépassement et une connaissance de soi.

 

Comment est organisé le bureau de Présidente de l’Association des Etudiants Sages-Femmes d’Amiens ?

L’organisation du bureau est assez comparable aux autres bureaux des associations étudiantes. Nous sommes une dizaine de personnes, bénévoles et volontaires. Dans la composition, il y a donc un président et une secrétaire générale qui communiquent tout ce qui a été voté lors des assemblées générales de l’association, fait les comptes rendus des réunions pour les communiquer à tous les étudiants, même ceux qui n’ont pas pu être présents pour qu’ils sachent tout ce qui a été dit. Nous avons ensuite une trésorière qui gère les comptes de l’association. Nous avons une personne dédiée à la communication pour les événements, gère la page facebook, Instagram et twitter de l’association. 

Par la suite le bureau est divisé en différents pôles :

– Evénementiel : ceux sont des personnes dédiées à la création de moments de cohésion, de l’organisation du gala…

– Culture et Sport pour permettre aux étudiants de participer à des événements sportifs et culturels dans la ville d’Amiens à des prix attractifs

Tutorat : gère l’organisation des groupes de séances, des salles, la correction par les professeurs

– Prévention, citoyenneté, solidarité : regroupe l’ensemble des actions de Prévention, de Citoyenneté et de Solidarité que nous organisons et auxquels nous participons comme la journée mondiale de la contraception, la semaine mondiale de l’allaitement maternelle, le Téléthon, le Défi Sang limite, le Sidaction, l’Hôpital des Nounours, la Journée mondiale de la Sage- femme… 

– Enseignement supérieur : repose sur la connaissance du statut d’étudiant sage-femme et ses évolutions. Elle a pour rôle de traiter tous les sujets en lien avec l’enseignement supérieur.

Et bien sûr nous avons également un poste de boutique et partenariat pour avoir des financements pour que l’association puisse continuer chaque année.

 

Quels sont vos projets pour année 2019-2020 ?

Pour l’année à venir nous voulons continuer les projets nationaux de sensibilisation avec octobre rose, le mois sans tabac mais aussi avec la mise en place de plus de moments de cohésion entre étudiants Sage-femme et avec les autres étudiants amiénois afin de faire connaitre l’association à tous les étudiants d’Amiens. Nous souhaitons également représenter les étudiants et leur bien être de manière locale, régionale et nationale pour réduire les inégalités sociales et les problématiques de stress et de mal être au cours des études. 

 

Un dernier mot ?

Suite à l’évolution du concours d’entrée aux études de Sage-femme pour la rentrée 2020, l’AESFA s’engage dans ce projet pour que celui-ci soit fait du mieux possible et qu’il respecte les attentes des étudiants, les compétences à évaluer pour atteindre l’école de Sage-femme et avoir les meilleurs bagages pour continuer dans les études de Sage-femme. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.