Conseils ThotisPASS LAS

En étant classée plus de 500ème à la fin du premier semestre, Élisa a réussi pendant sa PACES à finir 140ème au classement final. Découvre ses dix conseils pour bien s’organiser en PASS & LAS ! Évidemment, ce témoignage a (uniquement) pour vocation de t’aider à trouver ta méthode. Découvre aussi toutes les infos sur les PASS & LAS de ton université avec notre page dédiée PASS & LAS !

 

Par Thibaud Arnoult
Temps de lecture : 8 min

Tous les conseils des tutorats pour réussir PASS & LAS !

PASS & L.AS : Les conseils des tutorats pour réussir !

 

10 conseils pour réussir PASS & LAS

En préambule, j’aimerais rappeler que les conseils que je vais vous donner sont tirés de ce que j’ai vécu en PACES. Or, le PASS et les LAS sont des voies d’accès différentes donc il faut lire cet article avec le recul nécessaire. Si j’ai accepté de livrer mon témoignage, c’est uniquement pour vous donner un exemple de conseils, et qu’à l’époque, j’aurais aimé avoir des exemples de méthodes ! Bon courage à tous pour votre année en PASS ou LAS !

 

À découvrir en vidéo : Devenir médecin 2020, par la présidente de l’ANEMF

 

#1 : Privilégie les matières de « par-coeur » le matin :

Si je peux te donner un conseil tiré de ma propre expérience d’ancienne étudiante en PACES, ça serait de commencer ta journée de travail par les matières qui nécessitent une très grande concentration, ou par les cours que tu dois connaître sur le bout des doigts. Les programmes des facultés sont différents les uns des autres mais je te conseille de commencer le matin par l’histologie, la psychologie ou la santé publique par exemple.

 

S’il y a des cours que tu dois vraiment connaître mot à mot, je te conseille de te les réciter le plus régulièrement possible. Par exemple, tu te récites toujours le même cours le lundi matin, un autre tous les mardis et ainsi de suite pour les autres cours à connaître par cœur. Cela m’a beaucoup aidé à les retenir.

 

Tu peux aussi commencer par les matières qui te posent le plus de problème, tu seras plus concentré le matin pour pouvoir les comprendre au mieux. Si tu n’es pas du matin, privilégie toutes ces matières pour le moment de la journée ou tu es le plus efficace.

 

#2 : Privilégie en deuxième partie de journée, les matières qui nécessitent de l’entraînement

À l’inverse des matières qui demandent des grandes capacités de mémoire, il y a aussi plusieurs matières telles que la physique, la chimie organique ou les biostatistiques qui nécessitent de faire de nombreux QCM pour être à l’aise le jour du concours. Pendant ma PACES, je trouvais plus agréable de faire ces entraînements l’après-midi surtout en fin de semestre où l’on connaît de mieux en mieux ses notions et que les QCM se font avec de moins en moins d’hésitation.

 

De plus, à un mois des partiels je te conseille de commencer à faire le maximum d’annales possibles. Plus tu ferras de QCM et d’entraînements des années précédentes et plus tu seras prêt à être confronté aux différentes questions posées le jour du concours.

 

Les meilleurs tweets des étudiants en PACES :

Best of Twitter PACES : Les meilleurs tweets des étudiants

 

#3 : Fais un cahier d’erreurs

Il se peut que tu aies des personnes autour de toi qui ont déjà élaboré un cahier d’erreurs. Je te conseille très vivement d’en faire un, cela te permettra de ne plus refaire, lors de tes futurs entraînements, les erreurs faites lors des QCM ou des questions précédentes. Un cahier d’erreur consiste à noter dans un cahier toutes les erreurs que tu fais lors de tes entraînements. La relecture de ce cahier te permettra de progresser, de ne pas reproduire ces erreurs. Le jour juste avant le concours par exemple, je te conseille de ne pas revoir tes cours mais juste  de relire tes cahiers d’erreurs afin d’être prêt pour le grand jour.

 

#4 : Ne perds pas espoir au vu des résultats du premier semestre

Il est parfois difficile pour certains, au vu des résultats du premier semestre, de garder la motivation pour continuer à travailler. Ne rien lâcher est primordial ! De très belles remontées sont possibles !

 

Même si tu dois gagner des places pour avoir la filière que tu désires, continue à tout donner pour ne rien regretter ! De nombreux étudiants n’étaient pas classés au s1 et leur remontée du deuxième semestre leur a permis d’être accepté dans la filière de santé de leur choix. Et quel que soit le résultat final, tu pourras être fier de tes efforts fournis pendant cette année. Les capacités de travail que tu as développé pendant ces années te serviront tout au long de ta vie.

 

#5N’oublie pas pourquoi tu te destines à être professionnel de santé

Quelle que soit la filière de santé à laquelle tu te destines, apprendre des cours à ton bureau est quelque chose de très abstrait, qui ne reflètent pas vraiment le métier de tes rêves. Il ne faut donc pas oublier pourquoi tu veux faire ce métier la ! Une fois le PASS passé, tu apprendras ton métier concrètement !

 

Vis à vis de la situation actuelle, être confronté à une telle crise sanitaire dans ta carrière de professionnel de santé pourrait faire naître en toi un sentiment d’inquiétude et de grande responsabilité. Mais, il nous rappelle surtout à quoi nous nous destinons : faire face à ces terribles situations afin de restaurer la santé des personnes qui nous entourent.

 

Tous nos contenus sur les études médicales sont à découvrir ici 

 

#6: Impose toi un rythme tout au long du PASS

N’ayant pas d’autres choix que de réviser chez toi, il serait donc tentant de commencer sa journée bien plus tard et de travailler en pyjama. Toutefois, il s’agirait de se laisser aller et de tomber dans une très mauvaise routine.

 

Malgré cela, tu peux tout à fait transformer le temps que tu passais pour aller à la fac ou à ton endroit de travail en un temps de sommeil supplémentaire. Il est juste important de se lever tous les jours à peu près à la même heure et pas trop tard pour avoir le temps de se préparer, de déjeuner et de commencer sa journée de travail dans des conditions optimales. Oblige toi à t’habiller et à te préparer un minimum et ne te lèves pas pour foncer directement sur ton bureau. Il est essentiel que tu te sentes bien pendant tu travailles !

 

#7 : Continue à avoir une alimentation équilibrée et suffisante

Ce n’est pas parce que tu ne décolles pas ta chaise de bureau de la journée que tu n’as pas besoin d’énergie ! Il en faut énormément pour enregistrer toutes ces informations qui défilent sous tes yeux ! N’oublie donc pas de te nourrir suffisamment, de manière diversifiée et de faire au minimum trois repas par jour. Comme dit précédemment, ne loupes surtout pas le petit déjeuner si tu ne veux pas te sentir épuisé dés la fin de la matinée.

 

Toutefois, il serait te mentir de te dire que tu peux manger tout ce que tu veux sous prétexte que tes neurones ont besoin de nutriments . Il est donc évidement nécessaire que ton alimentation soit équilibrée. Ne plus pouvoir réviser parce que tu te sens trop lourd ne serait pas non plus la meilleure des idées ! Il va donc falloir résister a glisser ta main à longueur de temps dans le  paquet de chocolat qui traîne sur ton bureau  A toi de trouver ton bon équilibre alimentaire pour te sentir épanoui tout en pouvant réviser de manière optimale!

 

#8 : Pratique une activité sportive

En effet, après le rythme de vie et l’alimentation équilibrée vient la pratique sportive. Tu l’auras compris, l’hygiène de vie est à nos yeux primordiale pour travailler dans les meilleures circonstances possibles. Comme on dit : bien dans son corps, bien dans sa tête !

 

Par ailleurs, en plus du fait que faire du sport te permettra de t’entretenir et de te maintenir en forme, il te permettra surtout de te vider la tête, de ne plus penser à toutes ces notions apprises dans la journée et de penser uniquement à toi ! Bien que l’on soit en période de confinement, il existe toutefois de plusieurs moyens pour pratiquer une activité sportive : Sortir courir, faire des exercices de renfoncement musculaire dans ta chambre.

 

Le choix t’appartient ! Tu verras tu te sentiras plus motivé que jamais après t’être bien dépensé !

 

#9 : Fais des pauses durant le PASS !!

Il est, durant toute l’année, primordial de faire des pauses mais encore plus en période de confinement. Il est déjà assez déprimant de rester enfermé à la maison sans voir personne à part ta famille, si en plus tu es enfermé dans ta chambre à travailler du petit matin à la tombée de la nuit sans t’arrêter c’est la crise de nerf assurée.

 

Certes, tu ne peux pas sortir te faire un ciné, un resto ou autre avec tes amis mais cela ne veut certainement pas dire que tu ne dois pas faire de pause ! Profites-en pour te ressourcer auprès de ta famille qui eux aussi sont coincés à la maison ! Coupe ton après-midi de travail par une partie de carte avec tes frères et sœurs ou par la préparation d’un super goûter que tu partageras avec tes parents ! Bref, réussir à travailler plusieurs heures d’affilées est très bien mais n’oublie pas de de détendre, tu seras plus efficace après ces petites pauses !

 

#10 : Garde un lien social avec tes amis de la faculté

Même si tu ne peux plus les voir en ce moment, il est important de garder un lien avec tes amis avec qui tu avais l’habitude de travailler. Pouvoir échanger avec des personnes qui sont dans la même situation que toi peut s’avérer très réconfortant. On sait tous que cette année est très dur et qu’un gros mental est nécessaire. N’hésite donc pas à partager tes moments de doutes avec des personnes qui comprennent ce que tu ressens.

Bref, on espère que ces petits conseils t’auront remonté à bloc pour finir cette année. A environ un mois du concours nous te souhaitons plein de courage, ton but est bientôt atteint, ne lâche rien !

 

PASS LAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires