actualité étudianteECAL NEOMA

Le programme ECAL de NEOMA Business School est un Bachelor en trois ans spécialisé dans le domaine de la distribution. Axé sur la professionnalisation, il garantit aux étudiants un équilibre entre une formation théorique et pratique. Pour présenter ce Bachelor, nous avons interviewé Daniele Pederzoli, directeur du programme ECAL & professeur de marketing, ainsi que Sarah, étudiante en troisième année qui vient de terminer son stage de fin d’études chez Carrefour.

 

Par Clément Moussy
Temps de lecture : 6 min

 


Communiqué en partenariat avec NEOMA Business School

Découvre un programme professionnalisant au sein d’une école réputée et qui recrute hors Parcoursup! Les inscriptions post-bac pour la rentrée 2020 sont encore ouvertes jusqu’au 9 août. Pour postuler et déposer ton dossier, c’est ici !

 

 

Interview vidéo de Sarah, étudiante en dernière année du programme ECAL et en stage au siège de Carrefour France :

 

 

Daniele Pederzoli, comment définiriez-vous le programme ECAL ?

Le programme ECAL de NEOMA BS est un Bachelor en trois ans spécialisé dans le domaine de la distribution. Il vous ouvre les portes d’un secteur dynamique en constante évolution et où les possibilités de progression sont très importantes. Nous vous formons pour être opérationnel et capable de vous adapter, quel que soit l’environnement macroéconomique.

Dès la première année, nous mettons la professionnalisation au centre du programme avec une alternance entre des cours théoriques et des stages. Par exemple, en première année, vous aurez la possibilité de faire deux stages, l’un de quatre semaines avant les vacances d’hiver, et l’autre de dix semaines à la fin de l’année académique. Ces deux stages vous permettront d’appliquer les connaissances acquises en classe.

 

En bref, ECAL c’est un programme qui permet, en trois ans, une intégration professionnelle dans un domaine dynamique avec de superbes perspectives de carrière tout en profitant de la vie du campus de NEOMA Business School à Rouen. 

 

Comment candidater au programme ECAL de NEOMA Business School ?

Il est possible d’intégrer le programme ECAL directement après le bac en première année mais également en troisième année après un bac+2. Si vous souhaitez intégrer le programme ECAL en post-bac, vous avez jusqu’au 9 août pour postuler. Les candidatures se font à travers le site de NEOMA Business School (lien ici), il faut déposer ses bulletins de notes, une lettre de motivation et un CV. Après analyse du dossier, la deuxième étape consiste en un entretien de motivation.

 

Les inscriptions post-bac pour la rentrée 2020 sont encore ouvertes jusqu’à la fin de l’été. Pour postuler et déposer votre dossier, c’est ici !

 

Est-ce qu’il y a un profil type pour intégrer ce Bachelor ?

Non, il n’y a pas de profil type ! À NEOMA Business School, et encore plus pour le programme ECAL, c’est la personnalité du candidat et sa motivation qui comptent. En revanche, pour candidater, il faut avoir un intérêt pour le secteur de la distribution, car ce n’est pas un bachelor généraliste. Nous allons nous attacher à la personnalité du candidat, il faut qu’elle soit en phase avec le secteur de distribution qui est un domaine très dynamique. Il faut avoir de très bonnes capacités relationnelles, une ouverture vers les autres et en même temps une rigueur de travail car, dès la fin de la formation, il y a de fortes responsabilités. On est amené à prendre des décisions importantes dans un monde qui évolue sans cesse.

ATOUT ECAL

Quelles sont les matières étudiées au sein du Bachelor ECAL ?

Les matières principales s’articulent autour de trois grands blocs de compétences, le marketing commercial, le management et la gestion. La première unité d’enseignement est donc consacrée au marketing commercial, il vous sera enseigné des notions sur le comportement du consommateur ou encore du marketing stratégique avec de la communication et du marketing digital. Puis, la deuxième partie fondamentale est l’enseignement du management. En effet, tout au long de votre carrière, vous serez amenés à manager des équipes avec des personnalités et des sensibilités différentes, il est donc important de commencer le management dès la première année. Enfin, le troisième bloc de compétences est la gestion, c’est à dire tout ce qui peut toucher aux chiffres. Pour travailler dans la distribution, il faut être capable de contrôler les coûts, définir les objectifs, les prix, et donc être à l’aise avec la partie chiffrée du métier.

 

Nous sommes en train d’intégrer un quatrième volet au sein du programme ECAL de NEOMA Business School qui est davantage tourné vers le digital et la partie technologique. En effet, il y a de plus en plus de technologies qui s’appliquent dans la distribution, à la fois en magasin ou en back office. Il est très important que nos étudiants connaissent et comprennent ces technologies et surtout comment elles sont utilisées par les entreprises.

 

Comment s’organise le rythme de formation, entre cours théoriques et expériences professionnelles ?

Les deux premières années sont les mêmes pour tout le monde, c’est ce qu’on appelle la formation initiale : il y a des périodes de cours et des périodes de stage. En première année par exemple, on commence les cours en septembre et il y a un premier stage entre fin novembre et la période de Noël. Ensuite, on recommence les cours en janvier jusqu’au mois de mars et après, il y a huit semaines de stage en fin d’année.

 

En troisième année les étudiants ont le choix entre l’alternance, à travers un contrat d’apprentissage, et de faire un semestre de cours jusqu’en décembre puis un stage de six mois. En apprentissage, les étudiants sont à l’école une semaine par mois et trois semaines en entreprise. Un étudiant qui ne choisit pas l’apprentissage aura quand même à la fin du programme 52 semaines de stages en entreprise.

 

Quel est le format pédagogique?

Nous sommes des petites promotions d’une trentaine d’étudiants, ce qui permet une pédagogie très interactive et participative. Il y a donc beaucoup de travaux de groupe et d’exposés car nous souhaitons développer certaines capacités et connaissances de nos étudiants à travers la participation, la présentation orale et l’analyse de cas concrets d’entreprise en plus des bases théoriques.

La crise du covid a permis de montrer au grand public que la distribution était un secteur essentiel, mais c’est aussi un secteur très dynamique où il y a un besoin de cadres formés très important. C’est pourquoi nous basons notre pédagogie sur les besoins et les évolutions de la distribution afin que nos étudiants soient parfaitement en phase avec les attentes des entreprises du secteur.

 

Qu’appelle-t-on secteur de la distribution ?

Le secteur de la distribution est un secteur très varié, on pense évidemment aux entreprises de la grande distribution alimentaire comme Carrefour, Leclerc, Systèmes U etc. Mais il y a aussi tout un monde non alimentaire qui est extrêmement important avec par exemple, Décathlon, Cultura ou encore Darty. De nombreuses entreprises ont des activités e-commerce en fort développement, pour lesquelles il existe de très nombreux métiers. On peut travailler dans les magasins mais aussi au siège dans les fonctions achat ou à la direction des réseaux, c’est un secteur qui offre des possibilités très variées !

 

NEOMA ECAL

Salaire moyen et insertion professionnelle ?

Ce que l’on peut dire tout d’abord, c’est que tous les étudiants qui terminent le programme ECAL trouvent un travail très rapidement, il y a même 70% des étudiants qui ont une offre d’emploi avant la fin de la formation. Grâce au stage de fin d’études ou au contrat d’apprentissage en 3ème année, les entreprises proposent souvent aux étudiants de poursuivre avec un premier contrat professionnel. Il y a donc d’excellente opportunités d’emploi après la formation. Et selon les dernières statistiques que nous avons faites, le salaire moyen à la sortie du programme ECAL est de 33 000 euros. C’est un salaire de début assez intéressant mais surtout qui peut évoluer très vite, car les évolutions de carrière sont rapides dans la distribution et forcément le salaire suit avec.

 

BAHCELOR NEOMA ECAL

Les étudiants du programme ECAL participent-ils à la vie associative de NEOMA ?

Bien sûr, à NEOMA, il y a environ 90 associations étudiantes qui vont du secteur du sport, à celui des arts, en passant par le développement durable, etc. il y en a pour tous les goûts. Les associations sont ouvertes aux étudiants de tous les programmes de NEOMA et donc aux étudiants du programme ECAL. D’ailleurs une demi-journée par semaine, il n’y a pas cours pour que les étudiants puissent se consacrer à la vie associative. Cette expérience associative est fondamentale au sein d’une grande école et les étudiants du programme ECAL y participent pleinement.

 

 

Pourquoi intégrer un programme de NEOMA Business School ?

NEOMA est une des plus grandes écoles de commerce françaises, née de la fusion des écoles de management de Rouen et de Reims. C’est une école historique avec plus de 10 000 étudiants sur trois campus (Reims, Rouen et Paris) et avec la triple accréditation (AACSB, AMBA et EQUIS) qui sont la garantie d’une excellence académique. Le réseau alumni de NEOMA (plus de 62 000 diplômés) permet aussi aux étudiants d’entrer en contact facilement avec des milliers de professionnels partout dans le monde et dans toutes les grandes entreprises. De plus, le programme ECAL est ancien, il a été créé en 1962 et compte lui-même des milliers de diplômés avec un réseau très actif. L’association des diplômés organise par ailleurs des soirées pour faire rencontrer étudiants et professionnels et faciliter l’insertion des étudiants. Enfin, nous avons beaucoup d’entreprises partenaires qui connaissent la qualité de notre formation et cherchent à recruter nos étudiants.

 

NEOMA Bachelor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires