Licence Pro en efficacité énergétique et énergies renouvelables

Florian est titulaire d’une licence en efficacité énergétique et énergies renouvelables. Présentation d’une filière d’avenir aux débouchés variés.

 

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après un bac STI, j’ai décidé de m’orienter vers un DUT GEII (genie électrique informatique et industriel) à l’IUT de Cergy Pontoise. Ce DUT, très généraliste, ne me fermait pas de porte, car à l’époque j’étais indécis sur le métier que je souhaitais exercer. Mon projet professionnel s’étant affiner durant ces deux années, j’ai décidé de poursuive avec une licence professionnelle efficacité énergétique et énergies renouvelables à l’UPEC (Créteil). J’ai terminé par un master Sciences de l’environnement à Cergy.

 

Pourquoi as-tu choisi cette filière ?

J’ai choisi cette filière car c’est une thématique d’avenir et j’avais envie de m’investir dans la transition énergétique de notre pays. 

 

“Cette filière s’adresse à celles et ceux qui veulent prendre part a la transition énergétique et trouver des solutions pour changer les modes de consommation d’énergie des Français.”

 

 

Qu’est ce qui t’a le plus intéressé ? Le moins ?

J’ai été très intéressé par le droit de l’environnement car cela m’a permis de me rendre compte qu’il y a de nombreuses lois en faveur des énergies renouvelables. Le droit se met à jour très rapidement et suit l’évolution des énergies renouvelables pour faire payer les pollueurs. En revanche, j’aimais moins tout ce qui avait un rapport avec l’économie de l’environnement, j’avais moins d’affinité avec cette matière car c’était très théorique et loin de la réalité.

 

Quel a été ton projet professionnel ? Aujourd’hui, que deviens-tu ?

Aujourd’hui je suis responsable de projet chez d’Enedis. J’accompagne les promoteurs tout au long de leurs projets. Je peux ainsi au quotidien mettre en application les connaissances acquises lors de mon DUT.

 

S’il y a peu de rapport pour l’instant entre les énergies renouvelables et mon métier, j’espère bien un jour prendre part aux réflexions d’EDF a propos des énergies renouvelables. Travailler dans une telle entreprise est très stimulant et m’apporte beaucoup professionnellement.

 

Quels conseils donnerais-tu à celles et ceux qui souhaitent se diriger vers cette filière ?

Je conseillerai à ceux qui souhaitent intégrer cette filière d’être passionnés et préoccupés par les problématiques environnementales. Il est très important de faire de la veille et d’être à l’écoute de toutes les initiatives écologiques. Il faudra aussi être persévérant car c’est une filière très complète qui mélange matières classiques (maths, français…) et plus spécifiques.

 

Concrètement à qui s’adresse cette filière ?

Cette filière s’adresse à celles et ceux qui veulent prendre part a la transition énergétique et trouver des solutions pour changer les modes de consommation d’énergie des Français.

 

As-tu fait des stages au cours de ton cursus ?

Oui j’ai fait 3 stages (l’un en DUT, le deuxième en license et le dernier en master). Le premier chez Feerick une entreprise qui fabrique des leds. J’ai participé à l’équipement en leds du terminal 2E de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Le deuxième au SIGEIF (syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en île de France), j’étais en charge de faire une étude comparative entre les différents carburants alternatifs car le SIGEIF avait pour ambition de créer des stations de gaz naturel véhicule.

 

Ce benchmark avait pour but de voir si le gaz naturel véhicule avait un avenir et identifier les potentiels consommateurs. Pour mon dernier stage, je suis retourné au SIGEIF suite à l’étude de marché que j’avais menée lors de mon premier stage, le SIGEIF a décidé de créer une station de gaz naturel véhicule, cette fois, jai assiste le chef de projet. J’ai du réfléchir aux modèles économique et juridique, obtenir les autorisations nécessaires pour mener à bien l’ouverture de cette station.

 

Que penses-tu du suivi pédagogique ?

Le corps enseignant était très présent et nous accompagnait dans le développement de notre projet contrairement aux idées reçues sur la fac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.