conseilsBien aborder la PACES

Théo Martin, vice président de l’ANEMF, donne ses conseils pour bien aborder la PACES. 

 

Article rédigé à l’époque de la PACES.

Retrouve sur Thotis tous les contenus actualisés sur PASS & LAS avec des tutorats partout en France.

 

PASS & L.AS : Les conseils des tutorats pour réussir !

 

 

 

 

Comment bien aborder la PACES ?

 

À découvrir : Réussir PACES en Lorraine

On pourrait croire que la difficulté de cette année de PACES nécessite de se mettre au travail bien avant la rentrée. Cependant, rien ne prouve que prendre beaucoup d’avance sur le programme pendant les vacances garantit à 100% la réussite de l’étudiant. Effectivement, il est intéressant de se renseigner un minimum sur le programme et les unités d’enseignement de la PACES, et essentiel de réviser les cours dès que ceux-ci sont dispensés au début de l’année. En revanche, travailler tout le mois d’août pour anticiper la rentrée n’est pas nécessaire et ajoute une pression et un stress supplémentaires.

 

Comment bien s’organiser ?

Il n’y a pas vraiment de méthode miracle que nous conseillons à tout le monde pour réussir en PACES. L’important est de trouver sa propre méthode, celle qui marche le mieux pour nous, parmi une multitude de méthodes que l’on peut retrouver partout (sites internet, discussions avec des étudiants d’années supérieures, livrets…). Pour trouver sa méthode parfaite, il faut pouvoir tester celles qui nous inspirent (pendant les révisions du bac ou pendant le mois de septembre) pour voir celle qui nous correspond le mieux.

Avec une méthode en PACES, on peut plus facilement s’organiser. Le but, pour ne pas céder à la pression, est de mettre en place une routine précise en s’accordant avec ses besoins du moment, ce qui permettra d’être plus efficace et moins dispersé(e).
L’emploi du temps de chacun s’adapte en fonction de ses capacités, de ses horaires de travail… Un exemple concret qui peut être mis en place en PACES : faire des matières d’apprentissage le matin quand on est le plus concentré, des matières de réflexions l’après-midi pour ne pas s’endormir après manger et des entraînements le soir pour faire une synthèse de sa journée.

 

Mais nous insistons bien sur le caractère personne-dépendant des différentes méthodes que l’on peut trouver. Elles servent avant tout à avoir de l’inspiration pour mettre en place la sienne. En effet, le plus important est de se connaître soi afin d’optimiser au mieux ses capacités, car personne ne connaitra mieux que vous vos heures d’efficacité optimales. Il ne faut donc pas hésiter à se remettre en question si une méthode ne fonctionne pas car il ne sera jamais trop tard pour la changer !

 

À voir aussi : Les études de Médecine

 

17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires