Websérie ministère des armées

Il y a 80 ans, l’armée allemande déferlait sur les Pays-Bas, la Belgique puis la France dans le cadre de sa fameuse guerre-éclair sonnant le début de la « bataille de France ». À l’occasion de cet anniversaire, et dans un contexte commémoratif perturbé par la crise sanitaire, Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, a lancé une websérie intitulée « Comme en 40 ! » retraçant les moments clés de cette année charnière. Pour vous, nous l’avons interrogé et avons recueilli le témoignage d’une étudiante ayant déjà visionné plusieurs épisodes de la série.

 

Par Solène Trevidic
Temps de lecture : 4min

 

« Comme en 40 ! », de quoi s’agit-il ?  

Tandis que de nombreuses célébrations n’ont pu se tenir du fait de la crise sanitaire de la Covid-19, le ministère des Armées s’est engagé dans la diffusion de contenus vidéos pédagogiques à la mémoire de nos combattants et à destination des jeunes. À travers plusieurs épisodes d’une durée de 2 à 3 min qui seront publiés jusqu’à l’automne, le spectateur a ainsi l’occasion de découvrir ou de revivre des moments clés de l’année 1940. Ils abordent notamment la victoire oubliée de Narvik en Norvège où s’est illustrée la 13ème demi-brigade de marche de la Légion étrangère ou encore l’opération Dynamo, sauvetage incroyable des soldats alliés à Dunkerque, tournant de la Seconde Guerre mondiale.

 

Comme en 40

 

Pourtant, l’année 1940 est ancrée dans la mémoire collective comme l’année de la grande débâcle et de la défaite de la France face aux Allemands. L’objectif à travers ce cycle mémoriel était ainsi de rappeler l’importance du devoir de mémoire mais également de lever le voile sur de nombreuses idées reçues ou informations erronées.

 

Trois questions à Geneviève Darrieussecq

 Afin de mieux comprendre les attentes derrière cette websérie innovante, nous avons posé trois questions à Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.

 

      1. Quel était votre objectif à travers la mise en avant de ces évènements historiques auprès des jeunes lycéens ?

J’ai voulu que les commémorations des événements de 1940 puissent exister malgré la crise sanitaire. Cette crise nous a poussé à innover. J’ai donc souhaité un format vidéo, simple, rapide, efficace, pédagogique et facilement accessible sur les réseaux sociaux.

 

Geneviève Darrieussecq

Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées

 

Pour comprendre notre société et notre République, il est indispensable de connaître le passé et nos racines communes. Il y a une volonté de transmission de la mémoire et d’éducation citoyenne. Par-dessus tout, je souhaite que chacun perçoive pourquoi la cohésion nationale est indispensable et pourquoi les valeurs de la République sont tellement précieuses.

 

      1. Pourquoi valoriser à la fois des événements connus de tous et des événements qui le sont moins ?

 Il y a les grands moments que tout le monde connaît, je pense à l’Appel du général de Gaulle. Et il y a des moments d’histoire méconnus, qui méritent d’être mis en valeur et dont les acteurs doivent retrouver les honneurs de la mémoire. Il y a deux épisodes absolument clés en ce qui concernent la jeunesse : la résistance des Cadets de Saumur, le patriotisme des étudiants et des lycéens du 11 novembre 1940. Cela annonce déjà le mouvement qui souleva la jeunesse et qui fut une des âmes de la Résistance.

 

      1. Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux lycéens en tant que ministre déléguée suite à cette websérie ?

 L’engagement, le partage de valeurs communes, l’attachement à la République. L’engagement car notre société a besoin d’une jeunesse qui s’engage pour des causes d’intérêt général. Les valeurs communes car nos valeurs républicaines sont le socle de notre vivre ensemble et parce que nous avons besoin d’une jeunesse qui fasse vivre la liberté, la fraternité et la tolérance. L’attachement à la République car elle est aujourd’hui notre dénominateur commun. La jeunesse doit en être le porteur car elle en est l’avenir.

 

Quelques mots d’une étudiante sur la série

Alix, étudiante de 22 ans a eu l’occasion de visionner ces vidéos et nous a fait part de son opinion.

 

      1. En quoi ces événements historiques l'ont marqué ?

Cette websérie met en avant des moments clés qui ont eu un impact déterminant sur la guerre. Les présenter sous forme de mini-épisodes les rendent vivants et accessibles aux plus jeunes. Ils m’ont permis de me rappeler que toutes les grandes guerres sont faites de petites batailles. Qu’une victoire, qu’elle soit grande ou petite peut changer le cours de l’histoire.

 

      1. Que vous ont apporté ces vidéos ?

Regarder ces vidéos m’a permis de redécouvrir l’année 1940 à travers des anecdotes qui ne sont pas dans nos livres d’histoire. Étant moi-même étudiante, j’ai été fortement impressionnée par l’épisode 6 « les cadets de Saumur ». Ces jeunes avaient mon âge ! Je me suis imaginée à leur place, je suis admirative de leur courage.

 

      1. Au vu du climat actuel, que pensent les jeunes du fait de se remémorer ces évènements historiques ?

Il est essentiel de ne pas oublier ces événements qui ont fait l’histoire. Cette web-série montre l’importance de la collaboration entre les pays. Sans cette entraide l’issue n’aurait pas été la même. Les relations entre la France et nos partenaires internationaux sont au cœur des préoccupations de notre génération. Il faut transmettre et enseigner aux jeunes notre histoire commune.

 

Sept épisodes sont déjà disponibles :

 

« Stonne et Montcornet : les chars français dans la bataille » le 27 mai :

 

« Narvik, la victoire oubliée » le 30 mai :

 

« Dunkerque, sortir du piège » le 4 juin :

 

« Belgique des victoires éphèméres en Belgique » le 11 juin :

 

« L’appel du 18 juin, refuser la défaite » le 18 juin :

 

« Les cadets de Saumur, sauver l’honneur » le 20 juin :

 

« Le front des Alpes, une armée invaincue » le 25 juin :

Tous nos contenus sur l’actualité étudiante sont à découvrir : 

Vie Étudiante & Conseils

 

Websérie ministère des armées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.