but chimie

Nous avons interviewé Jean-Luc Audic, chef du département chimie de l’IUT de Rennes et Pierre Francois Biard enseignant-chercheur au département chimie. Ils présentent le BUT Chimie, les parcours et les débouchés de ce bachelor accessible via Parcoursup.

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 6 min

 

En lien avec le BUT Chimie : les BUT Scientifiques et Industriels !

Les BUT (ex DUT) Industriels et Scientifiques

 

Pouvez-vous présenter le BUT Chimie ?

Le BUT Chimie a pour vocation d’aborder tous les aspects de la chimie, une science extrêmement large. Parmi tous les BUT, le BUT chimie, est celui qui balaye de la façon la plus large tous les aspects de cette science. La première ambition des IUT est de former des techniciens supérieurs dans le domaine de la chimie, pour cela, la formation théorique est tout aussi importante que la formation pratique. La formation pratique fait la force des IUT, car elle représente une part importante de l’enseignement. Il y a une mise en application directe, des connaissances acquises.

 

Quelles qualités/profils avoir pour intégrer le BUT Chimie ?

Les profils scientifiques restent bien évidemment majoritaires. En effet, il est préférable d’avoir des bases assez solides dans les matières scientifiques. Nous leur conseillons d’avoir de l’appétences pour les travaux pratique (beaucoup de travaux en laboratoire par exemple). Nos étudiants se doivent d’avoir un sens du travail en équipe, car ils seront amenés à travailler en groupe.

 

Quelle spécialité/filière choisir au lycée pour maximiser ses chances ?

Il est fortement conseillé d’avoir fait de la physique-chimie en classe de première et de terminale. Nous conseillons également à nos étudiants d’avoir fait des mathématiques au moins jusqu’à la première. Les mathématiques restent une matière assez importante dans le But Chimie. Les étudiants issus d’un baccalauréat technologiques doivent avoir choisi la filière STL avec l’option Sciences physique et chimique en laboratoire.

 

À découvrir : notre page BUT

BUT – Bachelor Universitaire de Technologie

 

 

Est-il difficile d’intégrer la formation quand on est issu d’un baccalauréat professionnel ou technologique ?

En dix ans, seulement deux étudiants issus d’un baccalauréat professionnel ont intégré le BUT Chimie, ces profils restent donc extrêmement minoritaires. Concernant les baccalauréats technologiques, trente places leur sont affectées chaque année au sein du BUT Chimie, ils ont donc toutes leur chance. Au niveau national, les attentes tendent vers 50 % d’effectifs issus d’un baccalauréat technologique.

 

Quel est le rythme du BUT Chimie ?

Ce BUT Chimie est composé de 2000 heures de cours en présentiel, sur trois années. Le volume horaire des travaux pratiques représente 40 % du volume total, le volume des travaux dirigés représente aussi 40 % du volume. De ce fait, les cours magistraux représentent donc 20 % du volume horaire total. La première année du BUT Chimie est assez dense, car les étudiants ont environ 30 à 35 heures de cours par semaine.

 

Est-il possible de faire des stages ?

Il y a huit semaines de stages obligatoires en deuxième année et seize semaines en troisième année du BUT Chimie. Le semestre six est donc presque totalement dédié au stage.

 

Découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

Quels sont les parcours proposés au sein du BUT Chimie ?

À l’IUT de Rennes, nous proposons trois parcours parmi les quatre proposés en BUT Chimie. Le premier est le parcours analyse, contrôle-qualité, environnement, ensuite il y a le parcours chimie industrielle et enfin le parcours synthèse. Les parcours sont choisis par nos étudiants, en fin de deuxième année et se déclineront durant la troisième année. Le BUT Chimie reste très généraliste les deux première année avec un tronc commun à tout les parcours. Le quatrième parcours que nous ne proposons pas est le parcours matériaux et produits formulés.

 

Quelles sont les matières étudiées en 1re année de BUT Chimie ?

La discipline principale reste bien évidemment la chimie, elle représente 70 % des enseignements. Au sein du BUT, nous tentons d’abandonner la vision dite par matière au profit des compétences. Nous avons six blocs de compétences qui permettront d’évaluer les étudiants. Les six blocs sont : analyser (savoir analyser des échantillons solides, liquides et gazeux), synthétiser (savoir synthétiser des molécules), élaborer (savoir élaborer des matériaux ou des produits formulés), produire (savoir produire des composé intermédiaire et des produits finis, correspond à la chimie industrielle), gérer (savoir gérer un laboratoire ou un atelier de production, mais aussi savoir communiquer (rédaction des rapports, langues, etc.)) et enfin contrôler (savoir contrôler les aspects hygiènes, sécurité et environnement).

 

En quoi la pédagogie du BUT Chimie est-elle innovante ?

Le BUT a pour objectif de se rapprocher, en terme de compétences, des vraies exigences de la vie professionnelle. Quand on travaille par matière, il peut nous arriver d’être excellent dans un domaine au détriment des autres. Or, quand on exerce un métier, on fait souvent appel à diverses compétences et le but est d’éveiller nos étudiants à l’intérêt de travailler toutes ces compétences de front.

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux étudiants du BUT Chimie ?

L’emploi du temps est assez dense, dés la première année. De ce fait, je conseille fortement aux étudiants de se mettre au travail dès le début de l’année. Il est impératif de fournir un travail personnel quotidien. Les étudiants doivent se munir d’une grande persévérance, car souvent l’exigence en BUT reste plus que ce qu’ils ont connus au lycée. L’étudiant qui travaille sera récompensé.

 

Quels sont les débouchés du BUT Chimie en termes de métier ? En poursuites d’études ?

Les domaines d’activité dans lesquels ils peuvent travailler sont divers. Ils peuvent par exemple travailler dans les domaines de l’industrie chimique, la santé, l’agroalimentaire, les cosmétiques, la bio-chimie, l’énergie, l’environnement ou encore la fonction publique, la police scientifique, etc. En terme de poursuite d’études, la majorité de nos étudiants se destinent à un master de chimie à l’université ou en école d’ingénieur de chimie.

 

Quelle est la dimension internationale du BUT Chimie ?

Avant la pandémie, 20 à 30 % de nos étudiants faisaient leur stage à l’étranger. Les destinations sont très variées. Nous aimerions pouvoir faire repartir nos étudiants dès cette année.

 

Un dernier mot pour les étudiants ?

Nous leur demandons de croire en eux, nous sommes là pour les accompagner dans leur projet. Et nous y croyons. En trois ans, les éventuelles lacunes peuvent être gommées, il suffit d’avoir de la persévérance et le goût des études. L’aspect théorique et pratique, leur permet de pouvoir envisager des poursuites d’études avec un niveau confortable. 

En lien avec le BUT Chimie : les BUT Scientifiques et Industriels !

Les BUT (ex DUT) Industriels et Scientifiques

 

but chimie