AssociationsESN Rennes sans frontières

Marianne membre de l’ESN Rennes sans frontières nous présente son association qui vise à accueillir les étudiants internationaux et à les intégrer à la vie étudiante rennaise.

 

Présente-nous ESN Rennes sans frontières.

ESN Rennes sans frontières est une association étudiante à but non lucratif fondée en 2009, et qui fait partie du réseau européen Erasmus Student Network (ESN).
Nos objectifs ? Accueillir tout au long de l’année les jeunes en mobilité que ce soit des étudiants internationaux en échange, hors échange, des stagiaires, des volontaires européens, des au-pairs…
Le but principal c’est qu’un jeune qui arriverait seul en début d’année, reparte avec plein d’amis et de bons souvenirs à la fin de son séjour. Nous faisons également la promotion de la mobilité internationale auprès des jeunes rennais.

 

On essaye de faire en sorte que nos événements correspondent aux attentes des étudiants internationaux : découvrir le pays / la région, rencontrer des gens, s’amuser, s’impliquer dans la vie locale

 

Quels sont vos principaux évènements ?

On organise environ deux événements par semaine. Chaque lundi soir, on fait un « café des langues » ouvert à tous et toutes. C’est un moment convivial qui permet aux étudiants internationaux de rencontrer du monde, et qui attire aussi les jeunes rennais qui voudraient pratiquer des langues ou revivre leur mobilité passée.
Sinon, on organise des événements culturels, festifs, des excursions, des événements solidaires… En général on essaye de faire en sorte que nos événements correspondent aux attentes des étudiants internationaux : découvrir le pays / la région, rencontrer des gens, s’amuser, s’impliquer dans la vie locale, etc.

 

Comment financez-vous le fonctionnement de votre association ?

Nous sommes en grande partie auto-financés, notamment grâce à la vente des cartes d’adhésion. Nous recevons de temps en temps des subventions de la part des universités pour des projets spécifiques, mais ça reste une part minoritaire de notre budget.

 

Quelle est l’organisation interne de l’association ? Comment sont sélectionnés les membres ?

Nous sommes environ une vingtaine de bénévoles. Ils se répartissent dans différents pôles (communication, voyage, social/culturel, événement…) chargés d’organiser des événements spécifiques ou d’exécuter des tâches précises. Il y a aussi un bureau élu par et parmi les bénévoles, composé d’un président, un vice-président, un trésorier, un secrétaire et un représentant local qui fait le lien entre l’asso et le réseau. Nous essayons d’avoir une organisation horizontale, c’est-à-dire que, hors cas très spécifique, les décisions sont prises collectivement, et les choses doivent être transparentes.
Nous n’avons pas mis en place de critères de sélection particuliers concernant les bénévoles. Vient qui veut. En fait pour nous, faire une sélection est un principe contraire au bénévolat. Bien sûr ça peut parfois poser des problèmes, mais en général les personnes qui ne sont pas si motivées, partent d’elles-mêmes. Tout le monde a droit à une chance. La seule limite est celle du nombre. On ne peut pas non plus se permettre d’avoir 50 bénévoles !

 

A qui s’adresse votre association ?

En théorie à tous les étudiants internationaux de Rennes mais en pratique à tout le monde.

 

Considérer que l’école/l’université est un simple lieu d’apprentissage formel est un leurre : c’est avant tout un lieu de socialisation et d’apprentissage informel.

 

A ton avis quels sont les intérêts pour un étudiant de s’engager dans la vie associative de son école ?

C’est incroyable comme ce genre d’expérience, si elle est bien vécue, est positive et enrichissante. D’un point de vue individuel, faire partie d’une association étudiante c’est rencontrer plein de monde, faire partie d’un groupe, développer des compétences personnelles et professionnelles…
Par ailleurs, il me semble important que les étudiants donnent vie à leur école, et c’est en partie par la vie associative qu’ils peuvent le faire. En effet, considérer que l’école/l’université est un simple lieu d’apprentissage formel est un leurre : c’est avant tout un lieu de socialisation et d’apprentissage informel. Quand les étudiants s’impliquent dans son animation, c’est une façon pour eux de se l’approprier et d’en faire une institution qui leur correspond mieux. L’école existe avant tout grâce à eux, et c’est donc parfaitement légitime pour eux de lui donner les couleurs qu’ils veulent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires