La licence STAPS

Tu te demandes comment intégrer la licence de STAPS ? Quelles sont les matières étudiées et les débouchés ? Thotis a trouvé les réponses pour toi. Pour en savoir davantage sur la licence de STAPS, nous avons interviewé Nicolas HAUW, maître de conférence  et responsable de la licence STAPS à l‘Institut de Formation en Éducation Physique et en Sport (IFEPSA). 

Par Rayan Nour

Temps de lecture : 6 min

 

Pouvez-vous présenter la licence de STAPS ?

La licence de STAPS prépare aux sciences et aux techniques des activités physiques et sportives. C’est une formation pluri-disciplinaire qui balaye un ensemble de matières scientifiques en lien de près ou de loin avec l’activité physique et le sport. Au même titre que la médecine et la psychologique, la STAPS est une filière sous tension, nous recevons chaque année plus de candidats que de place, les étudiants doivent donc se démarquer.

 

Quels profils intègrent la STAPS ?

Nous recherchons surtout des lycéens acteurs de leur vie sportives et physiques en tant que pratiquants, mais aussi en tant, qu’encadrant au sein des associations sportives par exemple. Ils se doivent d’être passionnés par l’activité physique et le sport. Ils doivent être ouverts à toutes les formes de pratiques physiques et non pas seulement à la compétition. Nous souhaitons que nos candidats aient déjà une ou plusieurs expériences dans l’encadrement de public dans le champ du sport ou l’activité physique. Cela évitera aux étudiants de se rendre compte, une fois dans la licence de STAPS, que le face-à-face pédagogique ne les intéressent pas.

 

Tu t’interroges sur ta poursuite d’études ? Pose tes questions à un étudiant !

Contacte un Étudiant – Mise en relation entre lycéens et étudiants

 

Quelle spécialité/filière choisir au lycée pour maximiser ses chances ?

Nous n’attendons pas de nos futurs étudiants d’avoir une spécialité en particulier. Il est vrai que le baccalauréat général offre statistiquement le plus de chance à un lycée de réussir à être sélectionné. Toutefois, les baccalauréats technologiques et professionnels ont aussi leurs chances. Ce qui va primer lors du choix sera l’engagement dans le milieu associatif et dans la pratique sportive. D’un point de vue académique, nous allons surtout regarder le niveau de performance sur la première et la terminale, ainsi que les appréciations. Choisir une option EPS ou faire partie de la section sportive du lycée reste bien sur un plus.

 

Quel est le rythme en STAPS ?

Le fonctionnement de la licence est le même que dans toutes les autres licences : il y a des cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratiques. La seule différence est que les travaux pratiques se font sur le terrain (salle de sport, piscine…). En première année, un quart des cours sont sur le terrain, l’objectif n’est pas d’entraîner les étudiants, mais plutôt de les préparer à encadrer l’activité. Au fur et à mesure du cursus, les activités physiques vont s’amoindrir. En parallèle, les étudiants vont avoir des travaux dirigés liés la plupart du temps avec des cours de méthodologie. Enfin, les cours magistraux sont plutôt tournés vers les sciences comme les sciences de la vie (bio-mécanique, physiologique, anatomie…), les sciences humaines et sociales (sociologie, psychologie…) mais aussi du droit ou encore de l’histoire.

 

Il, y a-t-il des stages ?

Oui. Dès la première année, les étudiants ont un stage obligatoire en milieu associatif et un autre dans une école primaire. Ces stages leur permettent, dès la première année, de s’initier au face-à-face pédagogique. Une des particularités de cette licence est qu’il y a énormément de stages à réaliser.

 

Découvre aussi notre page dédiée à Parcoursup

Parcoursup 2022 : tout savoir, tout comprendre by Thotis

 

Quelles difficultés rencontrent en général les étudiants en STAPS ? Quels sont vos conseils pour y remédier ?

La première difficulté que nous observons chez les étudiants est que nombreux d’entre eux sont très focaliser sur leur pratique. Nous leur demandons justement de se détacher de leur pratique et de prendre de la distance. Les étudiants ne sont pas là en qualité de pratiquant, mais plutôt en qualité d’éducateur et futur enseignant par exemple. Dans un second temps, nos étudiants rencontrent des difficultés dans le fait d’accepter que cette licence STAP soit une formation pluri-disciplinaire. Nous recherchons donc des profils très investis dans le milieu sportif, car nous estimons qu’ils auront déjà eu la possibilité de question le contexte sportif avec plusieurs approches et non seulement la performance. Je leur conseille de lier contenue vu en cours avec leur terrain.

 

Découvre aussi notre page Licence :

La Licence (à l’Université, à la fac)

 

Quels préjugés ont les étudiants en arrivant en STAPS ? Qu’avez-vous à leur dire ?

Le premier préjugé est de se dire « on va faire que du sport ». Oui, les étudiants en STAPS seront amené a faire du sport mais le risque est de se concentrer uniquement sur cette pratique.

 

Quels sont les débouchés en terme de métier et de poursuite d’études ?

Une grande majorité de nos étudiants poursuivent un master après la licence. Nous souhaitons donc rendre cette formation plus professionnalisante afin que les étudiants puissent se lancer dans le marché du travail après l’obtention du diplôme. D’autres étudiants vont se diriger vers un brevet professionnel. En terme d’insertion professionnelle, tout dépend des spécialités que l’étudiant choisi. La plupart de nos étudiants se destinent à être éducateur sportif, c’est le cœur du métier. Beaucoup vont se diriger vers la profession de professeur d’EPS, mais nombreux vont aussi se tourner vers les métiers de la santé par exemple.

 

Quels conseils avez-vous à donner pour réussir sa lettre ParcourSup ?

Nous demandons aux étudiants, s’ils en ont, des attestations d’encadrement ou de participation dans des organisations sportives. Ils doivent bien mettre l’action sur leur intérêt pour l’intervention sur le terrain et l’encadrement. Si les expériences sont extra-sportives, ils peuvent les mettre aussi dès lors qu’ils sont en interaction avec un public. Une lettre sans faute et bien rédigée sera toujours mieux reçue également. Ils doivent bien mettre pour l’intervention sur le terrain.