prépa Art, Design et Architecture de MADE iN Sainte-Marie Lyon

Découvre la prépa Art, Architecture et Design de MADE iN Sainte-Marie Lyon avec Jeanne, actuellement en deuxième année à l’ENSCI Les Ateliers, une école de création industrielle à Paris. Avant d’intégrer ce prestigieux établissement, elle a fait la Prépa Art, Architecture et Design à MADE iN Sainte-Marie Lyon. 

 

Comment avez-vous découvert la prépa Art, Design et Architecture de MADE iN Sainte-Marie Lyon ? 

J’ai découvert la prépa au lycée, lors d’un après-midi d’échange sur les formations post-bac. Des intervenants s’étaient déplacés pour animer des conférences. J’étais déjà quelque peu sensible au milieu de la création : je dessinais, je dansais et je peignais. J’ai donc voulu en savoir davantage sur les formations liées à la création et j’ai choisi d’assister à la conférence animée par MADE iN. 

Après cette conférence, je me suis rendue aux portes-ouvertes de MADE iN. Cela m’a permis de mieux connaître la prépa et d’échanger avec Madame Musso, la responsable de la formation. 

Ayant un profil scientifique, j’avais une vision assez floue de la création. Malgré mes activités artistiques extra-scolaires, l’art, le design et l’architecture étaient un peu vagues à mes yeux. Faire un an de prépa pour me former me semblait alors nécessaire, avant de me lancer directement dans un cursus plus long et plus engageant. Après avoir envoyé mon dossier scolaire et ma lettre de motivation, j’ai fait un entretien et j’ai été acceptée.

 

Comment se déroule l’année de prépa Art, Architecture et Design ? 

La prépa MADE iN propose trois spécialités : Architecture, Design (une spécialisation plus générale), ainsi que Art et Design. J’ai choisi la section Art et Design pour son côté confidentiel (nous étions huit dans la promotion). L’avantage du travail en petit groupe est d’être vraiment suivi par les professeurs. 

En spécialité Art et Design, chaque mardi est dédié à la « plastique contemporaine ». Ce module nous permet d’échanger sur tous les domaines artistiques liés à la culture tels que le cinéma, l’art, le design, ou encore, la musique.  Le but est d’acquérir le maximum de connaissances et de références artistiques. À côté de cela, nous devons mener un projet individuel libre, nous permettant de développer notre palette d’outils tout en travaillant dans l’univers artistique. 

Nous avons des cours sur les différentes facettes du design : produit, graphisme, textile et espace. Ces cours représentent deux demi-journées dans la semaine. Nous avons également des cours de dessin sur la représentation d’un espace sur du papier, sur la maîtrise des perspectives, ou encore, sur un modèle vivant.

Par ailleurs, des cours d’art sont dispensés avec des projets à mener sur plusieurs semaines. Ces projets comprennent la phase de recherche, et l’aboutissement jusqu’à la présentation finale devant nos camarades. 

Enfin, deux fois dans l’année, nous avons une semaine de workshop pour mener un projet bout-à-bout et nous devons le présenter en fin de semaine. Toutes les spécialités sont parfois mélangées : cela favorise l’échange entre étudiants.  

 

Quels sont les modalités d’admission ?

L’étudiant doit envoyer un dossier de candidature à l’école. Les frais de candidature s’élèvent à 50 €. Après un examen du dossier, il décroche un entretien avec la responsable de formation. Enfin, sa candidature passe en commission d’admission. S’il est admis, il dispose de 7 jours pour donner une réponse définitive à l’école !

 

Vous avez fait un bac scientifique, pourquoi ne pas avoir continué dans cette lignée scientifique? 

Je m’épanouissais beaucoup dans les matières scientifiques. Même si j’avais certaines facilités, pendant très longtemps, je ne savais pas ce que je voulais faire. Mais je me suis rendue compte que j’avais ce côté créatif et je voulais l’exploiter. Faire une année de prépa était l’opportunité pour moi de découvrir ce monde créatif. Ce n’était pas du tout enseigné au collège ni même au lycée. C’était également un moyen pour moi de savoir si cette voie me conviendrait. Qui ne tente rien n’a rien, comme on dit souvent ! Ce background scientifique m’a permis de développer un certain raisonnement logique qui me sert énormément dans mes créations. Et c’est justement en faisant cette classe préparatoire que j’ai découvert le design de produit qui allie parfaitement la technique et la science à la création. 

 

L’hybridation des compétences ouvre tellement de voies aux étudiants ! Je trouve dommage qu’on ne nous en parle pas davantage au lycée. Dans le secondaire, on nous inculque indirectement, que lorsque nous choisissons une filière, nous devrons la poursuivre lors de nos études supérieures pour en faire notre métier. Alors que pas du tout, plus tu as de compétences, mieux c’est ! 

 

Pour en savoir plus sur la la Prépa Art, Architecture et Design de MADE iN Sainte-Marie Lyon, cliquez ici !

Quel profil un lycéen en terminale doit-il avoir pour intégrer cette formation? 

Il n’est pas nécessaire d’avoir un profil particulier pour intégrer la prépa Art, Architecture et Design de MADE iN Sainte-Marie Lyon. Le plus important est d’être curieux. Il faut prendre du plaisir dans ce que l’on fait et de ne pas avoir peur de tenter des choses. 

 

Les profils sont très variés et c’est justement une bonne chose. Cela nous permet d’apprendre les uns des autres. 

 

Avez-vous rencontré des difficultés durant votre année ? 

La plus grosse difficulté que j’ai rencontrée a été de m’adapter au rythme soutenu de la prépa. On avait des journées chargées et il y avait beaucoup de travail, sans compter la préparation à nos concours d’entrée aux grandes écoles. 

De plus, lorsqu’on est dans la création, il y a forcément un moment où l’on vit le syndrome de la page blanche. Autant il y a des moments où on va être très productif et où les idées vont fuser. Autant, à d’autres moments, c’est le vide total. Et c’est normal ! Dans le monde du design et de la création, nous sommes amenés à recommencer et à douter ! Cela fait justement partie de la phase de projet. 

 

Selon vous, le fait que la formation soit sur une année au lieu de deux comme les classes préparatoires classiques, change-t-il quelque chose ? 

Le fait que ce cursus soit sur un an est une bonne chose, car tout est condensé et on est dans une perpétuelle volonté de production. 

Toutefois, on n’en ressort pas un avec un BAC +1. Cette prépa sur 1 an est comme une année de remise à niveau. Donc, à l’issue de cette formation, on intègre notre école en première année et non en deuxième. 

 

En intégrant cette classe préparatoire, quelle grande école visiez-vous ?

Je visais les écoles parisiennes telles que l’ENSAD (École Nationale des Arts Décoratifs), École Boulle ou bien l’ENSCI les Ateliers qui est la  première école de design de produit de France. Je l’ai connue lors de mon année de prépa. Un de mes professeurs enseignait dans cet établissement, et c’est uniquement à partir de ce moment que je me suis renseignée sur les écoles post-prépa. Intégrer l’ENSCI les Ateliers est devenue mon principal objectif.

Cette prépa conduit les étudiants à la réussite des concours d’entrée aux Écoles Nationales Supérieures et internationales d’Art et Design, aux Écoles Nationales Supérieures d’Architecture françaises et internationales ou à l’intégration d’un DN MADE ou d’un Bachelor.

 

Un conseil pour les lycéens intéressés par cette formation ? 

N’hésitez pas à échanger autant que possible avec les étudiants de la prépa. Ils ont un autre point de vue, souvent plus honnête que les présentations officielles faites par l’école elle-même. Quoi de mieux que de parler avec les premiers concernés pour se faire notre propre avis sur une formation qui nous intéresse ? 

 

prépa Art, Design et Architecture de MADE iN Sainte-Marie Lyon