AssociationsLa Course Croisière EDHEC

Depuis 50 ans, des milliers d’étudiants rejoignent, pendant une semaine, la Course Croisière EDHEC. Immersion au cœur du plus grand événement sportif étudiant d’Europe.

  • 2.5 millions d’euros de budget
  • 3200 étudiants
  • 50 éditions

 

La Course Croisière EDHEC, c’est quoi ?

 

https://www.youtube.com/watch?v=BKfCxirCYHU

 

La Course Croisière EDHEC rassemble plus de 3200 étudiants autour de 3 compétitions sportives, appelées Trophées :

  • Le Trophée Mer, une régate, qui réunit plus de 230 équipages.

 

  • Le Trophée Sable, un tournoi de sports sur sable (beach rugby, beach volley et soccer beach) auquel participent plus de 80 équipes.

 

  • Le Trophée Terre, un raid multisports qui rassemble plus de 200 équipes.

Mais ce n’est pas tout, la Course Croisière EDHEC c’est aussi un port d’accueil que nous investissons pour monter un village de 15 000 m2 ! Sur ce village les participants et visiteurs pourront rencontrer nos nombreux partenaires et participer aux animations qu’ils proposent, se rendre sur le forum des start-ups, acheter des vêtements souvenirs de leur édition, profiter d’un moment convivial à la buvette ou au restaurant, le K-Ré.

 

C’est aussi la gestion d’un village nuit qui accueillera jusqu’à 4000 participants tous les soirs ! Feder, Black M, Pfel&Greem (C2C) et Walshy Fire (Major Lazer) ont réussi à tous les faire rêver sur la 50e édition de notre événement.

Site internet de la CCE : ici

 

 

Combien êtes-vous à la CCE ?

Nous sommes plus de 50 organisateurs à l’année, tous étudiants à l’EDHEC. Environ 25 élèves de première année, 25 élèves de deuxième année, et 2 étudiants en troisième année qui consacrent leur année de césure à la présidence de la CCE. C

 

es 50 organisateurs (hors Présidents) sont répartis dans 5 pôles : Bureau, Pôle Logistique, Pôle Sportif, Pôle Relations Extérieures, Pôle Communication. Ces pôles sont à eux-mêmes divisés en 17 départements comme le Secrétariat Général, la Trésorerie, l’Avitaillement, les Relations Partenaires, la Communication Digitale, et bien d’autres encore. Chaque membre de l’association appartient donc à un département et se spécialise dans son domaine.

À découvrir aussi : Le Rallye des Vin’4 Heures

Depuis quand la Course Croisière EDHEC existe-t-elle?

La première édition de la CCE a eu lieu en 1969 et nous avons fêté, en 2018, la 50e édition de l’événement. Si la CCE que nous connaissons aujourd’hui est bien différente de la première édition, la régate (le coeur historique de notre événement) a traversé les générations, bien qu’à l’époque celle-ci était itinérante.

 

Depuis la CCE a énormément évolué : création du Trophée Sable, du Trophée Terre, montage d’un Village Jour et d’un Village Nuit, et bien d’autres projets ont vu le jour tout au long de ces 50 années.

 

On est tous fasciné par votre façon d’organiser un tel évènement, racontez-nous ?

 

L’organisation de la CCE nous prend la quasi-totalité de notre temps libre à côté des cours. Nous bénéficions de plusieurs locaux au sein de notre campus. Grâce à cela, nous avons pu mettre en place des horaires et chaque membre de l’organisation doit y être présent de 9h à 19h chaque jour, lorsqu’il n’a pas cours.

 

Chaque édition est unique, c’est le fruit d’un travail acharné pendant un an, et l’événement passe en un éclair.

Cela permet d’être tous réunis plusieurs fois par semaine et donc de pouvoir avancer plus efficacement. Comme une entreprise en somme ! De plus, il faut voir la CCE comme un événement certes ponctuel mais aussi et surtout un héritage de 50 ans. Le but des organisateurs est de faire mieux que les années précédentes.

 

Comment faire ? C’est d’abord possible grâce à des passations fidèles chaque année. Donc chaque micro innovation qui va voir le jour sur une année va être décrite en profondeur pour la reconduire. Puis la remise en question de certaines de ces innovations va permettre de faire de la CCE un événement optimisé.

 

Et finalement chaque organisateur et chaque promotion veut mieux faire et faire toujours plus par ambition. Surtout, ils ne peuvent pas décevoir 50 générations d’anciens organisateurs qui sont toujours amoureux de cet événement !

 

Comment gérez-vous la pression toute l’année par rapport à l’organisation de la CCE ?

Tout d’abord, pour pouvoir maintenir ce rythme, nous avons fait le choix d’entretenir une relation professionnelle entre deuxième-année et première-année. Le deuxième-année est le manager du première-année. Il lui donne des deadlines serrées, lui demande d’être ponctuel. La charge de travail est très importante comme vous pouvez vous en douter. Ce fonctionnement permet donc une formation très carrée dès la première année.

 

Le deuxième-année étant responsable de son département, il est maître de son travail. Il n’a pas besoin d’une pression supplémentaire puisqu’il connaît les enjeux et a fait naître en lui la passion de l’événement.

 

À lire aussi : Étudier à Lille

La 50eme édition a eu lieu du 20 au 28 avril 2018, comment ça s’est passé ?

Nous avons été enchantés de cette 50e édition ! Nous avons, comme nous le souhaitions, battu des records de participation aux Trophées mais aussi aux différentes soirées. Les retombées médiatiques ont été très importantes ce qui a énormément élargi notre visibilité.

 

De plus nos différents partenaires et prestataires ont énormément apprécié leur venue à Brest et ont été ravis des efforts que nous avons mis en oeuvre pour maximiser leur visibilité.

 

La 50e a vu naître des projets jamais vus encore sur la CCE : deux soirées de clôture avec des artistes tels que Feder, Black M, Walshy Fire de Major Lazer ou encore Pfel & Greem de C2C, un feu d’artifice, un défilé aérien, une conférence sur l’écologie avec Ségolène Royal, une finale du Trophée Mer retransmise en live sur le Village grâce au GPS Tracking, et bien d’autres encore !

 

Qui plus est, la ville de Brest a été enchantée puisque les locaux se sont sentis très intégrés à l’événement ce qui répondait aux attentes des institutions locales.

 

Un regret concernant la Course Croisière EDHEC ?

Ne pas en avoir assez profité ! Nous vivons à cent à l’heure tous les jours pendant la semaine d’événement et n’avons pas le temps de se rendre compte que c’est déjà la fin ! Chaque édition est unique, c’est le fruit d’un travail acharné pendant un an, et l’événement passe en un éclair.

 

Sinon toute l’année, est-ce que vous organisez quand même d’autres événements ?

Nous organisons ce que l’on appelle les Nuits de la Course Croisière EDHEC (NDLCCE) à Paris. Il y en a deux chaque année : une entre décembre et février selon les années, la NDLCCE-Winter Session, et une entre juin et juillet la NDLCCE-Summer Session. Ces deux soirées nous permettent de fidéliser nos participants, d’en convaincre de nouveaux et surtout de faire revivre l’ambiance unique qu’ils vivent sous le Chapiteau tous les soirs lors de la Course Croisière EDHEC.

 

Quel est votre budget annuel ? Qui sont vos sponsors / partenaires ?

Notre budget annuel est de 2.5 millions d’euros. Nos partenaires officiels sont les suivants : Orange, EY, Le Groupe Laposte, Lidl, Xerox.

Ensuite nous avons des partenaires tels que Altran, Ford, Sopra Steria, Eiffage Metal, Vinci Energie ou encore des entreprises plus jeunes comme Lydia, PayinTech, Alive Sports, Faguo… Et bien d’autres
encore.

 

Quel rôle à votre école, l’EDHEC, dans cet événement ?

L’EDHEC nous fournit des locaux au sein du campus. Sans ces locaux, il nous serait très difficile d’avancer. Ils mettent tout en oeuvre pour que nous puissions travailler dans les meilleures conditions. Ensuite l’EDHEC nous soutient financièrement notamment pour toute la partie communication. Nous bénéficions aussi de la notoriété de l’EDHEC pour faire connaître notre événement.

 

Qui plus est, nous sommes continuellement en contact avec des membres de l’administration pour ré-orienter notre événement en adéquation avec les valeurs de notre école, pour nous aider à innover et pour nous aider à perdurer dans le temps.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires